Signaux qui indiquent une dépression chez les hommes

· 21 mars 2019
Comment se manifeste la dépression chez un homme ?

Même si personne ne le dit à voix haute et même si les sentiments n’ont pas de genre, pour beaucoup, la tristesse est une affaire de femmes. Oui, beaucoup de personnes pensent que ce sentiment équivaut à une faiblesse au moment d’affronter la vie et cette idée a donc été identifiée, à tort, au genre féminin.

Au-delà du débat sur le genre, le problème réside dans ce que cela implique pour les hommes. Ceux qui sont déprimés sont encore stigmatisés. Il est donc habituel de les voir chercher des mécanismes pour nier ou cacher leur tristesse. Ce peut être une des raisons pour lesquelles le sexe masculin a une espérance de vie plus faible, présente un plus grand taux de suicides et a tendance à tomber malade plus fréquemment.

« Seigneur, les tristesses n’ont pas été faites pour les bêtes, mais pour les hommes, et pourtant quand les hommes s’y abandonnent outre mesure, ils deviennent des bêtes. »

-Miguel de Cervantes-

La dépression chez les hommes acquiert des caractéristiques particulières, surtout à cause des conditionnements de l’entourage. Détecter ce trouble de l’humeur n’est pas si simple, et encore moins pour eux-mêmes. Nous allons donc vous expliquer 5 signes qui indiquent la présence d’une dépression chez les hommes.

Image de soi négative

Une faible auto-efficacité avec des sentiments de culpabilité et d’inutilité sont des indicateurs de dépression chez les hommes. Par ailleurs, la présence de grandes exigences est très habituelle. Tout cela débouche sur une très forte autocritique et la sensation d’être incapable d’affronter la moindre situation, même la plus quotidienne qui soit. Les hommes finissent donc par se sentir frustrés et inutiles.

Par ailleurs, il faut savoir que les hommes se considèrent comme plus autonomes que les femmes. Ils ont un besoin permanent d’indépendance, d’auto-détermination et de liberté (Hankin, 2010; Liu & Alloy, 2010). Lorsqu’ils sont déprimés, ces standards et ces exigences sont bouleversés: ils veulent agir en accord avec ces schémas mentaux mais en deviennent incapables et finissent par ne plus les suivre. En faisant cela, ils développent une autocritique très hostile et des sentiments de culpabilité.

la dépression chez les hommes

Sensation de vide et comportement inhabituel

La sensation de vide, de manquer de quelque chose, est aussi présente chez les hommes déprimés. Elle s’accompagne souvent d’un profond sentiment de tristesse que la personne essaye de cacher aux autres.

Des changements sont également observés au niveau comportemental. D’une certaine façon, la dépression chez les hommes favorise la présence de comportements différents de ceux qu’ils ont d’habitude, à cause de l’instabilité émotionnelle. Ainsi, les hommes finissent par percevoir leur situation comme incontrôlable, en renforçant des sentiments d’incapacité et une perception de faible contrôle émotionnel.

Il faut cependant mentionner qu’il existe une série de symptômes indiquant une dépression qui sont indépendants du genre, comme l’anhédonie et la faible estime de soi.

Augmentation de l’activité professionnelle, sociale ou sexuelle

Un autre trait de la dépression chez les hommes est la prédominance de comportements de fuite. Parmi ces derniers, nous pouvons souligner un plus grand dévouement au travail, une augmentation du nombre d’échanges sociaux ou de relations avec les autres -même si c’est de manière superficielle- et, parfois, un changement fréquent de partenaires.

En fait, les hommes essayent d’être tout le temps occupés. En faisant cela, ils ont moins de temps pour entrer en contact avec eux-mêmes et faire face à leurs pensées et mal-être. Pour Bennett et al. (2005), cette tendance d’évitement a deux objectifs:

  • Cognitif. Il s’agit de rester occupé pour éviter le tourbillon de préoccupations, et surtout celles liées au futur.
  • Émotionnel. Dans ce cas, réaliser d’autres activités aide à minimiser la sensation de vide qui naît de la dépression.

Comportements autodestructeurs et tendance au suicide

En général, les hommes souffrant de dépression présentent une plus grande fréquence de comportements autodestructeurs et de tentatives de suicide quand la dépression est plus sévère.

Les comportements autodestructeurs les plus fréquents sont l’abus de drogues et les relations sexuelles à haut risque. Ces comportements sont généralement l’expression d’une colère envers soi-même. Le problème est qu’ils peuvent parfois devenir très extrêmes et déboucher sur un suicide.

Un langage négatif

On voit rarement un homme pleurer parce qu’il se sent triste. Il a aussi du mal à s’exprimer. Ses symptômes sont plus indirects que ceux d’une femme. L’un d’eux consiste à parler du monde et de soi de manière pessimiste.

L’utilisation d’un langage très négatif en lien avec l’humeur est l’un des indicateurs possibles de dépression chez les hommes.

L’homme ne dira probablement pas ce qu’il ressent de manière directe mais il se montrera sceptique vis-à-vis de tout (ou presque). Il affirmera que les choses ne font que se dégrader et suggérera que cela ne peut être que de mauvais augure pour lui dans le futur.

la dépression chez les hommes

Absence de motivation, désespoir et vision pessimiste du futur

Un autre signal de dépression chez les hommes est la perte d’intérêt pour des activités ou des faits qui attiraient auparavant leur attention. L’homme se sent de moins en moins motivé pour réaliser des activités en-dehors de ses obligations. Il considère même ces dernières comme un poids. Il est aussi possible qu’il dorme plus que d’habitude, qu’il passe beaucoup d’heures devant la télévision ou qu’il fasse une chose sans grand intérêt pour éviter de penser ou de ressentir des émotions.

La personne déprimée a aussi tendance à se frustrer quand on l’invite à sortir de sa routine. On retrouve parfois une négligence au niveau de la toilette ou de la présentation personnelle. L’homme se laisse pousser la barbe par « paresse » et ne fait pas du tout attention à son apparence.

La présence de pensées pessimistes vis-à-vis du futur est aussi un signe très caractéristique de la dépression chez les hommes. Ces pensées peuvent s’identifier à travers une préoccupation constante pour le manque d’opportunités afin de se développer en tant que personne, ainsi que par la présence d’attentes liées à la non consécution de ses objectifs. L’homme déprimé pense qu’il n’a pas assez de ressources personnelles pour y faire face.

Cependant, pour plusieurs auteurs, la pensée pessimiste est le résultat de la combinaison entre préoccupation constante et intolérance face à l’incertitude.

Enfin, il est important de mentionner que le plus difficile au niveau de la dépression chez les hommes est qu’ils la reconnaissent. Leur résistance psychologique devant cette acceptation est extrêmement forte. Parfois, la meilleure chose à faire est de les aider à comprendre qu’ils ont un problème, sans donner à ce dernier l’étiquette de « dépression ». Cela les aidera à faire ce qu’ils doivent faire: chercher une aide professionnelle.