Je refuse d’être une note de bas de page dans le livre de ma vie

24 mars 2017 dans Emotions 0 Partagés

Je vais être le personnage principal de ma propre histoire et je ne vais pas me laisser emporter par le qu’en dira-t-on ou par la facilité. Je vais lutter pour être qui je suis et défendre mon identité, ma propre vie et mon bonheur. Dans le livre de ma vie, il y aura des chapitres qui me blesseront et qui me feront pleurer, et d’autres qui feront ressortir le meilleur de mes sourires, mais tout, absolument tout, sera raconté par ma propre voix.

Même s’il y a des personnes qui voudront diriger ma vie avec les meilleures intentions du monde car elles pensent que je peux faire mieux et qu’elles veulent m’éviter de souffrir, je veux leur dire que parfois, il faut souffrir pour grandir et construire sa propre histoire. 

Il y en aura d’autres qui voudront carrément devenir les protagonistes de votre livre, votre narrateur-trice, votre voix, pas parce qu’iels veulent votre bien, mais parce que ce sont des personnes toxiques qui ont besoin de vivre de multiples histoires en blessant les autres, en leur volant la vedette pour pouvoir se mettre au devant de la scène.

Ces personnes envieuses, commères et blessantes n’occuperont même pas un recoin dans ma vie car même si elles aspirent au rôle principal, elles n’atteindront même pas celui de mauvaises ou de méchantes dans l’histoire. Elles n’auront aucune importance et aucune mention. Ces personnes vivent de la valeur que vous leur donnez et dans mon cas, j’ai décidé qu’elles ne valent même pas un mot, ni un gramme d’encre.

Je vais être le personnage principal de ma vie, même si cela fait mal car celleux qui vous aiment vous acceptent avec vos erreurs et deviennent votre lanterne, votre bâton pour vous aider à vous relever. Iels n’essaient pas de vous changer, iels vous acceptent tel-le que vous êtes, avec votre passé. Car c’est votre histoire, votre vie.

Les meilleurs chapitres du livre de la vie se vivent accompagné-e

Dans le livre de ma vie, les meilleurs chapitres se vivent accompagné-e. Ces compagnies folles, bruyantes et sensées à la fois. Celles qui vous font sourire avec les histoires les plus folles, celles qui vous marquent vraiment, celles que l’on appelle amies…

Certain-e-s ami-e-s se trouvent sur une page, et vous font sourire dans l’un de ces paragraphes perdus. D’autres occupent un chapitre entier, et laissent leur empreinte sur toute une époque dont vous vous souviendrez toujours. Mais les plus important-e-s sont celleux qui, véritablement, sont toujours là, dans le bon et dans le mal, celleux qui vous accompagnent dans toute votre vie, dès l’instant où iels apparaissent. 

Les plus important-e-s, les meilleur-e-s, sont celleux qui sont et seront là, quoi qu’il arrive. Il faut leur donner de la valeur, ne pas gaspiller son temps avec les histoires de celleux qui veulent vous blesser… Passez du temps avec celleux qui sont là quand vous en avez besoin, celleux qui, avec un regard, vous disent bien plus que d’autres avec leurs fausses paroles.

amies-crise-de-rire

Je l’écris et je le vis

Et comme dans beaucoup de mes livres, il y aura des chapitres surlignés et plein d’annotations, avec des pages abîmées car elles auront été lues tellement de fois qu’elles commenceront à prendre une autre signification, surtout quand on les relit avec celleux qui nous soutiennent et nous aiment.

Dans ce livre, il y aura aussi des lignes tordues, marquées par la colère et les larmes causées par celleux qui m’ont fait du mal et m’ont appris à vivre ma propre histoire. Car nous connaissons tou-te-s de mauvaises personnes, mais les personnes essentielles sont celles qui nous apprennent ce qui a vraiment de la valeur et qui placent les « bonnes personnes » à vos côtés, celles qui vous apprennent ce que signifie l’amitié.

femme-pantin-en-papier

J’ai donc appris que, dans le livre de ma vie, le personnage principal, c’est moi. Je l’écris et je le vis. Que cela plaise ou non. Tout comme je choisis qui je garde à mes côtés et ce que je fais dans chaque paragraphe. Je refuse tout simplement d’être une note de bas de page dans le livre de ma vie que je suis le personnage principal.

Il faut lutter pour ce que vous aimez, pour qui vous importe, pour une vie digne et personnelle. Car être heureux-se est difficile, et parfois fait du mal, mais ne pas lutter pour ne pas souffrir fait encore plus mal. Se laisser guider par celleux qui cherchent de l’importance uniquement pour ne pas avoir à prendre de décisions ou par besoin de plaire à tout le monde, vous empêchera d’écrire votre propre histoire. Pire encore, ce sont les autres qui la raconteront à votre place.

Et sachez que les erreurs du passé n’ont plus d’importance. Car le passé est déjà écrit, il vous a mené à ce présent avec un futur encore à écrire, dans lequel vous pouvez tirer des leçons des erreurs commises dans les chapitres précédents et choisir les personnages qui vous accompagneront dans le chapitre suivant.

A découvrir aussi