Un câlin, c’est un poème d’amour écrit à même la peau

· 2 mars 2016

Un câlin, c’est un poème d’amour écrit à même la peau qui rompt toutes vos peurs et qui isole tous les poids que vous portez sur vos épaules.

Un câlin, ça peut sembler n’être pas grand chose…pourtant, il a un pouvoir guérisseur émotionnel important.

Généralement, un câlin nous permet de réaffirmer nos sentiments et d’alimenter nos relations.

Grâce à lui, on se sent chéri et aimé dans notre espace vital, mais on cultive aussi notre capacité à nous relever et à vaincre chaque jour notre vertige.

 


Aimer et être aimé, c’est la plus belle chose qui puisse nous arriver. Pour en être certain, il vous suffit de vous rendre compte de tout cet éventail d’émotions tendrement aveuglantes qui s’ouvre à vous lorsque vous faîtes un câlin à quelqu’un.


abrazo-hombre-mujer

Certains câlins recollent nos morceaux

Certains câlins ont la capacité d’assembler toutes les parties de nous qui un jour se sont cassées suite à des événements qui ont étouffé notre âme.

A partir du moment où on doit dire adieu, que ce soit à une personne ou à une part de nous-même, on change, et on ne sera alors plus jamais les mêmes.

Après les adieux et les ruptures, on doit se retrouver nous-même, profiler de nouveau nos priorités, faire revivre une partie de nous qui reste morte, et enfiler les aiguilles qui nous conduisent sur le chemin du « fil rouge de notre destin ».

C’est pourquoi, une fois que notre château s’est écroulé et que notre vie s’est effondrée, les câlins composent des mélodies qui nous montrent que tout va bien, et que notre monde évoluera dans le calme si on laisse les notes de l’amour se transformer en câlins doux et emplis d’instants de silence.

abrazo-hombre-mujer (1)

Les câlins, ces moments qui nous invitent à vivre un rêve parfait

Les câlins, ce sont des instants au cours desquels le bonheur nous trouve en tant que personne. Parfois, un câlin compte bien plus que les mots ; en effet, il a la capacité de rajeunir nos rêves ainsi que notre motivation à vivre.

Les poèmes dont nous vous parlons dans cet article ne s’écrivent pas directement sur la peau, mais ils se tatouent en nous à l’encre de toutes ces hormones qui renforcent nos liens, qui font battre notre coeur, et qui nous remplissent de pureté, d’amour et de confort.

 


De plus, parfois, le stress est trop fort, et les difficultés de la vie réduisent nos envies ainsi que les forces dont on a besoin pour vivre pleinement et pour emplir de bonheur nos jours d’ébauches.


abrazos-arbol

Les doses de tendresse, la cause de notre attention

Le bien-être que l’on ressent lorsque nous sommes « victimes » d’un câlin nous mène à aimer encore plus, et à espérer recevoir encore bien d’autres câlins dans ces moments où on en a le plus besoin.

Faire de la vie et de la tendresse une drogue, nous permet de dépasser l’incertitude et la souffrance et d’entrevoir une fenêtre au travers de laquelle on pourrait prendre l’air et revitaliser notre corps ainsi que notre esprit.

Il y a des personnes qui seront toujours là pour nous, qui ouvriront leur pharmacie pour anticiper nos blessures, qui sortiront des pansements et qui ne se seront pas avares en calmants.

 


Voilà pourquoi nous admirons tant notre capacité à faire des câlins, car c’est une façon incroyable de nous connecter, de rassembler nos forces afin de remporter chaque bataille et de nous aider à supporter ce qu’il nous reste à vivre.


 

Quand ils sont sincères, les câlins représentent bien plus que des sentiments temporaires. Ils nous recomposent et pansent nos blessures de la vie, ils estompent le froid et condensent la chaleur de l’amour qui existe entre deux personnes qui s’aiment et qui seront toujours disposées à lier leurs coeurs et à se soumettre à la vie.