Sedna, une belle légende inuite

· 18 février 2019
Continuez donc votre lecture pour découvrir cette magnifique légende !

L’histoire de Sedna est un mythe des Inuits pour expliquer la furie de la mer. Lorsque les pêcheurs esquimaux travaillent, ils doivent tirer parti de l’eau qui vient avec les poissons et la rejeter dans l’océan. Si on leur demande pourquoi ils font cela, ils répondent qu’il s’agit d’une offrande pour Sedna, la déesse de la mer.

Ce mythe des Inuits a plusieurs versions. Nous allons vous en raconter une, qui est aussi l’une des plus complètes. On raconte qu’il y a fort longtemps, un vieil homme habitait au pôle Nord en compagnie de sa fille Sedna. C’était une très belle femme qui ne demandait qu’à épouser un homme et être heureuse. Or, les hommes étaient très rares à cet endroit de la planète.

Ce mythe dit qu’un jour, un homme très grand et musclé apparut au loin. Il était vêtu de fines peaux et avait de très beaux bijoux. Sedna n’arrivait pas à y croire. Lorsqu’elle l’aperçut à l’horizon, elle courut peigner ses longs cheveux et se faire belle pour cet étranger.

« Dans tous les moments de ma vie, il y a eu une femme qui m’a tenu par la main pour me guider dans les ténèbres, celles que les femmes connaissent mieux que les hommes, et dans lesquelles elles se retrouvent mieux, avec moins de lumière… »

-Gabriel García Márquez-

Sedna se marie

Le père de Sedna ne voulait pas se séparer de sa fille. Cependant, la nourriture devenait plus rare et il se dit qu’il valait mieux la voir partir avec son époux que de leur permettre de rester et de mourir de faim.

L’étrange homme était couvert d’une longue tunique qui dissimulait son visage. Malgré tout, le père de Sedna partit à sa rencontre et lui demanda s’il cherchait une épouse. L’homme acquiesça. Le vieillard lui dit alors qu’il avait une très belle fille en âge de se marier et que s’il le souhaitait, il pouvait l’emmener avec lui.

L’homme accepta. Le père en parla à sa fille Sedna, qui était étonnée que la requête vienne de lui. Ne devait-il pas d’abord connaître cet étranger et savoir s’il s’agissait d’un bon parti ? Elle obéit néanmoins à son père et monta dans le bateau de son nouvel époux. Tous deux entamèrent alors leur voyage vers leur nouveau foyer.

légende de Sedna

Un foyer terrifiant

Le mythe des Inuits raconte que lorsque Sedna arriva dans sa nouvelle maison, elle se sentit horrifiée. Il n’y avait qu’un tas de poils d’animaux dans une crevasse et, à côté de cela, d’innombrables plumes d’oiseaux. Tout cela se trouvait au bord d’un précipice. Il y faisait froid et le lieu était affreux, négligé.

Le pire de tout se produisit quand son époux enleva sa tunique. Il n’avait pas de visage. Sa tête était comme celle d’un corbeau. Sedna comprit qu’il s’agissait d’un sorcier malveillant dont elle avait déjà entendu parler. Il voyageait tout seul et voulait une épouse depuis longtemps. Or, aucune femme n’avait accepté de partir avec lui parce qu’il avait une réputation de pervers.

L’endroit était éloigné de tout. Le matin, le sorcier se transformait en corbeau, allait pêcher et rapportait de la nourriture pour lui et Sedna. Elle devait manger du poisson cru, comme lui. Sedna ne faisait que pleurer et se lamenter. Ses cris de douleur étaient si terribles que son père l’entendit, même en étant très loin. Il regretta sa décision et partit à sa recherche.

Sedna et le corbeau

 

L’origine du mythe des Inuits

Le père de Sedna parvint à atteindre l’endroit où elle se trouvait et réussit à la sauver. Il la fit monter sur sa barque et ils commencèrent leur voyage de retour. Cependant, une ombre noire commença à voler au-dessus d’eux. C’était le sorcier, qui s’était transformé en corbeau et battait des ailes pour agiter la mer. Une énorme tempête se créa bientôt et la barque commença à tanguer. Le père, qui avait peur de ce que pouvait faire le sorcier, décida alors de jeter Sedna à l’eau.

La mer était gelée. Sedna réussit à nager et à s’agripper au bateau. Mais son père ne voulait pas qu’elle s’agrippe et prit donc une hachette pour lui couper les doigts. Ceux-ci tombèrent à l’eau et se transformèrent en phoques et en poissons. Même si elle était blessée, Sedna essaya à nouveau de s’agripper à la barque avec la partie de la main qui lui restait. Son père lui coupa alors les mains. Celles-ci tombèrent dans l’eau et se transformèrent en baleines. Et Sedna coula.

Ce mythe raconte que Sedna ne mourut pas. Bien au contraire : elle se transforma en déesse. La légende dit que lorsque ses cheveux s’emmêlent, de grandes tempêtes se forment dans l’Arctique et affectent tous les pêcheurs. Pour qu’elle garde son calme, les chamans doivent plonger dans l’eau et la coiffer. Ils doivent aussi rappeler à tout le monde que les femmes et la mer doivent toujours être respectées.