Rollo May : biographie du père de la psychologie existentielle

20 mai 2019
Rollo May nous a appris à voir les défis personnels et l'adversité d'une autre manière, comme essentiels au processus créatif de l'être humain.

Rollo May était un innovateur en psychologie. Il nous a permis, entre autres choses, de mieux comprendre les expériences négatives de l’être humain. Lui et d’autres figures, comme Viktor Frankl, ont doté la psychothérapie de cette approche existentielle et humaniste si nécessaire pour favoriser la personne, ses forces, ses ressources internes et sa capacité à prendre de meilleures décisions.

Les œuvres les plus connues de May, telles que Le sens de l’anxiété, Amour et volonté ou Le courage de créer, sont un exemple précieux et révélateur de sa mentalité révolutionnaire. Nous ne pouvons pas oublier que ce psychothérapeute a eu pour démarche de faire évoluer la psychologie et de remettre en question beaucoup des idées héritées de Sigmund Freud et de la psychanalyse.

Rollo May a aidé des milliers de personnes à trouver le courage d’affronter leurs peurs et leurs limites. Ainsi qu’à ouvrir la voie à l’exercice de la liberté et à l’accomplissement du destin que chacun veut se fixer. Il a appris à apprécier la beauté même dans les situations les plus difficiles. Ainsi que la puissance intrinsèque de toute difficulté. May, avec ses œuvres, a offert une nouvelle façon de se voir et de voir le monde.

Rollo May, une vie en quête de sens

biographie de Rollo May

Rollo May est né à Ada, dans l’Ohio, en 1909. Son enfance n’a pas été facile. Il était l’aîné de six frères et sœurs dans une famille brisée. Ses parents étaient séparés et il était courant de voir les enfants de cette famille passer la majeure partie de la journée seuls et prendre soin les uns des autres. Une telle tâche n’a pas été rendue facile par un fardeau encore plus important : l’une de ses sœurs souffrait de schizophrénie.

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, Rollo May a décidé de quitter temporairement son environnement familial. Il s’est rendu en Grèce pour travailler, profitant de ce temps pour approfondir sa connaissance de la philosophie et de la mythologie, mais il dut revenir pour s’occuper à nouveau de sa famille. Cependant, les connaissances acquises et les expériences qui l’ont impliqué ont semé en lui plus de doutes que de réponses, au point qu’à son retour aux Etats-Unis, il a décidé d’étudier la théologie à New York.

Dans son esprit, il y avait un besoin, un objectif très concret : comprendre la raison de la souffrance humaine. C’est alors qu’il rencontra un personnage qui allait marquer sa vie et son œuvre : le théologien protestant et philosophe existentialiste Paul Tillich.

Les influences sur l’approche psychologique de Rollo May

En 1939, alors qu’il étudiait la théologie à l’Université, il écrivit son premier livre, The Art of Counseling. Dans ce travail, il a d’abord abordé des aspects tels que l’empathie, la religion, les problèmes de personnalité et la santé mentale. Ainsi, après avoir obtenu son diplôme, il a commencé une nouvelle étape en s’inscrivant à l’Université Columbia pour étudier la psychologie clinique.

Pendant ces années, son travail a été interrompu par la tuberculose. Ce fut une période difficile où, une fois de plus, des doutes sont apparus dans son esprit. Il ressentait toujours ce besoin constant de comprendre la raison de la souffrance et de l’adversité quotidienne. Il a compris que sa mission en tant que chercheur et thérapeute devait être d’aider les gens à donner un sens à leur vie et à surmonter les difficultés en améliorant leur potentiel humain.

 

L’approche théorique de May s’appuie sur un large éventail de courants qui lui ont permis de construire une nouvelle vision de la psychologie. Il s’agit, entre autres, de :

  • L’héritage d’Otto Rank, psychanalyste et collègue de Sigmund Freud, a été essentiel à son travail. Il était une figure moins connue de la psychanalyse que son illustre confrère. Cependant, il a apporté à la psychologie un courant existentiel et humaniste plus rénovateur.
  • Les psychologues humanistes tels qu’Abraham Maslow étaient aussi ses grands référents. Bien que May s’intéresse plus à l’approfondissement des difficultés de l’être humain qu’à ses besoins.
  • Enfin, une autre figure essentielle de son héritage théorique est Erich Fromm et plus particulièrement, ses travaux sur l’expression de soi et le libre arbitre.

L’héritage de Rollo May, un psychologue existentialiste

Après avoir obtenu son doctorat de l’Université Columbia, Rollo May a commencé à travailler comme conseiller, psychothérapeute et professeur à la New School for Social Research à New York. Il a également enseigné à Harvard, Yale, Princeton et d’autres grandes universités.

Ses livres sont restés dans toutes les mémoires et lui ont permis de passer à la postérité. Elles ont eu un grand impact tant dans la communauté académique que dans la société de l’époque. Des œuvres telles que Man’s Search for Himself (non traduit en français), Amour et volonté, The Meaning of Anxiety (non traduit en français) et Le courage de créer ont été acclamées dans le monde entier.

L’American Psychological Association (APA) l’a récompensé pour sa contribution à la psychologie clinique. C’était un personnage très apprécié, capable de nous aider à comprendre le dilemme existentiel de l’homme moderne. Il a passé ses dernières années à Tiburón, dans la baie de San Francisco, où il est décédé en octobre 1994. Il avait 85 ans.

psychologie de Rollo May

Les contributions de Rollo May à la psychologie

  • Il a introduit l’existentialisme dans la psychologie. Ce type de perspective fait appel à une approche positive qui met l’accent sur les capacités et les aspirations de l’être humain. En même temps, il reconnaît ses limites.
  • Il nous a aidés à comprendre les mécanismes sous-jacents de la souffrance humaine et des crises. Tout cela en combinant l’existentialisme et l’humanisme.
  • Rollo May a concentré une grande partie de son travail sur l’étude de l’anxiété. Il nous a aidés à la voir d’une manière différente. Comme un catalyseur capable de nous faire prendre des décisions plus courageuses.

En conclusion, Rollo May a marqué l’ouverture de la psychothérapie basée sur le dialogue, où l’objectif – plutôt que de conduire le patient au bien-être et au bonheur – est de faciliter ses stratégies pour affronter la vie d’une manière plus sûre, courageuse et rationnelle.

 

  • May, Rollo (2015) Amor y voluntad. Madrid: Gedisa
  • May, R. (2000). Dilema del Hombre. Gedisa.
  • May, Rollo. (Octubre 2009) Rollo May sobre Terapia Existencial. Volumen 49 Número 4. Revista de Psicología Humanística. 419-434.