Vers la libération personnelle

· 20 juin 2015

Il y a toujours un moment dans la vie où il est important de faire son coming out, non pas pour se diriger vers son identité sexuelle, mais en tant qu’être humain.

Nous avons tous en chacun de nous, certains aspects pour lesquels nous faisant semblant chaque jour. Il suffit juste de percer cette bulle pour enfin en sortir et atteindre la liberté, autrement dit pour être nous-même.

Faire son coming-out en tant qu’être humain est un acte de libération personnelle, par lequel une personne s’affirme et revendique sa véritable personnalité.

C’est un acte d’acceptation, de pardon et de gratitude envers ce cadeau de la vie, et la chance de vivre une vie authentique et libre.

Quelles sont les différentes bulles dans lesquelles nous nous enfermons?

L’auto-jugement 

Il s’agit d’être emprisonné dans l’idée d’être inférieur et incapable. Un échec ou une annulation avant de se lancer dans quelque chose peut aboutir à des problèmes de santé tels que des cardiopathies, des insomnies, des troubles alimentaires ou une prise de poids.

Vous êtes le seul à pouvoir prendre les rênes de votre vie et choisir la direction que vous souhaitez prendre.

L’indignité

Croire qu’on ne mérite pas de vivre des relations amoureuses ou de réussir dans ce que l’on aime réellement, peut engendrer des limitations, des dysfonctionnements dans les relations, un éloignement ou une dépression.

La peur et la méfiance 

La vie est pleine de trahisons. Il est donc possible que vous soyez enfermé dans cette bulle pour vous protéger de ce que vous pensez être, par peur et méfiance.

La honte 

Cette bulle est la plus difficile à percer, car elle est extrêmement solide. Le plus probable est que, dans le passé, vous ayez fait quelque chose de « mal » et que vous ayez peut être ressenti de la honte.

Cependant, c’est un évènement que vous pouvez enterrer et oublier, pour vous pardonner.

L’arrogance

L’arrogance masque un profond sentiment d’infériorité et d’insécurité, que veulent cacher les personnes arrogantes. En réalité, ces personnes se sentent malheureusement inférieures aux autres.

Le chemin vers la libération

La libération personnelle représente la liberté de la complicité, du façonnage et de l’adaptation.

C’est la liberté d’examiner chacune de nos pensées et de nos actions, pour remonter à leur origine.

Les idées qui ont fait qu’aujourd’hui nous sommes ce que nous sommes, telles que la culture ou les structures sociales, limitent ce que nous pouvons faire ou ne pas faire.

Vous avez la soudaine envie de dire la vérité, pour révéler votre amour, ou l’envie de remettre en question l’autorité, quand certaines pratiques ne vous conviennent pas.

Ainsi, la libération personnelle permet de se soulever contre l’ordre social, de travailler pour le transformer et de prendre des décisions qui puissent avoir des conséquences à vie.

Le concept d’un adulte bien adapté représente l’idéal de la normalité, c’est à dire une personne capable de fonctionner dans le monde et ses limites.

Cependant, ce n’est pas une chose facile à obtenir, tout comme changer de conditions de vie. Ainsi, ceux qui ont dédié leur vie à changer le monde ne pourront être considérés comme des personnes bien adaptées.

Photo : Melissa Morano B