Quand être indépendant vous fait vous sentir seul

La solitude est quelque chose que beaucoup recherchent mais, pour d'autres personnes, il est très difficile de vivre avec. Que faire quand notre indépendance nous fait nous sentir seuls ?
Quand être indépendant vous fait vous sentir seul

Dernière mise à jour : 11 juillet, 2022

L’indépendance est quelque chose que beaucoup d’entre nous recherchent. Il est dans notre nature de défaire les liens qui nous unissent à ce dont nous n’avons plus besoin. La recherche d’un emploi, d’une indépendance économique, la recherche de notre propre maison, peut-être de notre propre partenaire. Mais que se passe-t-il lorsque être indépendant nous fait nous sentir seuls ?

La solitude est quelque chose que beaucoup recherchent mais, pour d’autres, il est très difficile de vivre avec. C’est quelque chose que l’on craint lorsqu’on recherche l’indépendance. Deux sentiments mitigés auxquels on doit faire face.

« Vivre en compagnie n’est pas une garantie d’affectivité partagée ; tout comme vivre seul n’est pas synonyme d’indépendance ou de liberté »

-Mª Jesús Álava Reyes-

Apprendre à vivre seul

femme regardant les portes du ciel en pensant au poids de l'indépendance

Lorsque nous devenons indépendants, nous nous retrouvons dans une maison dans laquelle personne ne nous attend. Une maison où règne le silence, la solitude. Ce sentiment d’isolement et d’abandon est insupportable pour beaucoup. Que faisons-nous alors ? Trouver quelqu’un qui veuille partager sa vie avec nous.

Cela se produit souvent sur le plan affectif. Quand on ne sait pas se passer d’un partenaire, quand on ne supporte pas non plus cette indépendance affective, on cherche le premier qui nous sourit pour qu’il fasse partie de notre vie.

Nous essayons de remplir notre vie avec quelque chose qui ne nous remplit pas vraiment. Ce dont nous ne sommes pas conscients, c’est qu’être avec quelqu’un ne va pas nous combler : c’est quelque chose que nous créons dans notre esprit. Souvent, être avec quelqu’un nous fait nous sentir tout aussi vides.

La solitude enseigne plus que n’importe quelle compagnie

Cette situation d’indépendance et de non-dépendance, de vide et de solitude, peut nous rendre apathiques et malheureux. Comment pouvons-nous résoudre cela ? Ça ne sera pas facile…

On nous apprend qu’être seul est une chose négative mais, au contraire, le fait d’être indépendant est une chose positive. Cette contradiction est ce qui provoque cette tension entre ce que nous voulons et ce que nous ressentons. Entre le besoin d’indépendance et la peur du silence, de la solitude.

Je veux être indépendant, mais pas me sentir seul

Lorsque nous nous retrouvons dans cette situation, nous devons prendre en compte certaines questions auxquelles nous devons réfléchir afin de trouver une solution :

  • Évaluez vos attachements, quelque chose que beaucoup d’entre nous ont du mal à faire. Nous avons tendance à nous attacher aux choses matérielles et aux gens, en devenant presque toxicomanes. Chaque fois que nous ressentons du détachement, cela fait mal, alors nous revenons à cette « drogue » qui nous fait nous sentir mieux.
  • Connectez-vous à vos émotions et soyez conscient qu’il n’y a qu’une seule personne qui sera toujours à vos côtés : vous-même. Si le fait d’être indépendant vous donne un sentiment négatif d’être seul, considérez cela comme un nouvel apprentissage.
  • Profitez de votre propre compagnie, car souvent nous ne savons pas être avec nous-mêmes et profiter d’un silence et d’une solitude qui nous permettront de mieux nous connaître. Cela nous enrichira ! Manger seul et aller au cinéma seul peut être gênant, mais c’est quelque chose qui peut vous être bénéfique.
fille avec parapluie pensant à être indépendant

De ces trois choses que nous avons mentionnées, la plus impressionnante est certainement de profiter de votre propre compagnie, en particulier d’aller au cinéma ou de manger seul.

Beaucoup de gens le font, car ils savent qu’il est important de mener à bien diverses actions que nous faisons habituellement en compagnie d’autres personnes mais pas avec nous-mêmes. Ces personnes savent profiter de leur solitude, elles savent qu’aller au cinéma seul et se promener seul n’ont pas à être des choses désagréables.

On nous a appris à établir des relations les uns avec les autres et il y a certaines choses comme manger ou marcher que nous ne visualisons inconsciemment qu’avec quelqu’un d’autre. Si ce n’est pas le cas, cela laisse déjà présager un mal-être manifeste.

Il faut éliminer tout cela en le mettant en pratique. Imaginez que, pour des raisons professionnelles, vous deviez vous rendre dans un autre pays et n’y avez aucune connaissance. Qu’allez-vous faire ? Rester enfermé chez vous ?

« Pourquoi, en général, les gens craignent-ils la solitude ? Parce que très peu trouvent de la compagnie avec eux-mêmes »

-Carlo Dossi-

Si l’indépendance vous fait vous sentir seul, ne faites pas marche arrière ou ne cherchez pas quelqu’un pour combler ce vide que vous ressentez. Prenez cela comme un nouvel apprentissage et apprenez à vous amuser, sans avoir besoin d’être accompagné par qui que ce soit.

Vous pouvez profiter de beaucoup de choses que vous pensez ne pouvoir faire qu’en compagnie d’autres personnes. Éliminez donc cela de votre esprit, commencez à changer et voyez l’indépendance d’un autre point de vue.

pissenlit dans un bocal en verre
Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi ne pouvons-nous parfois pas supporter la solitude ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Pourquoi ne pouvons-nous parfois pas supporter la solitude ?

Notre relation avec la solitude en dit long sur nous. Être conscient de nos humeurs, de nos pensées, de nos désirs ou de nos besoins - et nous arrê...