Quelles relations les personnes manipulatrices ont-elles avec les autres ?

15 octobre 2015 dans Psychologie 1773 Partagés

Sans nous en rendre compte, nous pouvons être immergés dans des relations avec des personnes manipulatrices qui changent notre manière de penser ou d’agir, pour leur propre bien.

Il existe différentes « catégories » de manipulateurs, selon le contrôle qu’exerce chaque individu sur l’autre. Si cette pression est très forte, les experts l’appellent « perversion narcissique ».

Ce type de personnalité existe dans toutes les familles et nous ne sommes pas toujours au courant de cette situation. Vous pourriez même être victime de personnes manipulatrices en ce moment, et ne pas en avoir connaissance.

Les pervers narcissiques, comme les appellent certains psychologues, sont les personnes qui disent constamment à l’autre ce qu’il doit faire, d’une manière subtile mais avec une efficacité qui fait vraiment peur, tout en limitant la liberté.

Ces personnes peuvent également avoir d’autres types de comportements négatifs comme par exemple, des excès émotionnels de tout type, des conduites agressives et menaçantes, du mépris et un manque de respect.

Quand on parle d’un individu pervers, il l’est pendant les 24 heures de la journée. Le lien avec sa victime est déterminé de cette manière et rien ne peut y changer, à moins que celui qui souffre de la manipulation, commence à vouloir changer la situation.

Dans les relations de couple, la victime peut mettre beaucoup de temps à se rendre compte qu’elle est manipulée.

Elle ne veut pas écouter ce que lui disent ses proches, elle croit que tout le monde se trompe, que l’autre personne agit ainsi parce qu’elle l’aime, qu’elle peut prendre ses propres décisions, etc.

A un moment, on ne sait pas vraiment pourquoi, la personne qui souffre des griffes du manipulateur se réveille de son état d’assoupissement.

Imaginez un instant ce que réalise l’araignée avec sa proie : elle l’enveloppe dans sa toile, jusqu’à ce qu’elle puisse s’en alimenter. Cette situation est similaire à celle des manipulateurs avec leur « proie ».

Sans négliger le fait que la victime d’un manipulateur puisse avoir des carences ou des problèmes, il faut savoir que le pervers narcissique a besoin d’aide.

Si dans les relations, nous nous complétons tous, celui qui a le plus à perdre est le manipulateur, et non pas le manipulé.

En effet, c’est lui qui est en train de « consommer » quelque chose que possède la victime, comme la capacité intellectuelle, le charisme, la solidarité, l’estime de soi, les amitiés, le travail, la santé etc.

Nous parlons toujours des caractéristiques d’une personne manipulatrice mais nous ne parlons jamais des raisons pour lesquelles cette personne agit de cette manière, ce dont elle besoin et comment elle demande de l’aide.

Cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas responsable de ses actes mais il faudra analyser les traumatismes ou les problèmes du passé qui l’ont amenés à agir de cette manière ainsi que ses besoins les plus profonds.

Quand un pervers narcissique manipule une personne facile à gouverner, c’est alors qu’il peut mettre en pratique ou y déposer tous ses traumatismes, car le manipulateur agit quand la victime le permet.

Le pervers envie quelque chose que l’autre a, et pour cela, il utilise ses outils pour le lui ôter. La victime ne peut pas voir les manoeuvres utilisées contre elle, car elle est aveugle d’amour.

Cependant, cela peut influencer son esprit et ses émotions, comme des gouttes qui tombent sur une pierre et qui, après des milliers d’années, finissent par l’user complètement.

Quand un manipulateur se trouve avec une personne sûre d’elle, qui sait ce qui lui plait, qui a ses propres opinions sur certaines choses et qui a déjà eu une mauvaise expérience avec un pervers narcissique, cette dernière a plus d’armes à sa disposition pour ne pas permettre à la toile d’araignée de l’envelopper.

Mais sachez que personne n’est entièrement à l’abri de ce type de personnalités, car certaines savent parfaitement réaliser un travail « très fin » et presque imperceptible, jusqu’à ce que l’autre se transforme en marionnette.

Faites très attention avec les personnes avec qui vous avez des relations. Il n’est pas question de vous sentir menacé ou persécuté en permanence.

N’hésitez pas non plus à faire un travail d’introspection pour déterminer, de manière objective, si vous-même avez ce type de personnalité.

A découvrir aussi