Personne ne peut se mettre à votre place

24 mars 2016 dans Emotions 5 Partagés

Pourquoi les personnes ont-elles tant de mal à se comprendre entre elles ? Pourquoi est-ce qu’untel ne comprend pas vos changements d’humeur ?

Pour une raison simple : personne ne peut se mettre à votre place.

Mais, ne vous méprenez pas. Cela vous concerne aussi. Les expériences, ce que l’on vit véritablement et ce dont on souffre ne peut être ressenti que par la personne concernée.

Même si vous pouvez la comprendre, vous n’arriverez jamais à vivre la même chose qu’elle, le ressentir en vous, vous mettre à sa place.

Mon chemin sera toujours différent du tien, mes chaussures ne seront jamais de la même taille que les tiennes. Jamais personne ne pourra se mettre dans vos chaussures et personne ne pourra jamais entrer dans les vôtres.
Partager

 Dépasser la douleur nous aide à grandir

Homme-marchant-dans-le-vent

Souvent, nous voulons faciliter ou assainir la douleur que les autres sont en train de vivre.

Et ce serait tellement bien si les autres pouvaient faire ça avec nous aussi ! Que quelqu’un puisse venir et nous libérer de cette douleur qui nous rend si malheureux.

Malheureusement ou heureusement, nous vivons les choses par nous-même, nous les expérimentons dans notre chair pour pouvoir aller de l’avant, et nous sommes des personnes complètement différentes, pleines d’expériences.

Chacun d’entre nous doit souffrir seulement le nécessaire. C’est difficile de l’accepter mais nous passons tous par de nombreuses expériences négatives qui nous font pleurer, nous dépriment, nous font vraiment souffrir.

Les traverser, dépasser toute cette douleur nous permet de grandir et d’avancer. La douleur n’est pas négative, c’est un sentiment de plus, puisque nous sommes pleins d’émotions et de sentiments.

“La douleur a besoin d’être écoutée. La douleur, il faut l’épuiser.”
-Bernardo Stamateas-

La douleur est unique

Il est clair que les gens peuvent essayer de comprendre ce qu’il se passe, pourquoi on souffre. Mais ce qu’ils peuvent comprendre, c’est seulement une toute petite partie. Car la partie immergée de l’iceberg, ce que l’on vit et que l’on expérimente vraiment se trouve en nous.

Il faut expérimenter cette douleur, en souffrir et pouvoir l’exprimer pour guérir. Comme le dit Bernardo Stamateas : « la douleur, il faut l’épuiser”.

Si vous devez pleurer jusqu’à ce que vous n’ayez plus de larmes, faites-le. Si vous devez souffrir jusqu’à vos limites, souffrez.

Ces chaussures sont à vous et personne ne pourra jamais se mettre à votre place. Retenez cela : personne ne se mettra dans vos chaussures. Jamais.

La douleur doit sortir

Sirene-atteignant-une-chaussure

Parfois, nous essayons de dissimuler que nous sommes en train de traverser une mauvaise passe, peut-être pour ne pas attirer l’attention ou parce que l’on ne veut pas accorder de l’importance à cela.

Vous exploserez, même si vous ne le voulez pas, même si vous réprimez tout ce qui vous étouffe.

Peut-être pas de la manière que vous voudriez, mais ce sera de votre faute. Vous devez sortir cette douleur, vous devez lui permettre de bien guérir vos blessures.

Ignorer ce que vous ressentez ne résoudra pas le problème, il le différera jusqu’à ce qu’il retombe à cause de son propre poids.
Partager

Si vous n’exprimez pas ce que vous ressentez, si vous ne parlez pas avec quelqu’un de confiance et que vous vous étouffez vous-même, vous ne pouvez pas demander aux autres de se mettre à votre place, car c’est ce que vous-même devriez faire.

Personne ne sera conscient de ce qui se passe si vous ne lui racontez pas et si vous ne l’exprimez pas. Ils peuvent se faire une idée mais elle peut être fausse.

Même si, comme nous l’avons mentionné, personne ne peut jamais se mettre dans vos chaussures, vous pouvez quand même les prêter pendant un moment, non pas pour que l’autre vive la même chose que vous mais pour qu’il ait une idée de ce que vous êtes en train de ressentir.

Il est clair que ce n’est pas la même chose mais cela permet aux autres de vous comprendre et de vous apporter le soutien nécessaire.

Il existe de nombreuses épaules disposées à êtres mouillées par vos larmes, et beaucoup de mains tendues pour vous relever quand vous tombez.

Comprendre la douleur aide

Personne ne peut jamais se mettre à votre place, mais on peut vous comprendre, évaluer la situation par laquelle vous passez.

Même si, bien sûr, c’est votre chemin et votre douleur. Vous seul allez en souffrir, vous seul allez la dépasser.

“La douleur n’est pas le problème. Le problème sont les émotions non guéries.”
-Bernardo Stamateas-

Parlez, exprimez votre douleur, partagez-la… mais ne cherchez pas de soulagement instantané car tout prend du temps.

Cherchez un peu de lumière sur ce chemin que vous voyez sombre, cherchez à exprimer ce que vous vivez pour que les autres puissent comprendre un peu votre douleur.

Tout cela vous permettra de guérir votre douleur le plus tôt possible. C’est mieux que de l’ignorer, mieux que de prétendre que le temps guérit, mieux que de vouloir que les gens se mettent à notre place, sans savoir vraiment ce que l’on est en train de vivre.

Femme-sur-un-velo

A découvrir aussi