Plus on vieillit, plus le temps passe vite

17, mars 2017 dans Curiosités 267 Partagés

Pourquoi cela n’arrive-t-il pas lorsque nous sommes plus petit-e-s ? À 6 ou 7 ans, le temps semble éternel, mais aujourd’hui, à plus de 20 ans, il court sans qu’on puisse l’arrêter.

Quand j’étais petite, je me souviens que pour que Noël ou mon anniversaire arrivent, je devais attendre une éternité.

C’est sans aucun doute un effet psychologique que nous remarquons tou-te-s. Le temps n’avance pas plus vite, c’est tout simplement notre perception qui change.

La routine nous empêche de profiter de chaque jour au maximum et nos souvenirs doivent toujours aller plus loin dans le passé. Tout cela influe sur notre perception de la fugacité du temps.

La fugacité du temps est une question de perception

Le temps s’écoule de la même manière pour tout le monde, mais sa perception n’est pas la même. Il est normal qu’à partir de 20 ans, vous vous rendiez compte qu’il passe plus vite qu’avant.

C’est parce que vous en êtes bien plus conscient-e. Aujourd’hui, vous lui donnez une grande importance. Aujourd’hui, ne savez-vous pas à chaque instant, à peu près, l’heure qu’il est ?

Mais beaucoup de gens sont capables de profiter de chaque jour, comme quand ils étaient petits. Pour eux, l’avancée sans appel de la trotteuse ne signifie pas un stress contant.

Nous pensons que la perception est très importante, c’est la clé de tout cela. Peut-on faire quelque chose pour éviter de penser en permanence au fait que nous ne pouvons pas freiner le temps ?

gif

Je ne sais pas si vous avez déjà été conscient-e du fait que lorsque vous vous ennuyez et que vous n’avez rien à faire, le temps passe extrêmement lentement.

À l’inverse, lorsque vous êtes plongé-e dans un routine de travail, pleine de réunions, d’obligations, de projets et de compte-rendus à faire, vous avez l’impression qu’une journée passe à la vitesse de la lumière.

Nous devenons adultes, nous acquerrons des responsabilités, mais nous oublions le temps.

Tout dépend de ce que vous devez faire, de vos obligations, de votre routine stricte. Quand vous sortez de cette routine et que vous partez en vacances, vous n’êtes pas dépendant-e de l’heure comme quand vous travaillez. Cela influe, en plus de l’âge. Plus vous êtes âgé-e, plus le temps vous semble s’écouler rapidement.

Notre mémoire et le temps

En plus de la routine et de la charge de travail, il y a une autre situation qui peut expliquer pourquoi plus nous sommes âgé-e-s, plus la vie passe vite. C’est une question de mémoire. Quand nous regardons derrière nous, nous avons de plus en plus de souvenirs et qui sont de plus en plus éloignés dans le passé. À l’inverse, plus vous êtes jeune, plus vos souvenirs seront récents.

Le peu de souvenirs qui restent gravés dans notre mémoire provoquent cet effet étrange de la fugacité du temps. Et nous pensons que tout est passé à la vitesse de la lumière. Or, peut-être que vous vous êtes rendu compte, après avoir regardé derrière vous et comptabilisé le temps, qu’il n’y a pas eu autant de temps qui s’est écoulé.

Imaginez que vous avez vécu une rupture amoureuse il y a un an. Dans votre for intérieur, vous pouvez penser que c’est très récent, mais quand vous faites le compte, vous vous rendez compte qu’une année s’est écoulée ! Votre perception vous a fait croire qu’il s’est passé moins de temps que dans la réalité. C’est parce que vos souvenirs de cette période sont rares et beaucoup se sont effacés.

enfants

Cela expliquerait pourquoi lors des premières années de vie dans l’enfance et l’adolescence, tout arrive plus lentement. Nos souvenirs des dernières heures sont beaucoup plus intenses. Mais, notre mémoire est limitée et avec l’écoulement du temps, il ne reste que les plus importants. Et nous les sentons beaucoup moins proches qu’avant.

La fugacité du temps signifie pour beaucoup gaspiller ces heures qui passent comme si rien n’avait de sens.
Partager

Les premières années de lycée et ensuite d’université ou de travail marquent notre vie. Nous sommes dans un apprentissage continu, les premières histoires d’amour surgissent, nous rencontrons beaucoup de gens, nous expérimentons, nous voyageons. Ainsi, les changements se succèdent les uns après les autres, et nous en avons pleinement conscience. Tout le contraire de ce qui arrive pendant l’enfance.

Qu’il s’écoule rapidement ou lentement, la meilleure des choses à faire avec le temps, c’est d’en tirer profit. Que nous allions vite ou pas, l’important est de ne pas avoir la sensation de l’avoir gaspillé. D’autre part, nous devons savoir que c’est le meilleur cadeau que nous pouvons faire aux autres car il est limité et il nous appartient, d’une manière ou d’une autre.

temps

La fugacité du temps nous inquiète au fur et à mesure que nous vieillissons, car il semble que tout autour de nous s’écoule bien plus rapidement qu’avant.

A découvrir aussi