Ce ne sont pas les yeux qui sont beaux, ce sont les regards

14 septembre 2016 dans Curiosités 373 Partagés

Dans le “Dictionnaire des chagrins obscurs” de John Koening, on appelle “émotion complexe” cette émotion que nous ressentons lorsque nous croisons une personne dans la rue et qu’elle nous regarde dans les yeux plusieurs secondes.

On a alors l’impression qu’elle nous espionne ou que nous sommes en train de l’espionner derrière un petit trou de mur et cela nous rend vulnérable.

Cette émotion a maintenant un nom : opium. Car ce ne sont pas les yeux qui irradient la beauté, ce sont les regards.

Lorsque nous voyageons en train, que nous sommes assis à une table de restaurant ou que nous marchons dans notre ville, nous croisons des personnes très différentes et parfois nous échangeons des regards, sans même nous en rendre compte.

Les regards en disent beaucoup sur nous, et nous trahissent lorsque nous sommes tristes, en colère, amoureux, préoccupés ou fatigués.

“Je ne connais pas ton nom mais je sais ce que ton regard me dit.”
-Mario Benedetti-

Découvrez ce qui se cache derrière un regard

Parfois, nous nous retrouvons en face d’une personne, nous lui demandons comment elle se sent et elle nous sourit.

Peut-être que si nous la regardons dans les yeux, nous pouvons voir que ce sourire n’est pas réel, qu’il n’accompagne pas ce que la personne ressent réellement.

Les regards font partie de la communication non verbale et nous enseignent beaucoup de choses sur les autres.

Les mouvements des yeux ont été étudiés par la Programmation Neurolinguistique (PNL), qui a appelé ce langage des yeux “clés d’accès visuelles”.

Bandler et Gringer, fondateurs de la PNL, ont observé de nombreuses vidéos pour déchiffrer la signification des mouvements oculaires.

Ils parvinrent à une conclusion claire : selon le type de mouvement des yeux, les personnes peuvent utiliser différentes parties du cerveau et différents sens.

On parle alors de quatre systèmes distincts :

  • Visuel. En général, lorsqu’une personne regarde vers la partie supérieure droite, elle construit une image. En revanche, si elle regarde vers la partie supérieure gauche, elle se souvient d’une image.
  • Auditif. Une personne qui se souvient de sons regarde vers la gauche, alors que si elle les construit, elle regarde vers la droite.
    Souvent, ce mouvement des yeux est accompagné d’une inclinaison de la tête.
  • Synesthésique. Si une personne regarde vers la partie inférieure droite, cela signifie qu’elle a accès à ses sentiments.
    Par exemple, lorsque nous sommes tristes, nous avons tendance à baisser le regard.
  • Auditif-digital. Si nous dirigeons notre regard vers la partie inférieure gauche, c’est que nous sommes en train de parler de nous-mêmes.
“L’âme qui peut parler avec les yeux, peut aussi embrasser avec le regard.”
-Gustavo Adolfo Bécquer-

Cependant, toutes les personnes ne fonctionnent pas de cette façon. De plus, parfois, des systèmes différents se combinent et nous devons alors faire attention avec les généralisations.

Pour vérifier comment fonctionne une personne, nous pouvons lui poser des questions très simples.

Par exemple : comment imagines-tu ton travail dans le futur ? Ainsi, vous verrez sa façon de réagir grâce aux créations visuelles et vous aurez un point de départ pour interpréter sa façon de regarder.

Ojo azul de una chica

Le pouvoir du regard

Un regard peut être interprété de nombreuses façons, mais peut aussi transmettre beaucoup de sentiments et d’émotions.

En 2014, la revue Psychology Today a publié un article exposant les conclusions qui avaient été faites sur le pouvoir des regards. Ces conclusions se résument en cinq points :

Le contact visuel excite

Si nous regardons fixement une autre personne dans les yeux, cela génère une sensation d’excitation, même si l’interprétation du regard dépendra du contexte dans lequel nous nous trouvons.

Si une personne que nous ne connaissons pas nous regarde longtemps et de façon fixe, nous pouvons l’interpréter comme une menace ou un danger et ressentir de la peur.

Cependant, s’il s’agit d’une personne que nous connaissons et que nous apprécions, un regard intense peut provoquer une excitations sexuelle.

Les yeux dévoilent si un sourire est honnête ou non

Pour distinguer si un sourire est honnête ou non, le psychologue Paul Ekman soutient qu’il suffit d’analyser le regard.

Si un sourire est honnête et sincère, les yeux se brident et des petites pattes d’oie apparaissent dans le coin de l’oeil.

La dilatation de la pupille indique l’intérêt

Si une personne ressent de l’intérêt, ses pupilles se dilatent et cette dilatation semblerait nous attirer.

En effet, une étude a été réalisée dans laquelle deux photos de la même femme étaient présentées, dont une avait été modifiée pour agrandir artificiellement la taille de ses pupilles.

Le résultat a été sans appel : la femme avec les pupilles les plus dilatées était considérée comme étant plus attirante.

Le regard réciproque est un signe d’amour

Les études ont révélé que se regarder mutuellement de façon intense est un signe d’intérêt réciproque.

Ce regard soutenu entre deux personnes qui se connaissent déjà révèle de l’admiration et de l’amour.

Pareja mirándose a los ojos

Le contact visuel peut être trompeur

On a toujours pensé que les personnes qui mentaient détournaient le regard.

En réalité, une personne qui ment concentre toute son énergie pour que son interlocuteur la croie et regarde donc l’autre dans les yeux de façon intense.

Au contraire, celui qui dit la vérité n’a rien besoin de démontrer et peut donc se distraire et regarder vers un autre endroit que dans les yeux de son interlocuteur.

“Ah ! laisse-moi entrer, laisse-moi voir un jour par tes yeux.”
-Julio Cortázar-
A découvrir aussi