Que faire de notre vie quand on est malheureux ?

· 6 mai 2015

Le malheur est devenu une réalité assez commune dans notre vie de tous les jours. Il suffit de sortir dans la rue pour se rendre compte que la plupart des gens s’adonnent à leurs activités quotidiennes de manière monotone.

En effet, on peut lire la fatigue, la déception et la résignation sur la plupart des visages qui nous reçoivent dans les bureaux ou autres bâtiments par lesquels on passe tous les jours. Mais le pire, c’est de voir le reflet de notre visage dans le miroir, et de se rendre compte qu’il nous renvoie le même sentiment de tristesse.

Généralement, quand on se rend compte qu’on est malheureux, la première chose que l’on veut faire, c’est basculer vers l’autre extrême et changer de vie. Mais comment s’y prendre ?

1. Identifiez la cause de votre malheur

Le malheur, c’est ce sentiment qui naît quand on n’est pas où on aimerait être. C’est-à-dire, quand on est conscient du fait qu’on aimerait être en train de faire autre chose, de passer du temps avec d’autres personnes ou simplement de courir après nos rêves.

La première étape consiste à identifier les causes de votre malheur, afin de pouvoir prendre la décision de changer pour atteindre ce que vous voulez.

2. Définissez qui vous êtes

Vous avez donc pris conscience du fait que ni les choses que vous avez ni le travail que vous exercez ne parviennent à vous rendre heureux. Mais, une fois que l’on a conscience de cela, que faire ?

Il est possible que vous mettiez beaucoup de temps à trouver une réponse à cette question, que votre réflexion réveille en vous de nombreux doutes et autres peurs, et que finalement, vous estimiez qu’il est bien plus simple de ne rien changer et de continuer à vivre de la même façon.

Certes, ne rien changer, c’est peut-être plus simple. Mais posez-vous quand même la question: mieux vaut vous contenter de ce que vous avez, ou faire les efforts qui vous permettront d’être heureux ?

3. Faites de vos rêves une réalité

Quand vous aurez précisément déterminé quelles sont les choses qui parviendront à vous rendre heureux, il sera alors temps d’établir un plan qui vous permettra de les concrétiser.

Par exemple, si vous ne vous épanouissez pas dans votre vie professionnelle et que vous avez envie de créer votre entreprise, le mieux n’est pas de démissionner immédiatement, mais de prendre le temps créer votre entreprise pendant votre temps libre tout en continuant à travailler en parallèle.

Il s’agit là d’être heureux, sans mettre en péril votre bien-être ni votre stabilité.

4. Poursuivez vos rêves l’un après l’autre

Si arriver là où vous en êtes aujourd’hui a été un processus progressif, effectuer les changements dans votre vie qui vous permettront d’être heureux, ce sera un processus tout aussi progressif. 

Laissez-vous donc le temps de changer chaque aspect de votre vie un à un et de profiter du bonheur que cela peut vous procurer. Si vous allez trop vite et que vous brûlez les étapes, vous pourriez bien en arrivez à être blessant dans vos paroles et à avoir de graves problèmes relationnels, aussi bien dans votre couple qu’avec vos amis.

Le malheur n’arrive jamais seul

Chaque décision que l’on prend a des répercussions sur notre vie. Notre bonheur et notre malheur ne dépendent que de nous et de notre détermination à mener la vie à laquelle on aspire réellement, ou à sortir de la routine quand le besoin se fait sentir.