Stranger Things : comment gérer le stress post-traumatique

22 mars 2018 dans séries et psychologie 0 Partagés
Stranger Things

Le stress post-traumatique est une séquelle assez commune chez les victimes ayant vécu des situations traumatisantes. En ce sens, la série populaire de suspense et de fiction Stranger Things nous présente des personnages très intéressants pour comprendre ce type de séquelles.

Ainsi, vivre de grandes aventures et vaincre des monstres maléfiques est plus difficile qu’il n’y paraît. Un an après, lors de la deuxième saison de la série, les personnages de Stranger Things reviennentCette seconde partie est pleine de suspense et de mystère.

Lisez la suite pour savoir comment le stress post-traumatique a affecté des personnages tels que Will, Once ou Joyce. Nous tenons à vous avertir que cet article contient des spoilers. Vous décidez si vous souhaitez continuer ou non…

Stranger Things

Stranger Things, lorsque le surnaturel rôde

Stranger Things est une série créée par les frères Duffer en 2016. Lancée à travers la plate-forme virtuelle Netflix, la série compte 17 chapitres répartis en deux saisons. La deuxième saison est parue en 2017 et il a déjà été confirmé qu’une troisième saison verrait le jour.

Stranger Things se déroule dans la ville fictive de Hawkins, en 1983. Dans ce village reculé se trouve également le Laboratoire National Hawkins, qui s’occupe ostensiblement de la recherche énergétique. Cependant, le véritable objectif du Laboratoire National Hawkins est secret. Se déroulent, à l’intérieur de ses installations, des investigations paranormales et surnaturelles.

C’est en ce lieu que grandit la petite Once, une fillette possédant des compétences hors du commun. Les scientifiques du Laboratoire Hawkins voulaient utiliser ses pouvoirs à des fins politiques. Au début de la série, Once s’échappe du laboratoire et rencontre, lors de sa fuite, Mike et ses amis.

Mike, Dustin et Lucas sont le groupe d’amis de l’enfant disparu, Will Byers. Bien que personne ne le sache, Will a été enlevé par un monstre venu d’un monde parallèle. Dans cet autre monde, Will doit se cacher du terrible monstre, affamé et frigorifié.

La série se déroule sur une semaine de temps. La mère de Will, Joyce, et le chef de la police, Hopper, cherchent également Will. Joyce et Hopper découvrent eux aussi la grande conspiration surnaturelle dans laquelle est implique le gouvernement.

personnage de Stranger Things

Le stress post-traumatique dans la deuxième saison

À la fin de la première saison, Will Byers est sauvé de l’autre monde. C’est à ce moment que commence la deuxième saison. Sa mère Joyce et son frère tentent de faire revenir Will à une vie normale. Cependant, Will Byers a été marqué par un événement profondément traumatisant.

Rappelons-nous qu’un traumatisme est une situation qui menace le bien-être psychologique d’une personne. Dès lors, un traumatisme suppose une situation dans laquelle la personne perçoit une menace générant une peur très intense. Comme beaucoup de survivants d’expériences accablantes, Will commence à souffrir de stress post-traumatique.

Ce trouble (appelé TSPT ou SSPT) peut se développer de manière inattendue à tout moment après une situation traumatique (il n’est pas nécessairement immédiat)A l’instar des traumatismes, le TSPT est violent et inattendu pour la personne qui en souffre et ses effets sont très variés, parfois confondus avec ceux d’autres troubles. Par exemple, une personne peut dans certains cas souffrir de dépression et de stress post-traumatique en même temps, compliquant ainsi le diagnostic.

personnage de Stranger Things

L’effet anniversaire du stress post-traumatique

Au cours de la deuxième saison de la série, Will commence à avoir des attaques de panique et de dissociation. Will commence en outre à présenter des épisodes dans lesquels il s’imagine être de retour dans le monde froid dans lequel il avait été piégé.

Cela est expliqué dans la série en tant qu’effet d’anniversaire. L’effet anniversaire est un phénomène qui a également été observé chez plusieurs patients atteints du SSPT, tels que des soldats. Il s’agit d’une aggravation des symptômes et des manifestations du stress post-traumatique à l’approche de l’anniversaire de l’événement.

Certains spécialistes expliquent l’effet d’anniversaire comme une configuration particulière de facteurs, notamment environnementaux, qui déclenchent des souvenirs et des sensations désagréables. Cet effet peut par ailleurs être déclenché par des odeurs, des couleurs ou même des saveurs et des sons typiques d’une ambiance ponctuelle.

Une fois la date d’anniversaire de l’événement traumatique passée, les symptômes du stress post-traumatique disparaissent souvent presque immédiatement.

Autres manifestations du TSPT

Le TSPT peut se manifester de plusieurs façons. Will Byers, la principale victime de la série, souffre d’un stress post-traumatique beaucoup plus grave que les autres personnages. Cependant, de nombreuses personnes peuvent être affectées par un événement traumatisant.

Les amis et la famille de Will montrent également des signes de trouble de stress post-traumatique. Joyce, la mère de Will, a des crises de nerfs. Les amis de Will font des cauchemars. La sœur aînée de Mike, qui a affronté la créature maléfique, ressent de la culpabilité et des remords.

scène de Stranger Things

Parmi les manifestations les plus communes du stress post-traumatique figurent les souvenirs récurrents qui génèrent une grande angoisse, ainsi que les rêves faisant allusion à la situation traumatique. De plus, une personne souffrant de TSPT peut se montrer irritable et agitée. Elle peut également avoir une certaine préférence pour l’isolement social et même devenir hostile.

Nous devons prendre en considération qu’une personne souffrant de TSPT peut présenter des épisodes si intenses que ces derniers constituent un danger potentiel pour leur santé. En effet, certaines personnes souffrant de TSPT ressentent des nausées, des problèmes d’estomac et d’importantes migraines. D’autres patients se désintéressent d’activités qui leur procuraient autrefois du plaisir.

Par ailleurs, de nombreuses personnes atteintes de TSPT peuvent ressentir de la culpabilité et de la solitude. Cette symptomatologie est également associée à un trouble dépressif. Il est par conséquent important de consulter un spécialiste après avoir vécu une situation traumatique. Cela aidera le patient à traiter et à surmonter les effets possibles du TSPT. Il n’y a rien de mal à recevoir de l’aide ou à en demander.

Il est important que les personnes souffrant de TSPT n’aient pas honte de leurs réactions. Le TSPT est un trouble beaucoup plus commun que nous pourrions le croire, qui ne touchent pas uniquement les personnes ayant un faible caractère, et qui peut être grandement réduit grâce à une évaluation et une intervention adéquate.

« Ne fais pas les choses juste parce que les autres te disent que tu devrais les faire. »
Partager
A découvrir aussi