Selon la science, avec combien de personnes « devrions-nous » coucher dans notre vie ?

· 12 juin 2017

La célèbre actrice Sharon Stone a un jour dit que « les femmes sont capables de simuler un orgasme et les hommes peuvent simuler une relation toute entière ». Que devons-nous faire pour que cela ne se produise pas ? Est-ce que le nombre de personnes avec lesquelles vous allez coucher dans votre vie peut apporter une réponse à cette question ?

De nombreuses études ont été menées sur ce thème, essayant d’apporter une réponse à ces questions. Le libertinage est-il une bonne idée ? Se marier en étant vierge est-il positif ? Voyons ce que dit la science à ce sujet.


« Le sexe sans amour est une expérience vide. Mais, en tant qu’expérience vide, il s’agit de l’une des meilleures. »

-Woody Allen-


La science et le nombre de personnes avec lesquelles vous devriez coucher dans votre vie

S’il y a bien une chose certaine, c’est que nous ne savons pas toujours si avoir beaucoup de relations sexuelles est une bonne chose ou non. En outre, comment est-il possible d’estimer s’il existe un nombre optimal de rencontres amoureuses ? Malgré sa subjectivité dérivée de l’éducation de chaque individu, la science a des réponses.

Dans un premier temps, concentrons-nous sur l’étude menée par Illicitencounters. Selon ce portail et le travail mené, il existe un nombre idéal de rencontres sexuelles : 10. Il s’agit du chiffre parfait, trouvé à partir des résultats découlant des recherches effectuées.

Pourquoi 10 ? Apparemment, il s’agit du nombre idéal de rencontres selon nous-mêmes, les êtres humains. Au-dessus de ce chiffre, nous considérons que la personne est libertine et en-dessous, qu’elle a peu d’expérience. Malgré tout, selon les sondages, le chiffre qui est réellement exorbitant pour le commun des mortels est 20. C’est-à-dire qu’au-delà de ce numéro, beaucoup de gens pensent qu’ils sont face à une personne trop libertine et cela génère de l’insécurité et de la méfiance.

D’autres études scientifiques sur les rencontres sexuelles

A la lumière de cette étude sur les rencontres sexuelles, il est intéressant d’observer d’autres recherches et de comparer les données qui en ressortent. C’est le cas du travail mené au sein de l’Université du Michigan. Selon ses résultats, les femmes comptent environ 9 amants dans leur vie tandis que les hommes en recensent 32.


« Les hommes ont plus peur du sexe que les femmes. »

-Arthur Miller-


Cependant, d’autres études affirment que les hommes tendent à exagérer ces chiffres alors que les femmes essayent de baisser le nombre de leurs expériences. Si c’est le cas, nous atteignons peut-être alors un nombre entre 10 et 20 amant-e-s ?

De cette façon, nous pourrions peut-être considérer un chiffre frôlant les 10 amant-e-s comme étant idéal. Il faut malgré tout se souvenir que ces études proviennent de sources nord-américaines. Que se passerait-il dans des nations beaucoup plus libres à ce niveau, comme Cuba ou le Brésil ? Il est possible que les résultats soient différents.

Attention avec le nombre d’amant-e-s, cela pourrait vous conduire au divorce

Une autre étude menée par l’Université d’Utah estime que les femmes qui ont eu plus de 10 amants ont plus de chance de finir par divorcer. Cette donnée contraste avec celles qui ont seulement eu des relations avec une ou deux personnes et qui ont apparemment tendance à en finir assez tôt avec leur mariage.

Le chercheur Nicolas H. Wolfinger, spécialisé dans le thème des couples, a analysé le taux de divorce aux Etats-Unis pour en arriver à cette conclusion, tout en le combinant au comportement sexuel féminin. De cette façon, il a conclu que les tendances changent radicalement. Il y a 40 ans, plus de 20% des femmes affirmaient être vierges au moment de leur mariage. Aujourd’hui, ce chiffre est passé à 5%. Et, curieusement, plus la jeune femme avait eu de relations amoureuses avant de se marier, plus elle avait de chances de voir son mariage finir en divorce.

Ces données contrastent avec celles qui concernent les femmes ayant eu peu d’expériences sexuelles. Wolfinger s’est basé sur des recherches menées par l’Institut des Etudes de la Famille et a trouvé que cette même tendance aux divorces se retrouvait chez les femmes qui avaient vécu moins de 3 relations.

Avec combien de personnes devez-vous coucher avant votre mariage ?

En définitive, la science étudie les tendances sociales et psychologiques humaines. A partir de là, on peut extraire des données générales qui ne doivent cependant pas se transformer en dogmes. C’est-à-dire que le fait qu’une personne couche avec beaucoup d’autres ne signifie pas que son futur mariage va finir en divorce. C’est une évidence.

Ainsi, pour conclure, nous pouvons dire que 10 peut être un nombre idéal et arrondi. On pourrait peut-être, cependant, établir une proposition différente qui serait : faites ce que vous voulez, quand vous le voulez. Vous devez coucher avec quelqu’un parce que vous en avez envie. Si ce n’est pas le cas, ne le faites pas. Faites ce que vous voulez tant que cela ne dérange personne et que vous profitez de la vie. Ce qui doit arriver arrivera, mais le pouvoir se trouve entre vos mains. Vous êtes celui/celle qui décidez. Tout le reste n’est constitué que de données, de numéros, de tendances, d’idées… qui peuvent être curieux et nous donner une idée générale de la façon dont nous percevons la sexualité dans chaque société ou groupe d’études.