Se sentir seul dans son couple : la distance émotionnelle

6 octobre 2019
La solitude que l'on vit en étant accompagné est dévastatrice et contradictoire. Cette réalité entraîne de graves séquelles si on en souffre dans son couple. En effet, il n'y a rien de plus douloureux que l'indifférence, que le vide émotionnel de la personne que nous aimons.

Se sentir seul dans son couple, c’est expérimenter l’une des souffrances les plus profondes et acerbes à la fois. Cela fait mal d’ignorer la raison de ce froid relationnel. Il contredit le fait d’avoir à nos côtés la personne que nous aimons et, toutefois ne pas la sentir.

Peu de cas de solitudes sont plus problématiques (et courants) que ceux qui surviennent sous un même toit.

Gustavo Adolfo Becquer disait très justement que la solitude est très belle si nous avons quelqu’un à qui le dire. Néanmoins, aussi surprenant que cela puisse paraître, ces situations sont très nombreuses. Beaucoup de personnes avec une vie sociale stable se sentent seules et déconnectées de leur entourage. Un tel phénomène n’entraîne pas seulement un malaise psychologique mais également des problèmes de santé.

Le sujet n’est pas récent. Se sentir seul dans son couple, c’est quelque chose qui a toujours existé. Cependant, aujourd’hui, et grâce aux études sur la solitude au sein de la population, nous découvrons plus d’informations sur cette anatomie de la souffrance qui apparaît presque à tout âge. Les jeunes couples en souffrent et ce phénomène touche presque toutes les personnes âgées.

Se sentir seul dans son couple et se disputer

Se sentir seul dans son couple, pourquoi cela survient-il ?

Il y a des drames qui ne nécessitent pas de mots, de coups, de tragédies palpables pour qu’apparaisse la souffrance. En réalité, les plus grandes tristesses se tissent en silence jour après jour, progressivement. C’est dans ce quotidien où deux personnes se sont un jour jurées l’amour éternel que l’un ne jure ni ne promet plus rien. Au contraire, elle fuit et applique délibérément ou non le froid émotionnel.

Cela ne surgit pas d’une semaine à l’autre. Cette distance psychologique -pas toujours physique- apparaît d’une manière presque inaperçue. Elle consiste à cesser de suivre les coutumes ou les rituels auxquels on tenait auparavant. A se laisser entraîner par la routine et ne plus avoir envie de faire des choses différentes ensemble…

Ce type de situations a de graves répercussions. Percevoir comment notre partenaire semble être distant sur le plan mental et que la déconnexion par rapport à nous est toujours plus évident, ne fait pas seulement mal. C’est également l’origine de beaucoup d’autres problèmes. Des experts, tels que le docteur Aaron Ben-Ze’ev, philosophe, psychologue et expert en relations affectives nous indique la chose suivante :

  • Il faut différencier le fait d’être seul du phénomène de la solitude. Être seul, c’est n’avoir personne avec nous, c’est une réalité physique. En revanche, la solitude est un fait psychologique toujours plus courant. Elle est surtout vécue par les personnes qui vivent en couple
  • Ce type de solitude établit souvent les bases des troubles dépressifs et d’anxiété. La souffrance est à son apogée. Selon l’étude de l’université de Manchester menée par le docteur Greg Miller, la solitude comme phénomène psychologique est tout aussi dangereuse que le tabac et la vie sédentaire

Voyons dans la suite de cet article quelles raisons peuvent se trouver derrière le fait de se sentir seul dans son couple.

Une femme pensive

Le désamour et la peur d’agir

Parfois, le désamour souffle comme un vent froid dont nous ignorons l’origine. Soudainement, et sans aucun élément déclencheur, tout perd de son éclat. Plus rien n’a de sens ni d’importance. Les émotions ne sont plus les mêmes et rien ne sert de les forcer ni de faire voir ce qui n’est plus ressenti.

L’absence d’amour ne nécessite pas toujours une raison concrète pour survenir. Elle apparaît simplement et quand c’est le cas, ce peut être déconcertant pour les deux membres du couple. Certes, quand l’un d’entre eux est conscient qu’il n’aime plus l’autre, il doit agir et exprimer clairement ses sentiments. Les tromperies (et tromperies de soi-même) qui durent dans le temps ont de sérieuses répercussions. L’une d’entre elles est de faire souffrir l’autre en lui faisant percevoir l’évident froid relationnel.

Prisonnier de la routine

Se sentir seul dans son couple est plus probable lorsque la routine se fait plus présente. Il existe des périodes où nous nous laissons simplement emporter. Le travail, les obligations, les enfants, etc. Tout cela nous entraîne dans un rythme mécanique où il n’y a pas de place pour l’amour, pour nous regarder dans les yeux et nous retrouver.

Au final, même les conversations deviennent routinières. Cela effrite l’amour et l’intimité. Nous pouvons essayer de l’affronter en mettant en place des changements nous-mêmes ou recourir à un professionnel. Dans tous les cas, la passivité ne règle que rarement le problème.

Et si l’origine de la sensation de solitude, c’était vous ?

Il faut envisager une troisième dimension dans le fait de se sentir seul dans son couple. On arrive parfois à un stade dans notre vie dans lequel un vide apparaît sans explication. On y trouve un mélange d’insatisfaction, de questions existentielles voire de peur vis-à-vis de ce qui nous entoure.

Les situations de ce type sont plus courantes que nous le croyons. Il existe des personnes qui se sentent seules dans leur relation de couple parce qu’elles ne sont plus les mêmes. Elles se sentent frustrées de ne pas avoir ce qu’elles désirent. Dans ces cas-là, il n’y a pas de coupable. Bien que nous pensions que c’est l’autre qui a changé et qu’il n’est plus capable de nous offrir ce dont nous avons besoin, il est possible qu’en réalité, nous ayons nous-mêmes changé.

C’est peut-être nous qui avons évolué, grandi dans des perspectives différentes jusqu’au point de modifier nos goûts et nos besoins (autre trajectoire professionnelle, plus grande indépendance, nouvelles relations personnelles, etc.).

En conclusion, la solitude en couple est aussi fréquente que « mortelle » pour de nombreuses relations. D’abord, elle est source de souffrance, de problèmes psychologiques et de santé. Ensuite, personne ne mérite de vivre ce type de douleurs qui nous laisse tant de séquelles.

Nous devons ainsi découvrir l’origine derrière cette situation. Parlons avec notre partenaire et solutionnons ce problème en étant sincères, respectueux et responsables.

 

  • Miller, G. (2011). Why loneliness is hazardous to your health. Science331(6014), 138–140. https://doi.org/10.1126/science.331.6014.138
  • Renzetti, E. (2014). Life of solitude. The Globe and Mail, 23.11.13