Parents toxiques : 6 caractéristiques

· 14 décembre 2017

Que se passe-t-il si les personnes qui sont censées nous protéger et prendre soin de nous nous nuisent et nous font nous sentir mal ? Comment les parents toxiques agissent-ils ? Quelles sont leurs caractéristiques ?

Il semble que certains parents vont au-delà des simples erreurs et ont des comportements nuisibles qui affectent la croissance émotionnelle et l’éducation de leurs enfants. Cela ne signifie pas néanmoins qu’ils ne les éduquent pas ou qu’ils les abandonnent, mais que parfois leur façon d’interagir avec eux et d’exercer leur rôle de parents n’est pas appropriée. 

Personne ne naît en sachant

Il est évident que les parents ne naissent pas avec un guide éducatif sous le bras. Nous devons tous faire face aux premiers pleurs de bébé que nous ne savons pas comment gérer. « Que va-t-il lui arriver ? » « Serais-je un bon père ? » Il s’agit là de doutes normaux. Le secret réside dans l’attachement, l’affection, la compréhension et la patience.

Cependant, tous les parents ne suivent pas ce modèle éducatif. Au contraire, les parents toxiques mettent en oeuvre une série de pratiques qui ne conviennent pas du tout à la croissance optimale de l’enfant. Voyons en quoi cela consiste.

parents toxiques

Si tu n’es pas le meilleur, tu n’existes pas

Certains parents exigent et demandent la perfection à leurs enfants. Ils sont très critiques à leur égard et ne cherchent qu’à ce que ces derniers atteignent l’excellence dans tous les domaines. Cette exigence fait que les enfants finissent a posteriori par se sentir humiliés, anxieux et désillusionnés par eux-mêmes.

Cette façon d’éduquer basée sur l’excellence, le maximum, en font des enfants très tendus et angoissés. Par ailleurs, les dommages émotionnels qu’ils subissent sont encore plus profonds si leurs parents leur rappellent constamment leurs erreurs. Une pression extrême les empêche d’être en mesure de profiter des succès qu’ils obtiennent dans la vie.

Ce type de parents tendent souvent à planifier la carrière professionnelle de tous leurs descendants. Il s’agit de leur façon de les contrôler. Ils les obligent ainsi à vivre la vie qu’ils ont bâtie pour eux et ne laissent pas leurs enfants prendre leurs propres décisions ou tracer leur propre voie.

Avec moi ou sans personne

Il s’agit de ces parents excessivement et compulsivement protecteurs. Ceux qui ne laissent pas leur enfant assister à l’anniversaire d’un camarade de classe ou aller au cinéma avec des amis de peur qu’il lui arrive quelque chose ou de le perde.

Il s’agit de personnes qui craignent la solitude, raison pour laquelle ils empêchent leurs enfants de disposer d’un minimum d’indépendance. Cela ne signifie pas pour autant qu’il convient de les laisser agir à leur guise, mais un contrôle excessif est aussi nocif qu’une extrême laxité.

Il est important que les enfants acquièrent un certain degré d’autonomie en fonction de leur âge. Il est bon de les laisser faire des activités en dehors de la maison. Cependant, les parents toxiques les font se sentir coupables simplement parce qu’ils souhaitent être avec d’autres personnes. Cette situation s’aggrave invariablement à l’adolescence. Notamment lorsque commencent à apparaître les amis et les petits copains.

enfant triste

Ose être meilleur que moi

Aussi difficile à comprendre que cela puisse paraître, il existe des parents qui rivalisent avec leurs enfants. Par exemple, il est fréquent d’observer des disputes entre mère et fille par pure rivalité physique ou des parents qui ridiculisent leurs enfants dans le domaine sportif pour se mettre eux-même en avant et se démarquer de leurs enfants.

Il s’agit généralement des parents qui ont vécu certaines désillusions durant leur enfance ou qui ont eu des parents ayant fait de même avec eux. Ils déchargent ainsi sur leurs enfant la frustration qu’ils ont accumulée pendant tout ce temps. Il s’agit d’une manière de les blâmer pour leurs propres malheurs, une manière blessante de décharger leur colère et leur irritation.

Ne crois qu’en moi

D’autre parents toxiques adoptent une attitude manipulatrice, consciemment ou inconsciemment. Par exemple : « Personne ne va prendre soin de toi comme je le fais » ou « Ne sors pas ce soir, tu sais bien que ta mère a du mal à le supporter. Tu ne tiens pas à nous voir obligés d’aller à l’hôpital, n’est-ce pas ? »

En tant qu’experts dans la détection des vulnérabilités et des faiblesses des autres, ils croient avoir le pouvoir et le droit d’obtenir ce qu’ils veulent. Et tout cela au détriment de leurs propres enfants. Ils profitent de leur innocence puérile pour faire et défaire à volonté.

Aime-moi comme je ne t’ai jamais aimé

Nous avons souvent parlé de l’importance de l’attachement pendant les premières années de la vie de l’enfant. Le lien que le bébé génère avec sa mère, son père et d’autres figures importantes de son entourage marque de façon décisive son développement ultérieur.

Par conséquent, si les parents le privent de cette affection, ne lui montrent aucun type d’affection ou ne créent tout simplement pas de lien affectif avec lui, les répercussions peuvent être très graves. Le modèle familial doit être basé sur l’amour et la confiance. A défaut, les relations sociales que l’enfant pourra entretenir dans le futur seront très stériles.

enfant triste

Ceci est seulement fait par des parents toxiques

Nous ne devons pas perdre de vue que l’imitation est également fondamentale dans l’apprentissage de l’enfant. Par conséquent, ils apprennent sans difficulté des adultes toutes les habitudes, coutumes et autres comportements.

Nous devons prêter attention à ce que nous montrons à nos enfants : vocabulaire, comportement, commentaires… Ils absorbent tout et ensuite il est difficile de réparer les dégâts. Les parents sont des modèles pour les enfants et des parents toxiques, malheureusement, le sont également.

Par conséquent, nous avons la possibilité de leur apprendre des habitudes de vie saines. S’alimenter correctement, faire du sport de façon régulière, ne pas boire d’alcool ou absorber de substances toxiques, dormir suffisamment d’heures… Si nous ne leur inculquons pas ce genre d’habitudes dès le plus jeune âge, il sera difficile de commencer à le faire lorsque les enfants auront déjà intégré d’autres types de routines.

Il ne fait aucun doute que chaque famille possède sa propre histoire. Mais avoir un comportement nuisible avec nos enfants n’est pas justifiable. Les parents toxiques ne semblent pas avoir conscience qu’ils éduquent leurs enfants de la mauvaise façon. Et non seulement cela, mais qu’ils génèrent aussi des dommages graves qui pourraient s’avérer chroniques.