Qu’est-ce que l’Intelligence Musicale et comment la favoriser ?

14 septembre 2017 dans Psychologie 184 Partagés

L’Intelligence Musicale est un territoire sensible où est représentée l’essence créative et artistique de l’être humain. Un domaine qui dispose à son tour d’un langage propre et universel que nous devrions tou-te-s favoriser, que tout enfant devrait avoir à sa portée. Rares sont les capacités qui requièrent autant de sensibilité et une maîtrise aussi subtile du rythme, des temps, des timbres et des tons…

Jusqu’au moment où personne n’a pu situer dans l’histoire quel a été l’instant concret où a surgi la première expression musicale. L’anthropologie, de fait, a défendu que la musique a toujours été là, faisant partie de notre histoire évolutive, imprimée dans un coin très spécial de notre cerveau. De fait, on sait que cela fait 40 000 ans qu’existent des flûtes avec différents trous, comme celles trouvées sur des chantiers de fouilles en Allemagne.


« L’entraînement musical est un instrument plus puissant que tout autre, car le rythme et l’harmonie trouvent leur chemin au plus profond de l’âme. »

– Platon –


Ainsi, et curieusement, il y a des travaux qui s’aventurent déjà à parler de cette capacité symbolique des hommes de Neandertal, qui perforaient les phalanges d’animaux pour les utiliser comme des flûtes afin de créer de la musique. C’est comme si d’une certaine manière le pouvoir du son, de la musique et du chant – à des fins cérémoniales, magiques ou ludiques – avait toujours été quelque chose de propre à notre espèce et à nos cousins germains. Quelque chose qui en essence semblait avoir un but exclusif : nous unir en groupes sociaux.

On ne peut pas oublier que, de même que nous le disent les neurologues, la musique est un des domaines qui nous procurent le plus de plaisir, de même que l’alimentation ou le sexe. Toute expression musicale est un canal pour notre langage émotionnel et, de plus, comme nous le révèle une étude menée à bien par Gottfried Schlaug, un neurologue allemand, la musique favorise des changements structurels dans notre cerveau favorisant le développement de la substance grise.

Travailler notre intelligence musicale est alors une manière exceptionnelle de favoriser bien d’autres domaines de notre vie.

partition en forme de coeur

L’Intelligence Musicale et Howard Gardner

Plus de trente ans ont passé depuis qu’Howard Gardner a publié son oeuvre de référence intitulée Frames of Mind: The Theory of Multiple Intelligences. A ce jour, nous avons tou-te-s entendu parler de la théorie des intelligences multiples et de ces 9 capacités humaines dont l’Intelligence Musicale, qui a toujours eu une position spéciale pour être en soi un langage propre et un coin pour l’expression des sensibilités.


« Sans musique, la vie serait une erreur. »

– Friedrich Nietzsche –


Nous n’allons pas ici chercher à prouver la validité ou non de cette classification. Quelque chose que l’on sait tou-te-s est que le sujet des Intelligences Multiples de Gardner est un aspect autant salué que critiqué par celleux qui défendent un unique facteur d’intelligence (le facteur G de Spearman).

En ce qui concerne l’Intelligence Musicale, Howard Gardner affirme dans ses livres qu’en réalité, nous sommes face à une compétence intellectuelle séparée, dont la fonction peut se situer dans une zone particulière du cerveau. Ainsi, alors que les habilités linguistiques se trouvent « presque » exclusivement dans l’hémisphère gauche, la plupart des capacités musicales se concentrent chez la plupart des gens dans l’hémisphère droit.

intelligence musicale

D’un autre côté, quelque chose que nous suggère depuis toujours Noam Chomsky lui-même, c’est que nous sommes génétiquement prédisposé-e-s à la communication et à l’apprentissage du langage articulé. Howard Gardner nous indique quelque chose avec quoi beaucoup d’expert-e-s sont d’accord : les nouveaux-nés aussi sont prédisposés de manière naturelle à la musique et à ces éléments qui la définissent, tels que le ton, la mélodie, le rythme…

Cependant, Gardner cite dans ses travaux Jeanne Bamberger, une musicienne et psychologue du Massachusetts Institute of Technology, une experte qui insiste sur le fait que « la pensée musicale implique ses propres règles et limites et ne peut être assimilée à la simple pensée linguistique ou logico-mathématique ». Nous serions alors face à un type de capacité, d’intelligence qui devrait être favorisé dès le plus jeune âge chez l’être humain.

Comment peut-on favoriser l’Intelligence Musicale ?

Nous savons qu’il y a des personnes qui naissent avec une habilité naturelle pour la musique. De fait, nous avons des exemples étonnants, comme le cas d’Anthony Thomas « Tony » DeBlois, un jeune aveugle avec le Trouble du Spectre Autistique, qui maîtrise plus de 20 instruments musicaux et qui joue de mémoire plus de 8000 compositions.


« Si ce n’était pas la physique, ce serait probablement la musique. Souvent, je pense à la musique. Je vis mes rêves en musique. Je vois ma vie en termes musicaux. »

– Albert Einstein –


Or, le fait de venir au monde sans avoir cet intérêt précoce et étonnant pour le monde de la musique, ne signifie ni plus ni moins que l’on ne peut pas disposer d’une bonne Intelligence Musicale. Ce dont on a besoin, c’est d’un entourage familial et éducatif qui favorise un rapprochement naturel envers cette discipline, d’où le fait de développer les aspects créatifs de la musique et de travailler ce type de langage où se combinent le monde émotionnel, la curiosité, les schémas rythmiques, les chansons…

L’Académie des Arts Scéniques de Liverpool, créée par Paul McCartney, par exemple, soutien cette même philosophie.

l'intelligence musicale doit être favorisée dès le plus jeune âge

Les habilités à travailler pour favoriser l’Intelligence Musicale

Nombreux-ses sont les musicien-ne-s, les psychologues et les pédagogues qui affirment quelque chose de vraiment positif et dont on devrait tenir compte : la musique est un facteur de bien-être et un chemin à emprunter pour améliorer l’estime d’eux-mêmes des enfants. Non seulement elle fomente la créativité, mais elle améliore aussi l’attention, réduit l’anxiété, favorise la réflexion et améliore les relations sociales.

C’est pourquoi il est toujours judicieux de familiariser le plus tôt possible les plus petit-e-s à cet univers musical, qui leur permettra de travailler les habilités suivantes :

  • Identifier le rythme, le ton, la mélodie d’une pièce musicale.
  • Développer la capacité de reproduire une chanson, ou même de la modifier.
  • Favoriser la capacité de se connecter émotionnellement avec une mélodie, une pièce musicale ou une chanson.
  • Connaître divers genres musicaux.
  • Savoir reconnaître les instruments.
  • Favoriser la capacité d’improviser des sons rythmés avec n’importe quel objet.
  • Développer l’habilité à composer des musiques et des chansons.

Pour conclure, l’expression musicale est une mode de communication humain naturel, c’est un flux rythmique qui nous fascine depuis la nuit des temps et qui, à son tour, a la capacité de nous améliorer en tant que personnes, de favoriser notre développement cérébral. Nous mettons alors à profit les moyens et les recours adéquats pour que les plus petit-e-s aient à leur portée ce pouvoir, ce mode d’expression qui enrichit la vie.

A découvrir aussi