Nous avons tou-te-s besoin de tendresse et de quelqu’un qui nous aime

4 octobre 2017 dans Emotions 7 Partagés
besoin de tendresse amour
Une existence sans amour et sans tendresse entraîne un grand vide dans notre vie affective et psychique. La tendresse est un besoin que nous éprouvons tou-te-s.
Partager
La tendresse est un sentiment très fort chez l’être humain, mais qu’il n’est pas le seul à éprouver. Il s’agit d’une expression d’affection intense qui est dirigée vers une autre personne, vers un animal ou vers des choses que nous traitons avec soin et délicatesse. L’affection est fondamentale dans le développement de toute personne. Si un enfant grandit sans amour et sans tendresse, il pourra développer une personnalité difficile à l’adolescence, qui le poursuivra tout au long de sa vie d’adulte.
 
petite fille et papillons

Comment ressentons-nous la tendresse des personnes qui nous entourent ?

Nous donnons souvent de l’affection sans rien espérer en échange, sans même attendre une réponse. Voilà pourquoi les relations que nous entretenons ne durent pas forcément très longtemps. Le manque de résonance affective fait que nous n’obtenons pas un stimulus psychologique suffisamment puissant pour renforcer notre conduite. Cette conduite va perdre peu à peu sa force jusqu’à disparaître complètement. Ainsi, nous allons nous rapprocher davantage des personnes qui nous offrent une compensation affective.

La fréquence des relations que nous entretenons avec les personnes que nous aimons joue aussi sur le développement de ce lien affectif. Si nous nous éloignons progressivement de ces personnes, la relation peut vite se dégrader. Bien évidemment, la relation peut survivre pendant un temps, surtout si elle est ancienne, solide et sans fioritures. Voilà pourquoi nous gardons des ami-e-s durant toute notre vie, même si nous ne les voyons pas tous les jours.

Lorsque nous nous éloignons des personnes que nous aimons et que nous les négligeons, la relation peut terminer par se refroidir et par se rompre. Pour autant, certaines amitiés sont éternelles et peuvent survivre même sans un lien constant.
Partager
Comme cela peut se produire dans le cadre familial, le lien préétabli est tellement fort, qu’il peut survivre à de nombreuses péripéties. Ce phénomène s’explique car nous demeurons persuadé-e-s que l’autre dispose d’une réponse affective très forte à notre encontre, et que celle-ci peut se manifester n’importe quand.
Le fait d’aimer les autres, si les relations que nous avons établies avec elleux sont saines et sincères, nous permet de nous sentir utiles et nécessaires. Cela nous permet également d’être satisfait-e-s de nous-mêmes, en développant une capacité fondamentale de notre personnalité.

besoin de tendresse et câlins

Quels sont les effets de la tendresse dont les autres font preuve à notre égard ?

La tendresse donne du sens à notre vie et contribue à notre équilibre psychologique. Le fait de nous sentir aimé-e-s par les autres, surtout durant notre enfance, nous apporte de la sécurité et de la confiance en nous.

Cela nous permet également de renforcer certains aspects de notre personnalité et d’augmenter indirectement notre estime personnelle. Ce phénomène nous aide à affronter les difficultés qui se présentent sur le chemin de notre vie, grâce à une communication et une adaptation sociale qui sont indispensables au développement de la personnalité de tout un chacun.

Le fait de nous sentir aimé-e-s, surtout durant notre enfance, nous apporte une grande dose de confiance en nous.
Partager

La fameuse hormone ocytocine

Lorsque nous prenons quelqu’un dans nos bras pour lui démontrer notre affection, nous soulageons notre stress et notre anxiété, nous diminuons notre tension artérielle et nous améliorons notre mémoire. De la même manière, une fabuleuse hormone, qui joue le rôle de neurotransmetteur, est libérée dans notre cerveau : l’ocytocine. L’ocytocine est impliquée dans des comportements sociaux comme la confiance, l’altruisme, la générosité, l’établissement de liens avec les autres, ainsi que des attitudes comme l’empathie et la compassion.

Mais ce n’est pas tout. L’ocytocine joue un rôle fondamental dans le comportement maternel et sexuel, ainsi que dans l’agressivité que nous pouvons parfois manifester. Sa présence intervient dans la régulation de la peur, en éliminant les réponses paralytiques.

Comme nous pouvons le voir, la tendresse joue un rôle fondamental dans la vie et dans la santé psychique de tout être humain. Cependant, un besoin excessif de tendresse, ainsi que le mépris des sentiments que peuvent exprimer les autres envers nous, peuvent être considérés comme l’expression d’un trouble psychopathologique.

femme enlaçant un coeur et ayant besoin de tendresse

Le besoin exagéré de recevoir de la tendresse nous fait plus de mal que de bien

Un besoin excessif de tendresse est le principal symptôme de plusieurs troubles psychologiques. Cette nécessité exagérée de tendresse est généralement ce qui définit le mieux les personnalités dites hystériques. Une personne hystérique utilise la séduction pour assouvir les passions de son estime personnelle et de sa dépendance. Même si cela peut être involontaire, elle joue continuellement un rôle. Elle joue pour recevoir de l’attention et de l’affection. Elle réagit de manière exagérée aux commentaires et aux actions des autres qui, même si ce n’est que minime, mettent en danger son personnage.

D’un autre côté, les personnalités psychopathes se caractérisent par un mépris des normes sociales, associé à un désintérêt franc et affirmé pour les sentiments des autres. Une personne psychopathe peut faire preuve d’une froideur cruelle face à la souffrance qu’elle peut causer aux personnes de son entourage. Les psychopathes peuvent répondre avec une cruauté exceptionnelle aux démonstrations d’affection dont ils sont l’objet.

Les psychopathes ne se culpabilisent pas de la souffrance et de la douleur qu’ils peuvent infliger aux autres. L’empathie et le fardeau sont des notions qui échappent totalement à leur radar psychologique.

Le rôle de la tendresse dans la dépression

Quel rôle joue la tendresse dans la dépression ? Lorsqu’une personne est en dépression, sa vie affective s’appauvrit très rapidement. Ces personnes peuvent se sentir incapables d’offrir de la tendresse à des personnes qu’elles ont pourtant aimées toute leur vie durant. Le plus difficile à supporter pour elles est qu’elles ne peuvent pas comprendre pourquoi elles agissent ainsi.

Certaines personnes souffrant de dépression grave peuvent perdre la capacité à donner et à recevoir de la tendresse. C’est ce que nous entendons par appauvrissement affectif.
Partager
Les personnes souffrant de dépression peuvent également se sentir totalement délaissées par les autres. Elles peuvent perdre totalement la capacité à donner et à recevoir de l’amour même si, dans la majorité des cas, il s’agit davantage d’une sensation subjective. Lorsqu’on interroge leur entourage, leurs proches répondent que le/la malade se montre extrêmement froid-e et que ses émotions sont éteintes, qu’iel ne parvient pas du tout à les exprimer.
Il est désormais évident que donner et recevoir de la tendresse est plus bénéfique de préjudiciable, sans le moindre doute. A travers la tendresse, nous renforçons notre personnalité, nous augmentons notre estime personnelle, notre compassion et notre confiance en nous.
A découvrir aussi