Qu’est-ce qui caractérise les relations ouvertes ? 9 données qui vont vous surprendre !

9 septembre 2015 dans Curiosités 0 Partagés

Les relations ouvertes, ou les relations non monogames, sont de plus en plus populaires et de plus en plus acceptées dans la société.

Malgré cela, ce type de relations est toujours stéréotypé et entouré d’un halo de mystère, ce qui fait que beaucoup de personnes ne sont pas capables de les tolérer, ni de les accepter chez les autres.

Quoi qu’il en soit, les relations ouvertes sont une option choisie par de nombreux couples. Des études récentes à ce sujet ont apporté des informations très intéressantes sur ce type de relations.

Que nous révèle cette enquête sur les relations ouvertes ?

Parmi les conclusions les plus intéressantes offertes par les recherches en lien avec les relations ouvertes, on trouve les suivantes :

#1 – Les relations ouvertes sont plus fréquentes chez les couples homosexuels que chez les couples hétérosexuels. Elles sont également plus fréquentes chez les couples de gays que chez les couples de lesbiennes.

#2 – Jusqu’à 40% des hommes et jusqu’à 25% des femmes seraient disposés à considérer l’éventualité d’une relation ouverte.

Dans ce sens, il faut savoir que beaucoup de personnes seraient disposées à maintenir des relations de ce type, si ces dernières étaient mieux acceptées par la société.

#3 – Les personnes peuvent ou non avoir tendance à la monogamie de manière naturelle. Il y a des personnes monogames, d’autres qui ne le sont pas, et d’autres qui se trouvent dans un point intermédiaire.

#4 – Le stigmate concernant les relations ouvertes est fort et très pénétrant.

De fait, les personnes qui choisissent une relation ouverte sont moins bien considérées que les personnes monogames concernant l’engagement, la confiance, la jalousie, la générosité, l’éducation et le succès, entre autres.

Cela provoque ce que l’on appelle l’effet « boule de neige », qui fait que cette négativité s’étend à d’autres traits et comportements qui n’ont rien à voir avec ces relations de couple.

Ce stigmate est si pénétrant, que même les personnes qui sont dans des relations libres se considèrent souvent inférieures aux personnes monogames. 

#5 –  Cependant, toutes les relations ouvertes ne sont pas toutes aussi mal considérées.

Ainsi, les swingers (les couples qui participent ensemble à des actes sexuels avec d’autres personnes, comme des trios ou en groupe) sont considérés comme plus sales, moins morales, moins responsables et moins matures que les personnes qui ont plusieurs relations avec différentes personnes.
ensemble-shutterstock_65532592-420x280

Les couples qui ont des relations ouvertes, et qui expérimentent donc des relations sexuelles avec d’autres personnes, sont considérées comme des intermédiaires sur l’échelle des transgressions.

#6 – Les personnes qui maintiennent des relations ouvertes ont tendance à être plus responsables concernant la santé sexuelle des personnes avec qui elles ont des relations.

Ainsi, elles sont souvent moins enclines à consommer de l’alcool et des drogues, et prennent plus de précautions pour éviter les maladies sexuellement transmissibles.

Le taux d’incidence de ce type de maladie est pratiquement égal chez les personnes qui ont des relations ouvertes que chez les couples monogames.

#7 – Selon les chercheurs, les swingers disent qu’ils ont plus d’émotions et une vie sexuelle plus satisfaisante que la population générale.

#8 – Les personnes qui ont des relations ouvertes sont moins jalouses que les couples monogames, surtout dans le cas des couples homosexuels.

Cela ne devrait pas être surprenant puisqu’une relation ouverte implique l’acceptation que l’autre puisse être avec d’autres personnes. Cependant, la jalousie existe aussi dans ce type de couple, même si son incidence est moindre.

#9 – Une dernière conclusion intéressante sur les relations ouvertes est que, selon les chercheurs, les personnes qui sont dans ce type de relation ont une qualité de relation égale voire même meilleure que celle des couples monogames, concernant la satisfaction, l’intimité, la confiance, l’engagement ou la communication, même si cela dépend du type de relation ouverte. 

A découvrir aussi