Salvador Minuchin, biographie du créateur de la thérapie familiale structurale

9 novembre 2019
Salvador Minuchin a apporté le modèle structural à la thérapie familiale pour mieux comprendre l'influence de ces conditions externes et internes, qui souvent conditionnent ce micro-scénario de notre société.

Salvador Minuchin est une référence dans le modèle structural de la thérapie familiale. Ce psychiatre et pédiatre argentin est connu pour son charisme et son dévouement professionnel. Les apports qu’ils nous a laissés au travers de ses travaux ont été immenses. En effet, ils nous ont permis de bien mieux comprendre les dynamiques et les défis quotidiens de la famille.

Quand Minuchin nous a quittés en 2017, il avait presque 100 ans. Nombreux sont ceux qui associent son nom à celui de figures aussi importantes que Sigmund Freud, B. F Skinner ou Carl Rogers. Il a été un pionnier en tant que thérapeute. D’autre part, il a su proposer des techniques innovantes pour apporter de l’aide aux enfants dans le contexte familial. Selon lui, sans la famille, il est impossible de comprendre l’origine de certains symptômes.

Il nous parle d’aspects aussi intéressants que les alliances entre les membres de la famille. En effet, il nous apprend comment le pouvoir s’exerce, mais aussi d’où vient la soumission dans ce scénario. Salvador Minuchin a été un psychiatre présentant une habileté exceptionnelle pour permettre, entre autres choses, de faire émerger la composante émotionnelle. Ainsi, comme il l’expliquait alors, il pouvait mieux travailler sur les tensions, les traumatismes, les blessures et les besoins non satisfaits.

Salvador Minuchin était un architecte qui reconstruisait les structures familiales. Il savait comment s’y introduire pour pressentir les dynamiques qui alimentent les processus pathologiques. Plus tard, via des interventions très directives, il a réussi à induire les changements adéquats, situant toujours les enfants dans la position la plus détachée, en tant qu’interlocuteurs de valeur.

« Grandir, c’est apprendre à se séparer. »

– S. Minuchin –

Salvador Minuchin, biographie d’un thérapeute familial

Salvador Minuchin sur un fauteuil

Salvador Minuchin est né en Argentine en 1921. Il a étudié la médecine à l’Université de Cordoue et il a été diplômé en 1948. Plus tard, il passera quelques années en Israël en tant que médecin dans l’armée. Après cette expérience, il a décidé de s’installer à New-York pour étudier la psychiatrie.

Là, il se formera aussi en tant que psychanalyste au William Alanson White Institute. Cela lui permettra de travailler en tant que pédopsychiatre au sein de la prison pour enfants de Wiltwyck. C’est en cette période aussi décisive (celle comprise entre 1954 et 1962) que Minuchin a décidé d’opérer un changement dans l’approche thérapeutique classique :

  • Il a développé un type de thérapie dans laquelle il est nécessaire d’inclure les familles des enfants, en mettant l’accent sur ce système dynamique
  • Ainsi, il a permis de faire en sorte que chaque situation puisse être observée par le reste des psychiatres grâce à une salle avec un miroir unilatéral
  • Tous les thérapeutes ont donc pu apprendre les uns des autres et améliorer leurs techniques

Au travers de ces dynamiques innovantes, Salvador Minuchin a fini par développer la thérapie familiale structurale.

Le travail avec Jay Haley et le Child Guidance Clinic

Après avoir formulé ses nouvelles théorie dans le champ de la thérapie familiale, Minuchin est parti à Palo Alto, en Californie. Là, il a travaillé avec Jay Haley sur le projet de la Child Guidance Clinic (« clinique d’orientation pour enfants », en français). Ce célèbre thérapeute a été un des fondateurs de la thérapie brève et familiale et le mentor qui l’a aidé à profiler et à approfondir ses approches novatrices.

  • De ce travail en commun est né le livre Familles des bidonvilles (1967)
  • Dans cet ouvrage, Minuchin a décrit pour la première fois sa théorie de la thérapie familiale basée sur le modèle structural. Plus tard, il a réussi à mettre sur pied son projet le plus important : le Child Guidance Clinic à Philadelphie, établissement qu’il a fondé et dirigé pendant près de 10 ans

En 1981, il a quitté son poste de directeur pour créer le Family Studies Institute (« institut d’études familiales », en français). Là, il enseignera aussi bien à des thérapeutes qu’à des familles comment améliorer l’éducation, mais aussi comment optimiser les processus d’éducation.

Salvador Minuchin est mort le 30 octobre 2017 à Boca Raton, en Floride.

Les contributions théoriques de Salvador Minuchin dans le cadre de la thérapie familiale

Salvador Minuchin

Son travail au sein de la prison pour enfants de Wiltwyck a été essentiel au moment de développer son modèle théorique. ll s’est en effet rendu compte, par exemple, que rien ne servait de focaliser tout le travail exclusivement sur ces jeunes. En effet, une fois réhabilités, ils récidivaient et revenaient au centre pénitencier.

Ci-dessous, nous vous exposons les contributions théoriques de Salvador Minuchin à la thérapie familiale :

  • Il n’est pas utile de se concentrer exclusivement sur le patient sans tenir compte du contexte, à savoir la famille
  • En incluant le contexte proche, on peut mieux comprendre cet entrelacs invisible empli de significations qui détermine la vie de l’enfant
  • Les comportements pathologiques ont tendance à se maintenir très souvent comme effet des dynamiques familiales

L’objectif de la thérapie de Salvador Minuchin

L’objectif thérapeutique dans le modèle structural de Salvador Minuchin consistait à comprendre les interactions existantes dans un système familial concret pour arriver à les transformer. Pour cela, il faudra chercher à améliorer les comportements et les relations des membres de cette famille en considérant l’enfant ou l’adolescent comme un protagoniste.

La famille comme entité dynamique et comme sens de l’identité de la personne

Un des postulats qui articulent le modèle théorique de Minuchin, c’est que la famille est une entité dynamique en mouvement perpétuel :

  • Par conséquent, le thérapeute doit non seulement se concentrer sur l’interaction de ce groupe de personnes, mais aussi comprendre les changements, explorer le passé et enquêter sur ces processus que configure la situation actuelle de ce scénario
  • Ainsi, on comprend que la famille confère un sens d’identité à chaque membre
  • Dans ces interactions, les jeux de pouvoir, la domination, la soumission, etc, font que chaque personne finit par adopter une position bien précise
  • Cependant, un autre phénomène apparaît également : le désir de séparation et d’individualisation, inhérent à tout adolescent

Le diagnostic de la structure familiale

Au moment de réaliser le diagnostic de la structure familiale d’un enfant ou d’un adolescent, le thérapeute doit situer l’attention sur les aspects suivants :

  • Les limites
  • Les sous-systèmes
  • Le cycle évolutif de la famille
  • Les alliances et les coalitions familiales
  • La hiérarchie du pouvoir
  • Le degré de flexibilité face au changement
  • Les sources de soutien et de stress

Pour conclure, ce psychiatre et pédiatre argentin nous a également laissé des oeuvres aussi importantes que La recuperación de la familia (« L’amélioration de la famille », en français) et Caleidoscopio familial (« Kaléidoscope familial », en français). Ou encore Técnicas de terapia familiar (« Techniques de thérapie familiale », en français). Son travail est très apprécié par les académiciens ou les experts en justice sociale. Mais aussi par les thérapeutes familiaux et tous ceux qui veulent améliorer la vie des enfants et de leur environnement le plus proche.

On ne peut pas oublier qu’en s’intéressant aux familles, on peut promouvoir un futur plus digne. Plus sain et plus heureux. Dans cette tâche, Salvador Minuchin a été de nos meilleurs modèles.

 

  • Minuchin, S. (1977). Familias y terapia familiar. Barcelona: Gedisa.
  • Minuchin,S. & Fishman, H. C. (1984a). Técnicas de terapia familiar. Barcelona: Paidós
  • Minuchin, S., Lee, W. Y., & Simon, G. M. (1998). El arte de la terapia familiar. Barcelona: Paidós.