La thérapie avec les chiens : quels sont ses bénéfices ?

5 janvier 2018 dans Psychologie 257 Partagés
femme avec chien

Le chien est l’animal de compagnie par excellence. Et c’est pour une bonne raison ! Peu importe la journée que vous avez passée ou les mauvais moments que vous avez traversés, ils sont toujours là pour vous. Mais en-dehors de cette loyauté, la thérapie avec les chiens est l’une des autres grandes aides que nous apportent ces animaux.

Ce type de thérapie s’utilise pour assister des personnes qui souffrent d’un handicap, d’Alzheimer, de dépression, ou même des enfants autistes. Elle apporte de multiples bénéfices physiques, psychologiques et sociaux. Découvrez-les !

Pour qui est indiquée la thérapie avec les chiens?

Les chiens sont les animaux les plus utilisés dans les thérapies assistées avec les animaux. Il a été prouvé qu’ils aident à améliorer la santé et le bien-être des patients. Ce type de thérapie se base sur l’assistance et la réalisation d’interventions où l’on introduit comme point clé l’interaction entre l’animal et la personne.

Il est important de la comprendre comme un complément aux thérapies cliniques et non pas comme un substitut ou une alternative aux autres traitements conventionnels. Par ailleurs, ces thérapies doivent être supervisées et dirigées par des professionnels de la santé ou de l’éducation. Il faut un travail interdisciplinaire pour pouvoir obtenir les résultats attendus.

Ce type d’assistance a été utilisé de manière efficace pour soigner des personnes qui souffrent d’une foule de problèmes. Parmi ces derniers, on retrouve les troubles émotionnels et comportementaux comme le TDAH, le stress, l’anxiété ou la dépression. Ou encore des addictions ou des altérations psychiques et neurologiques comme Alzheimer. On l’utilise aussi pour des troubles du spectre autiste, des maladies vénériennes comme le SIDA ou avec des personnes dépendantes et âgées.

thérapie avec chien

Deux types de chiens thérapeutes

Les chiens employés dans ces thérapies doivent remplir une série de critères ou de caractéristiques spécifiques. Il faut qu’ils soient agiles, actifs, aient du caractère, soient obéissants, affectueux et patients. Une fois ce filtre initial respecté, ils doivent pouvoir être dressés en tant que chiens thérapeutes.

On doit différencier deux types de chiens, en fonction de l’objectif de la thérapie :

  • Les chiens d’assistance : on les prépare pour servir d’aide aux personnes qui ont des besoins spécifiques. Par exemple, les chiens qui servent de guides aux aveugles, ceux qui assistent des personnes sourdes ou ceux qui deviennent un soutien pour des personnes ayant un handicap physique.
  • Les chiens de thérapie : ce sont ceux qui se transforment en aides ou « co-thérapeutes ». On les utilise pour atteindre une plus grande interaction avec les malades. Leur travail se centre sur des personnes d’âge avancé, des enfants autistes ou des individus avec un autre type de troubles psychologiques.

Leurs multiples bénéfices psychologiques et émotionnels

Pour des personnes qui souffrent de dommages cérébraux, il est très utile de suivre une thérapie avec des chiens car ils augmentent leur motivation. En tant que méthode pour faciliter leur réhabilitation, interagir avec ces animaux leur sert d’encouragement et de manière de rester actifs. Leur donner à manger ou réaliser des activités avec eux les stimule sur le plan mental. Cela leur permet d’accroître leur attention et de faire des efforts pour suivre le rythme mis en place.

Par ailleurs, cela leur évite aussi de se sentir seules. Les chiens sont considérés comme les meilleurs amis de l’homme parce qu’ils nous acceptent sans conditions. Tels que nous sommes. C’est pour cela qu’ils représentent des sortes de thérapeutes naturels, qui nous servent d’antidote pour lutter contre l’anxiété, la dépression, le stress ou la monotonie.

Leur compagnie est très agréables pour les patients, surtout s’ils aiment beaucoup les animaux. Normalement, ils préfèrent récupérer aux côtés d’un autre être vivant et pas à travers une série d’exercices totalement mécaniques.

En outre, le lien qui se crée entre le chien et la personne va au-delà d’une affection mutuelle. Beaucoup considèrent que ce dernier est similaire au lien qui existe entre une mère et son bébé. En conséquence de tous ces bénéfices, la thérapie avec les chiens améliore l’humeur des patients.

Bénéfices physiques et sociaux

La thérapie avec les chiens augmente l’activité physique des patients. Jouer avec eux, réaliser des activités de flexions, de torsions ou marcher permet de renforcer les muscles, les os et les articulations. Par ailleurs, cela facilite un meilleur développement du système vestibulaire et augmente la proprioception et la force musculaire.

Cela améliore aussi la motricité et la coordination parce que tous les sens du patient sont convoqués, aussi bien la vue que l’ouïe ou le toucher. Grâce à des actions simples comme caresser l’animal, lui donner à manger, prendre soin de lui ou lui brosser les poils, on obtient une plus grande domination de certains mouvements spécifiques, surtout ceux des mains et des bras.

Ainsi, en plus d’être un important pont de communication entre le thérapeute et le patient, la thérapie avec les chiens occasionne un apprentissage à travers les jeux. Elle favorise le contact social et le développement des habiletés de loisir. Elle améliore aussi de multiples capacités comme l’empathie, le respect, la communication, la coopération et le travail d’équipe.

chien avec personne en fauteuil roulant

Son grand avantage : la versatilité

La thérapie avec les chiens peut aussi bien se réaliser en groupe que de manière individuelle. Cela dépend des besoins de chaque patient et de la manière la plus adéquate d’aborder le handicap, trouble ou problème de la personne. Par ailleurs, au contraire de certaines thérapies qui ne peuvent être réalisées que dans un centre spécialisé, celle-ci peut se dérouler à domicile. L’attention personnalisée peut s’adresser à des personnes de n’importe quel âge, que ce soit des enfants ou des personnes âgées.

En plus d’être l’un des animaux préférés des enfants et des adultes, le chien nous offre de réelles possibilités de guérison. Les utiliser comme complément à une thérapie peut nous apporter, comme nous le voyons, de multiples bénéfices, et ce à tous les niveaux. C’est pour cela que l’on intègre le plus en plus les chiens aux thérapies d’aide et d’assistance aux personnes souffrant de troubles ou de handicaps.

A découvrir aussi