Qu’est-ce que le mansplaining ?

· 31 octobre 2018
Le mansplaining se produit quand un homme se montre condescendant ou paternaliste envers une femme (dans la majorité des cas). Ce phénomène n'est qu'un écho des façons de se comporter et de penser d'une bonne partie de la société actuelle.

Le mansplaining est fréquemment lié à un acte machiste, même s’il a lieu de façon subtile, sans que l’homme soit conscient de sa façon d’agir et de ce qui en dérive.

En quoi consiste le mansplaining ?

Le terme « mansplaining » vient de l’anglais et se compose des mots « man » et « explain » qui signifient respectivement « homme » et « expliquer ». Il fait habituellement référence au traitement condescendant et paternaliste dont des hommes font preuve vis-à-vis de femmes, comme si leurs interlocutrices n’avaient pas suffisamment de capacités, d’agilité ou d’intelligence pour s’en sortir dans une conversation ou une situation.

On peut retrouver des exemples de mansplaining lorsqu’un homme parle de sujet traditionnellement masculins, en essayant de se faire passer pour plus intelligent. Et en cherchant à ce que la femme se limite à se taire. Et à apprendre.

mansplaining

Le lien entre le mansplaining et le machisme

Le mansplaining est habituellement une manifestation machiste car l’homme s’exprime ou se lie à partir d’une apparente position de supériorité. Nous parlons d’un phénomène qui est parfois assez subtil et c’est pour cela qu’on le qualifie normalement de micro-machisme.

En définitive, le mansplaining a un effet très net sur les relations de pouvoir. Une femme peut devenir invisible. Ou être annulée dans le domaine professionnel à cause de sa relation avec des collègues ou des chefs qui se considèrent plus sages. Expérimentés ou intelligents.

Le mansplaining envers d’autres hommes

Même si la majorité des situations liées au mansplaining ont lieu entre un homme et une femme, il peut aussi y avoir des cas de mansplaining envers d’autres hommes. Cela se produit normalement dans des contextes où la compétitivité est très grande.

Il est aussi plus rare que ce phénomène ait lieu d’une femme à un homme. Il n’y a pas de culture traditionnelle qui a éduqué les femmes dans ce sens. Et par ailleurs, plusieurs études ont démontré que les femmes préfèrent les relations symétriques.

Idées sur lesquelles s’appuie le mansplaining

En fonction du comportement de chaque personne, nous pouvons retrouver différentes variantes du mansplaining. Elles dépendent de la logique sur laquelle elles s’appuient:

Le biologiste

Ce premier exemple est lié aux hommes qui considèrent que les femmes sont inférieures sur le plan biologique. Selon cette logique, l’infériorité naturelle des femmes rendrait ce traitement condescendant et paternaliste nécessaire. Beaucoup d’hommes peuvent penser qu’agir de cette façon les rend meilleurs, plus humains, cohérents et sensibles.

La majorité des études n’ont pas trouvé de différences significatives entre les hommes et les femmes au niveau du rendement intellectuel. Cette position n’est donc pas acceptable dans la majorité des domaines, pour ne pas dire dans tous.

Le professeur

Un dernier exemple de comportement lié au mansplaining est, peut-être, le plus typique. Ces personnes se considèrent comme plus intelligentes que les femmes sur n’importe quel sujet. Même sur ceux qui la concernent davantage comme la grossesse. Ou l’allaitement.

mansplaining

En définitive, derrière la majorité des comportements de mansplaining, nous retrouvons une attitude machiste car ils partent d’une conception inférieure de la femmeCette conception se manifeste souvent de façon subtile dans les relations. Elle est parfois même si subtile qu’il est compliqué de l’identifier si aucune réflexion consciente n’est menée à son sujet.