Paramahansa Yogananda : biographie d'un yogi

Paramahansa Yogananda était chargé de transmettre à l'Occident ses connaissances sur la pratique de la méditation quotidienne. Ses enseignements étaient complètement novateurs.
Paramahansa Yogananda : biographie d'un yogi

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2022

La vie et les enseignements de Paramahansa Yogananda restent à ce jour une grande source d’inspiration dans le monde entier. Sa renommée et sa reconnaissance résultent du fait qu’il devint le responsable de la transmission des enseignements spirituels indiens vers l’Occident.

Paramahansa Yogananda était déterminé à enseigner le Kriya Yoga à l’Occident afin d’apporter ses connaissances au monde. Mais en quoi consiste-t-il exactement ?

Pour faire connaissance avec ce maître, il est important de savoir que le kriya yoga est une technique spirituelle très avancée qui se développe sur la base d’une série de pratiques de méditation pranayana.

L’origine du terme kriya vient du sanskrit et signifie agir et réagir. Il a la même racine que le mot karma, défini comme cause et effet. Le terme complet, kriya yoga, signifie union avec l’infini à travers certaines pratiques ou actions.

Éduqué dès son plus jeune âge dans cette science spirituelle, Paramahansa Yogananda fut désignée enfant comme l’élu pour apporter cette connaissance ancestrale au monde occidental. Une mission à laquelle il consacra sa formation et l’œuvre de toute sa vie.

Ses premières années

Il est né en 1893 à Gorakhpur, dans une riche famille bengali. Déjà dans les bras de sa mère, le maître spirituel de ses parents prédisait que l’enfant serait un yogi appelé à être le moteur spirituel de nombreuses âmes.

A dix-sept ans, il devient disciple du grand maître de yoga Swami Sri Yukteswar. Avec lui, il passera les dix années suivantes de sa vie à se former à sa discipline spirituelle.

Son professeur avait décidé, dès leur première rencontre, que Paramahansa Yogananda serait chargé de diffuser la science du kriya yoga en Amérique et dans le reste du monde. Il obtint donc son diplôme de l’Université de Calcutta, et prononça les vœux de moine.

En 1917, il commença à travailler sur la fondation d’une école de garçons à l’extérieur de Calcutta. C’est là, trois ans plus tard, que Paramahansa Yogananda eut une vision qui lui montra que le moment était venu d’entreprendre sa tâche à l’autre bout du monde et d’enseigner à l’Occident les clés de la méditation. Yogananda participa alors à une conférence de chefs religieux à Boston.

paramahansa yogananda

Paramahansa Yogananda et sa mission en Occident

Son professeur lui avait indiqué que la science du kriya yoga aiderait à harmoniser tous les pays à travers une perception personnelle et transcendantale du monde. Avec cette prémisse, le jeune swami arriva à Boston, où il prononça son premier discours sur la science de la religion. Son discours fut reçu alors avec beaucoup d’enthousiasme.

En 1920, coïncidant avec l’année de son arrivée aux États-Unis, il fonde le premier centre de méditation SRF (Self-Realization Fellowship ) à Boston. Il passé les quatre années suivantes à donner des conférences et à partager ses enseignements sur la côte Est. En 1924, il se rend à Los Angeles, où il établit un autre quartier général pour la SRF. Ce quartier général, construit sur le mont Washington, finira par devenir le cœur spirituel et administratif de son œuvre.

De nombreuses personnalités du monde des arts, des affaires et des sciences devinrent ses élèves. L’Occident commença aussi à s’imprégner de sa sagesse. On l’accueillit même à la Maison Blanche. En 1929, il se rendit au Mexique pour y commencer son travail de diffusion de la science du kriya yoga en Amérique latine.

Retour en Inde et dernières années

En 1935, Paramahansa Yogananda décide de retourner aux côtés de son professeur Sri Yukteswar. Ce dernier mourut quelques mois plus tard. Durant son séjour en Inde, il poursuivit ses enseignements de kriya yoga dans les grandes villes. Il rencontrait souvent le Mahatma Gandhi, qui devint l’un de ses adeptes.

C’est au cours de cette année en Inde qu’il reçut le titre spirituel de Paramahansa. Ce titre est donné aux enseignants qui sont dans l’état final d’union avec Dieu. Il signifie « cygne suprême ». À la mort de son professeur, Paramahansa Yogananda retourna aux États-Unis, plus précisément à son quartier général sur le mont Washington. Il ouvrit alors d’autres temples et continua à enseigner le kriya yoga pour le reste de sa vie.

Il passa les dernières années de sa vie dans l’isolement et se consacra à l’écriture. En 1946, il publie Autobiography of a Yogi, un livre qui imprimé et traduit dans d’innombrables langues. Ceci nous indique donc son grand impact et de l’intérêt que ses connaissances suscitèrent – et continuent de susciter -.

Paramahansa Yogananda décéda le 7 mars 1952. Ses disciples disent que c’était une sortie consciente de son corps, lequel resta intact pendant vingt jours après sa mort. Un phénomène extraordinaire qui finit par envelopper et générer la légende de ce grand maître spirituel.

paramahansa yogananda

Quelques enseignements révolutionnaires

Le but des enseignements de Paramahansa Yogananda était de fournir à la population les outils spirituels pour la transition vers la nouvelle ère, le Duapara Yuga. Ses enseignements les plus révolutionnaires, dans le monde occidental, reposaient sur le fait que l’homme doit se réveiller du sommeil dans lequel il vit pour prendre conscience de son unité avec Dieu.

Ce n’est pas une croyance a priori, mais a posteriori. Autrement dit, les enseignements de Yogananda étaient destinés à nous rapprocher de la connaissance, de la vérité. Et ce n’est que par l’intuition et la sagesse que Dieu peut être atteint.

La pratique quotidienne de la méditation introduite aux États-Unis par Paramahansa Yogananda consiste à intérioriser le prana ou force vitale. Bref, il transmit une série d’enseignements totalement inconnus et inédits en Occident, ainsi que les notions de karma et de réincarnation.

Une vie consacrée à la spiritualité et un héritage qui a réuni, d’une certaine manière, deux mondes qui semblent distants et incompatibles. L’Occident adopta sa sagesse, l’accueillit et l’embrassa afin d’apprendre du maître.

Paramahansa Yogananda nous laissa quelques-uns des enseignements les plus intéressants et les plus puissants de sa culture. Des enseignements qui, encore aujourd’hui, continuent de conquérir et sont très utiles.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
La méditation informelle, une pratique quotidienne
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La méditation informelle, une pratique quotidienne

La méditation informelle est une modalité qui vous permet de réaliser des pratiques méditatives dans toute circonstance quotidienne.