Parents émotionnellement absents

· 24 septembre 2018

Les situations pouvant pousser un père ou une mère à sortir de la vie de leurs enfants sont nombreuses. Mais combien d’émotions réprimées peuvent avoir les enfants de parents émotionnellement absents ? Pourquoi une maman doit-elle inventer des histoires extraordinaires sur un papa pour ne pas blesser ses enfants et vice-versa ?

Les parents émotionnellement absents sont des parents qui, au-delà de leur présence physique, n’exercent aucune fonction. Ils délèguent leur autorité, la mise en place de limites, la prise de soin et le soutien émotionnel à leur partenaire. Ils agissent comme des parents indirects et provoquent une absence psychologique capable de provoquer différentes blessures émotionnelles chez l’enfant.

Les parents émotionnellement absents laissent une trace chez leurs enfants. Ils sont l’empreinte d’un manque de règles ou d’autorité et de l’identification négative associée à la figure paternelle ou maternelle. Le fait de grandir aux côtés d’une mère ou d’un père qui, bien qu’étant là, est incapable de donner de la tendresse ou de la reconnaissance, laisse le cœur d’un enfant vide. Enfant qui apprend les bases pour construire son propre monde.

« La plus grande maladie aujourd’hui n’est pas la lèpre ou la tuberculose mais plutôt le fait de ne pas se sentir aimé, d’être ignoré et abandonné par tous. »

-Teresa de Calcuta-

Et si ils s’échappent ?

Une institutrice de primaire observa chez une fillette de sa classe beaucoup de tristesse. Elle était très pensive.

Qu’est-ce qui te préoccupe ? Lui demanda-t-elle.

La fillette répondit : 

Mes parents !

Papa passe sa journée à travailler pour que je puisse m’habiller, me nourrir et étudier dans la meilleure école de la ville. En plus, il fait des heures supplémentaires pour pouvoir m’envoyer un jour à l’université. Et maman passe sa journée à cuisiner, laver, nettoyer, repasser et à faire les courses pour que je ne me préoccupe de rien. 

– Mais alors, quel est le problème ? Dit l’institutrice. 

J’ai peur qu’ils ne tentent de s’échapper, répondit la fillette.

la peur de l'abandon chez l'enfants à cause de parents émotionnellement absents

Conséquences d’une croissance avec des parents émotionnellement absents

Les enfants qui grandissent avec des parents émotionnellement absents sont plus sujets à développer des problèmes de comportement. Ces problèmes sont souvent un bouclier que les enfants utilisent pour protéger leurs plus profonds sentiments d’abandon, de peur et d’insécurité.

Dans ce style d’éducation, un détachement affectif se produit généralement. Il génère de l’insécurité lorsqu’il s’agit d’établir des relations. Il y a un manque de confiance. Pour cette raison, l’idée de projeter une grande charge affective en quelqu’un génère la peur de la trahison, la peur du rejet ou pire, la peur de se sentir ignoré.

« Nos émotions sont là pour être ressenties, et non pas pour dominer notre vie, rendre notre vision aveugle, voler notre futur ou éteindre notre énergie car en faisant cela, elles deviendront toxiques. « 

-Bernardo Stamateas-

Tous ces vides peuvent pousser les enfants éduqués dans cette ambiance à devenir des adultes émotionnellement dépendants. Ils ne seront donc pas prêts à couper certains liens même s’ils ne leur sont pas positifs, par peur d’être abandonnés ou de se sentir seuls. Ils préfèrent s’accrocher aux autres, même s’ils ne lui conviennent pas plutôt que de perdre une personne de plus.

Ce modèle d’éducation favorise l’établissement de relations toxiques avec les autres. Du fait de son besoin fort de trouver de l’affection et une figure paternelle ou maternelle, la personne peut s’intégrer dans un noyau social défavorable et toxique duquel elle ne pourra plus sortir.

Les sentiments d’hostilité sont constants lorsqu’elle doit communiquer avec les autres ou avec elle-même. Elle est toujours sur la défensive, attendant l’attaque. C’est sans aucun doute l’une des multiples traces que laissent les parents émotionnellement absents.

Avec toi mais sans toi

Bien que les parents n’aient pas toujours le choix lorsqu’ils passent la journée hors du foyer et loin de leurs enfants, il est possible de maintenir cette connexion émotionnelle nécessaire. Il est conseiller de leur réserver les laps de temps passés avec eux de manière exclusive, d’être présents avec le corps et l’esprit. Il s’agit de la connexion parent-enfant, la connexion la plus significative de l’histoire d’une personne.

parents émotionnellement absents

Pour une bonne éducation émotionnelle des enfants, il est important d’éviter de penser à payer les factures, faire les courses ou autre au cours d’une période d’échange. Ce qui importe réellement est la connexion établie et le fait de profiter de moments comme les repas où tout le monde peut être présent, ou comme les temps de jeu où l’on laisse l’enfant choisir ce qu’il préfère faire.

De nombreuses activités ne supposent pas un investissement de temps excessif. Le fait d’aider les enfants à cuisiner, à mettre la table, à ranger,  sortir se promener, voir un film, sortir à une salle de jeux ou aller au parc en sont des exemples. Tout dépendra de la qualité du temps passé ensemble et de la connexion établie.