Il y a des choses dont j’ai déjà fait le deuil, même si je sais où les trouver

11 décembre 2015 dans Psychologie 973 Partagés

Il y a des choses que je l’ai laissé derrière moi, même si je sais où les trouver, je sais aussi que la vie est parfois un aller sans retour. Mais je n’ai pas peur et je ne regrette rien parce que je sais pourquoi cela vaut la peine de lutter et je reconnais aussi quelles sont les batailles inutiles à mener… Celles qui ne valent pas la peine que l’on en ressorte blessé.


Parfois, il est difficile de se rendre compte de chaque efforts que nous investissons, et de chaque aspect auquel nous renonçons pour certaines personnes ou pour certains projets, car ce sont comme des brins de fumée qui s’échappent à travers une fenêtre.

La raison pour laquelle il nous est difficile de voir que tout ce que nous faisons parfois ne va pas beaucoup nous aider, mais c’est le coût émotionnel lui-même qui nous motive.

Ce sont ces émotions positives qui nous poussent à aller plus loin chaque jour, mais aussi celles qui plus d’une fois, nous mettent un bandeau sur nos yeux.

Plus tard, nous nous rendrons compte que l’équilibre de la vie est quelque peu déséquilibré, qu’il ne nous reste déjà plus rien, que nous avons rien reçu et que ce rêve était un mauvais rêve.

Avons-nous mal agi? Devons- nous peut-être regretter tout ce que l’on a fait? Jamais.

Qui ne lutte pas pour ses rêves n’est pas courageux, qui ne se bat pas pour ses illusions n’atteint pas la lune.

Sentez-vous fiers de votre courage, mais rappelez-vous que le fait de se retirer à temps est prudent et sage …

Ces batailles inutiles dans notre vie …

Daria-Petrilli

Nous commencerons par souligner le fait que personne ne sait qu’une bataille ou un rêve a été inutile jusqu’à ce que la réalité nous frappe avec toute sa dureté.

Jusque-là, tout espoir va nourrir chaque étape et chaque pensée, chaque effort et chaque acte investi.

Peu importe qu’il s’agisse d’un travail, d’une amitié ou d’une relation. La vie est une longue succession de moments qui nous mettent à l’épreuve, de chapitres desquels nous pouvons profiter et de ceux desquels nous devons apprendre.

L’apprentissage est la clé essentielle qui doit être l’épine dorsale de notre existence quotidienne.

Il est possible que vous ayez fait des erreurs, et qu’ à ce stade, vous ayez déjà laissé beaucoup de choses que vous avez peut-être perdues.

Devez- vous vous lamenter pour cela? Pas du tout! Le fait de se lamenter pour une erreur revient à alimenter l’amertume pour un choix fait à un moment donné de notre vie.


Les erreurs s’assument, se comprennent, s’analysent et s’intègrent dans ce que nous appelons « le coffre de l’expérience ». Et si ces moments vécus vous apportent de mauvais souvenirs, ne les alimentez pas tous les jours, ne leur jetez pas de fleurs. Les souvenirs désagréables doivent être remplacés par l’ici et maintenant, par le bonheur d’aujourd’hui.


Aucune bataille n’est inutile car elle nous permet d’acquérir de l’expérience. Cependant, n’oubliez pas que le plus important de tout cela est de savoir se rendre compte dès que possible que ce projet ne mérite pas nos efforts, ou que cette relation ne mérite pas notre souffrance et nos sacrifices.

Quand est-il temps de « faire le deuil de quelque chose »?

Lucy-Campbell

Il est tout à fait possible qu’en ce moment, beaucoup d’entre nous alimentent des espoirs et des projets dans une dimension qui ne le mérite pas ou  qui « ne nous mérite pas. »

1. Le pouvoir des fausses attentes

Parfois, nous tombons dans le piège de blâmer les autres pour le fait qu’ils alimentent chez nous de fausses illusions, alors qu’en fait, il est possible que la responsabilité nous incombe.

Certaines personnes mettent leur dévolu sur ce travail de rêve, alors qu’il est possible qu’elles n’aient pas la formation ou les compétences requises.

D’autres fixent toutes leurs émotions et leurs angoisses envers une personne qui, en réalité, ne leur a jamais vraiment prouvé qu’elle avait des sentiments pour eux.

Autrement dit, nous ne devons jamais perdre de vue l’objectivité, l’équilibre et les perspectives.

2. Le coût émotionnel

Cette force intérieure que nous avons et qui s’appelle émotion, est en réalité un moteur aussi puissant que dangereux.

Parfois, il nous pousse à tout donner, jusqu’à notre dernier souffle, à cette personne que l’on aime.

Christian-Schloe

Nous ne voyons pas les limites et nous ouvrons notre cœur sans lire le manuel d’instructions, qui devrait nous dire comme première règle  « soyez prudent, pensez à vous, protégez votre propre estime« . 

Nous devons apprendre à être plus réceptifs, et à nous dire à nous-mêmes que nous méritons également de recevoir.

Est-ce que cette amitié vous offre un soutient, une complicité, un respect et une reconnaissance? Si oui, allez de l’avant!

Est-ce que cette relation amoureuse vous apporte du bonheur et alimente vos illusions?

Mise-t-elle sur vous autant que vous le faites, a t-elle renoncé à quelque chose de la même manière que vous avez eu à le faire à un moment? Si ce n’est pas le cas, alors réfléchissez et prenez une décision.


Nous ferons le deuil de toute chose ou de toute personne qui se nourrit de l’égoïsme, qui ne nous reconnaît pas en tant que personne, et qui nous enlève nos forces et nos illusions au lieu de nous enrichir.
Avancez et fermez des portes, vous savez exactement où elles sont, mais vous savez aussi très clairement là où vous désirez être. 


Image reproduite avec l’aimable autorisation de: Daria Petrilli, Christian Shloe

A découvrir aussi