Ne me dis pas que je te manque, dis-moi où et quand nous allons nous voir

13 juillet 2016 dans Emotions 0 Partagés

Ça ne sert à rien de me dire que je te manque, que tu aimes passer du temps avec moi, que as la nostalgie des moments qu’on a passés ensemble, que ça fait longtemps que l’on ne s’est pas vus. Dis-moi où et quand nous allons nous voir.

Tes mots resteront vides si tu ne m’offres pas un peu de ton temps.

Si tu n’arrives pas à trouver un moment à partager avec moi, peut-être que je ne te manque pas, peut-être que tu as choisi de continuer ta vie et d’oublier l’amitié ou l’amour qui nous a unis.

Si tu n’es pas capable de me consacrer un moment, ne me dis pas que je te manque, parce que ce n’est pas vrai.

“Je ne sais pas pourquoi, mais aujourd’hui, tu me manques, ta présence me manque. On dit que l’oubli est plein de mémoire”
-Mario Benedetti-

Toi, tu me manques

Tu as fait partie de ma vie, et même si tu n’es plus à mes côtés, même si notre relation n’est plus la même, je ne peux pas m’empêcher de penser à toi avec nostalgie, de me rappeler ces jours que nous avons passés ensemble et qui font partie du passé.

Mais nous pouvons à nouveau créer d’autres jours, d’autres moments à passer ensemble.

IMAGE 2

La manière que tu avais de me regarder quand tu savais ce que j’étais en train de penser me manque, tout comme quand j’étais fâchée et que tu savais pourquoi.

Ça me manque de te dire bonne nuit, même si nous sommes à des milliers de kilomètres et qu’il fait encore jour chez toi.

J’aimerais te revoir, parce que même si beaucoup de temps a passé, j’ai toujours pensé à toi, et j’ai envie de te regarder de nouveau dans les yeux et de savoir que tu as toujours été tout près, que tu as pensé à moi, et que tu as voulu savoir comment j’allais.

Apprendre à dépasser le manque

Regretter une personne est un sentiment humain qui peut se produire dans de nombreuses situations.

Un ami qui est parti vivre dans un autre pays peut nous manquer, parce que nous avons cessé de partager beaucoup de choses, mais nous sommes contents qu’il soit heureux et qu’il continue sa route.

La relation peut changer, mais si l’on reste en contact, l’amitié perdurera.

Quand nous vivons une rupture amoureuse, il est normal que nous passions d’un état initial de rancœur vis-à-vis de l’autre personne à un autre moment où nous aurons peut-être tendance à idéaliser la relation que nous avons eue et l’autre personne.

Mais il faut surmonter la nostalgie et penser que si cette personne ne veut plus faire partie de notre vie, il vaut mieux le respecter.

“La pire façon de sentir le manque de quelqu’un est de s’asseoir à ses côtés et de savoir qu’il ne sera jamais à toi.”
-Gabriel García Márquez-
IMAGE 3

Mais nous pouvons aussi regretter des personnes qui sont décédées, ou même notre enfance ou des lieux que nous avons vus un jour et que nous n’avons plus vus parce qu’ils ont peut-être disparu, mais qui perdurent dans notre mémoire.

Ce sont des jolis souvenirs que nous accumulons, et cette sensation de nostalgie remplit notre mémoire de souvenirs agréables.

Mais cette nostalgie ne peut pas toujours faire partie de notre vie, parce que nous devons continuer à profiter de toutes les petites choses de notre existence au moment présent. 

Le manque se dépasse en occupant son temps, en profitant de la compagnie des personnes que l’on aime, des choses qui nous rendent heureux.

Il suffit de penser à toutes les bonnes choses que l’on a dans sa vie, à tout ce que l’on apprécie et à toutes ces personnes qui sont à nos côtés, qui nous manquent réellement.

Écrivez sur un papier chaque jour tout ce qui vous arrive de bien, tout ce qui vous rend heureux, pour pouvoir le lire et vous en rappeler quand vous vous sentirez abattu.

Ne laissez pas la tristesse vous envahir, sortez maintenant et profitez de votre vie, car vous n’en avez qu’une.

Oubliez ceux qui vous ont oublié, ne mettez pas sur un piédestal quelqu’un qui ne le mérite pas. Un ami ou un compagnon à qui vous manquez vraiment vous cherchera.

Dis-moi où et quand nous allons nous voir

IMAGE 4

Peu importe qu’il s’agisse d’un moment ou de plusieurs jours, dis-moi où et quand nous allons nous voir et je viendrai passer un moment avec toi.

Si tu me cherches, si tu m’écris, si tu veux savoir comment je vais, comme je le fais, moi, alors je saurai que je te manque vraiment, que le temps n’a pas d’importance, que nous avons su dépasser ce laps de temps avec toute notre affection et notre amour. Dis-moi où et quand nous allons nous voir.

Dis-moi un endroit et une heure, et je viendrai pour te regarder à nouveau dans les yeux et savoir que tu as toujours été là.

“Et quand nous sortons la boîte aux souvenirs, ce sont les souvenirs qui finissent par noussecouer”
Andrés Castuera-Micher
A découvrir aussi