Utiliser vos enfants pour manipuler votre conjoint

Lorsqu'un couple avec des enfants a des problèmes, il est sain qu'il les résolve dans le cadre de cette relation. Malheureusement, il n'est pas rare que l'un ou les deux partenaires externalisent la confrontation et utilisent les enfants comme une ressource pour gagner.
Utiliser vos enfants pour manipuler votre conjoint

Dernière mise à jour : 19 septembre, 2021

Malheureusement, bien des fois les conflits d’un couple finissent par impliquer les enfants, même s’ils n’ont rien à voir avec ce problème d’adulte. Dans ces circonstances, et très fréquemment, des mineurs sont utilisés pour manipuler le conjoint. La première chose à savoir est que cela est considéré comme une forme d’abus.

Parfois, le ressentiment entre les parents est plus fort que l’amour et la responsabilité qu’ils ont pour leurs enfants. Pour cette raison, et malgré les graves dommages qu’ils leur causent, ils finissent par s’en servir pour manipuler leur conjoint.

Habituellement, ils essaient d’en faire des alliés pour blesser l’autre parent ou pour promouvoir leurs intérêts. Les parents doivent savoir qu’il s’agit d’une forme de violence envers les enfants.

Utiliser vos enfants pour manipuler votre conjoint a des conséquences négatives sur le développement psychologique des mineurs. Parfois, ces enfants-là devront faire face aux effets de cette situation pour la vie.

“La manipulation habituelle du mineur par l’un ou les deux parents pour le monter contre l’autre a, selon les experts, des conséquences catastrophiques sur son image de soi, son estime de soi et sur ses capacités à traiter avec les autres et à maintenir en sécurité des relations d’attachement dans le futur.” – Raquel F. Novoa

Manipuler la famille.

Manipuler le conjoint à travers les enfants

Les manières d’utiliser les enfants pour manipuler le conjoint sont très variées. Parfois elles sont subtiles et parfois explicites.

Le Dr Ana Cristina de la Cruz, psychologue et enseignante à l’Université nationale de Cordoue (Argentine), ainsi que de nombreux autres auteurs, définissent ces parents comme des “parents aliénants”. S’appuyant sur diverses études, elle souligne qu’il existe plusieurs comportements qui sont typiques de ce type de parents. Les plus courants sont les suivants :

  • Refuser de donner des informations sur les enfants.
  • Dévaloriser et insulter l’autre parent devant les enfants.
  • Prendre des décisions concernant les enfants, sans consulter l’autre parent.
  • Impliquer l’école dans les problèmes.
  • Empêcher les enfants de parler ou de voir l’autre parent.
  • Impliquer d’autres membres de la famille ou des amis dans votre campagne pour discréditer l’autre parent.
  • Menacer les enfants de punition ou autre, s’ils ont une attitude favorable envers l’autre parent.
  • Dévaloriser les contributions ou les cadeaux que l’autre parent fait.
  • Utiliser l’enfant pour envoyer des messages à l’autre parent.
  • La victimisation pour qu’il se retourne contre l’autre parent.

De manière générale, il s’agit de limiter la capacité de l’enfant à construire une relation saine avec l’autre parent. Également pour atteindre des objectifs individuels en utilisant l’effet que les enfants causent sur le conjoint ou l’ex-conjoint.

Les motivations des parents manipulateurs

Il est évident que l’intention de manipuler le conjoint, notamment à travers les enfants, ne naît pas dans le cadre d’une relation saine. Le plus courant est que ce type de comportement soit adopté lors d’une rupture ou d’un divorce, mais il peut aussi être mis en œuvre pour l’inverse : entretenir une relation détériorée.

Dans le premier cas, le parent manipulateur a généralement un profond ressentiment contre son ex-conjoint. Parfois parce que c’est l’autre qui met fin à la relation. Aussi parce qu’il pense qu’il est économiquement défavorisé et que les dispositions à cet égard ne sont pas considérées comme équitables. De même, il peut y avoir de la jalousie parce que l’autre personne a un nouveau partenaire.

Dans le second cas, on pense souvent qu’utiliser les enfants pour manipuler le conjoint est quelque chose qui est fait “pour une bonne cause”. Dans ce cas, la situation est plus complexe car les enfants se sentiront émotionnellement attachés à cet objectif de ne pas laisser la relation entre leurs parents se terminer.

Conséquences du fait de manipuler.

Les conséquences pour les enfants

Le rapport, déjà cité par le Dr Ana Cristina de la Cruz, indique que lorsqu’un des parents essaie de séparer ses enfants de l’autre parent, des sentiments d’angoisse, de déracinement, de solitude et de frustration apparaissent. Dans les cas les plus graves, des tendances dépressives, des idées suicidaires, de la colère, de l’impuissance, de la désorientation et des troubles de santé chroniques apparaissent.

Lorsque les enfants ne sont pas physiquement séparés de l’autre parent, mais jouent un rôle dans la crise relationnelle vécue par leurs parents, les sentiments ne sont pas si différents. Cependant, dans ce cas, il peut y avoir un fort sentiment de culpabilité, puisqu’on leur délègue la mission d’empêcher la relation entre les parents de se terminer.

Souvent, ils en viennent à ressentir de la haine pour l’autre parent comme une issue au labyrinthe dans lequel ils se trouvent. Cela conduit souvent à des difficultés dans la vie adulte à identifier et à exprimer leurs sentiments. De même, ils ont tendance à transférer cette instabilité à leurs propres relations à l’avenir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Parents manipulateurs : des clés pour les reconnaître
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Parents manipulateurs : des clés pour les reconnaître

Avez-vous vécu avec des parents manipulateurs ? Pour le savoir et apprendre ce qui les caractérisent, lisez donc cet article !



  • Ramírez, A. M. (2004). Conflictos entre Padres y Desarrollo de los Hijos. Convergencia. Revista de Ciencias Sociales, 11(34), 171-182.