Dans la vie, ça va, ça vient, ça change

23 janvier 2016 dans Psychologie 6 Partagés
Au début, nous sommes comme des enfants anxieux. Nous voulons que tout arrive le plus vite possible, nous rêvons de faire de nouvelles expériences, de croquer la vie à pleines dents. Puis viennent les réussites, les désillusions, les obstacles sur la route… Mais la vie, c’est ça, c’est avancer, accepter les changements et rester humble tout au long de ce merveilleux séjour vital.
Partager

Qui n’a jamais voulu que quelque chose arrive aussi vite que possible ? Et qui n’a jamais voulu qu’un moment dure pour toujours, que le temps s’arrête, comme ces roches qui se tiennent droites en plein milieu de l’océan ?

Peu importe, car les bons moments resteront gravés dans notre mémoire pour toujours. L’Homme, pour ainsi dire, est fait de souvenirs et nous passons une grande partie de nos journées à évoquer les bons et les mauvais moments.

Le fait d’admettre le fait que notre vie raccourcit un peu plus chaque jour et que nous avançons avec un tic-tac que personne ne peut arrêter, est sans aucun doute quelque chose qui nous inquiète et nous oblige à réfléchir. Cependant, il ne faut pas avoir peur d’avancer.

 Nous ne sommes que des locataires de passage dans ce monde imparfait rempli de choses merveilleuses. Il ne faut pas craindre les années, mais plutôt la vie non vécue, les années vides d’émotions, de réussites et, pourquoi pas, de nouveaux échecs. Ceux dont nous tirons tant de leçons.
Partager

Dans la vie, tout change, sauf l’essentiel

En effet, on peut dire que dans la vie, tout va, tout vient, tout change. Mais certains éléments doivent rester des points fixes dans notre micro-univers :

c12a786f87b1db858f395e5a56a0f63f

Votre estime de soi, votre besoin d’apprendre et de croire

L’amour, le respect, la dignité et notre besoin de cultiver l’épanouissement personnel, doivent être des piliers essentiels dans notre quotidien. Des girouettes pour guider avec force et fermeté notre chemin, quel qu’il soit.

Parfois, dans une longue aventure de vie, nous oublions beaucoup de ces aspects en faveur d’autres personnes. A un moment de leur vie, certains donnent priorité à leur couple à tel point qu’ils s’oublient eux-mêmes.

Et bien que cela soit compréhensible lorsque les sentiments sont forts, il faut savoir garder l’équilibre. Se donner aux autres au point d’oublier nos besoins nous fera tomber tôt ou tard dans la frustration et nous empêchera d’avancer.

Quand vous perdez votre capacité à croire, quand vos jours se résument à la préoccupation ou à l’insatisfaction, votre vie a cessé d’avancer. Le poids que vous accumulez vous condamnera à la souffrance. Respirez, relativisez tout ce qui vous préoccupe et rompez les chaînes que vous croyez nécessaires…
Partager

Il se peut que vous pensiez aussi que les valeurs sont un autre aspect qui ne doit absolument pas changer tout au long de votre vie. Bien, il est certain que nous ne casserons jamais ces schémas basiques tels que le respect envers soi-même et les autres, l’honnêteté, le courage…

Cependant, dans cette progression de vie, nous pouvons tous arriver à faire des changements dans notre personnalité y compris dans notre échelle de valeurs selon les expériences vécues. Et ce sera positif car cela fait partie du processus d’apprentissage et d’épanouissement.

N’ayez pas peur du changement, ce sont des ancres que nous cassons pour avancer avec un peu plus de sagesse en fonction des événements vécus.

5bdccc57fd35aae84f4d245f9905d4d9

L’amour qui nous transcende

L’amour que nous ressentons pour nos proches, notre famille, notre conjoint ou nos enfants, est également un point fixe dans notre essence vitale.

Mais l’amour n’est pas une entité stable dans le temps. Il peut également se transformer et s’adapter. Dans la relation de couple, par exemple.

Les deux membres doivent s’adapter aux changements de la vie qui surgissent au fil du temps : changement de travail, arrivée des enfants, trouver l’équilibre entre l’épanouissement personnel et celui du couple.

Tous ces moments vont exiger notre dévouement, notre sagesse et notre capacité à aller de l’avant à deux dans une même unité existentielle. Nous partageons ces mêmes racines nourries par l’amour, mais nous continuons de construire notre propre chemin pour continuer d’évoluer.

Les clés pour accepter les changements avec sagesse

a18075d063d33fb78a78110086f77297

– C’est vous, la priorité, l’acteur de votre vie, et vous êtes très important pour votre monde. Ne vous accrochez pas à vos peurs ou à l’incertitude car sur le long terme, cela mènera à la frustration, au regret d’une vie non vécue.

– Ne cessez jamais de prendre soin de cet « enfant en vous ». Il faut croire, pour vous et pour la vie, être spontané parmi toute cette sagesse acquise. Profitez des choses simples, aimez, expérimentez, aventurez-vous.

Ne vous attachez pas aux erreurs du passé ni n’alimentez la nostalgie, la vie n’attend pas celui qui s’enferme avec ses démons. La vie cherche la lumière et sa propre liberté, autorisez-vous à grandir avec elle, avec optimisme, illusion et simplicité.
Partager
A découvrir aussi