Pourquoi le mot « Nankurunasia » est la clé de tout ?

· 18 février 2018

Le mot « Nankurunasia » connaît une certaine popularité car il fait office de mantra. Ce mot provient du Japon ancien. En principe, il avait un sens qui s’exprimait ainsi : « N’oublie jamais qui tu es et vis pour aujourd’hui et pour demain, n’oublie jamais de sourire car aussi terrible qu’ait pu être ta journée rappelle toi que le jour prochain, le soleil te recevra avec un grand sourire, alors fais en de même ».

Avec le temps, cette longue phrase a été synthétisée. Elle a également été nuancée pour exprimer un désir, mais également une affirmation directe. Actuellement sa signification est la suivante : « Avec le temps tout s’arrange ». C’est un beau message, rempli de pouvoir.

« Les mantras sont des ressources pour protéger notre esprit contre les cycles improductifs de la pensée et de l’action. »

-Anonyme-

Le mot « Nankurunasia » est originaire du dialecte okinawense. Au début, il était composé de différents termes : « Nankuru nai sa ». Ensuite, ces éléments ont été fusionnés et convertis en un seul et même mot qui referme cette signification si importante.

Nankurunasia, un mantra millénaire

Les ancêtres japonais employaient le mot « Nankurunasia » pour évoquer tout le positif de la vie. Ils prononçaient ce terme avec fréquence et pratiquement à toutes les occasions. Ils sentaient que le simple fait de le dire leur apportait une paix intérieure et la paix pour ce qui allait arriver.

Pour cela, peu à peu le mot « Nankurunasia » s’est converti en un authentique mantra. C’est en fait une expression qui aide à se connecter avec une vibration interne positive et encourageante. C’est un terme qui se prononce avec une profonde connexion émotionnelle et avec le but d’équilibrer les énergies internes.

Les mantras, tout comme les prières, adoptent une signification très spéciale pour ceux qui leur attribuent un pouvoir. Ils fonctionnent. Ils permettent à la pensée d’être concentrée sur un point important, un point qui convoque les sentiments et les émotions constructives. Cette conclusion est encore plus frappante dans le cas du mot « Nankurunasia », qui s’est converti en un mantra d’espérance.

présent, passé, futur

La clé de tout ?

« Nankurunasia » est une manière de dire « Tout ira bien ». C’est pour cela que nombreux sont ceux qui la considèrent comme la clé de tout. Ils ont raison de penser ainsi. Finalement, la confiance en ce qui arrive est une force gigantesque qui nous aide à aller de l’avant. C’est applicable spécialement dans les moments difficiles dans lesquels nous avons la sensation qu’il n’y a pas de sortie.

La confiance est ce qui nous aide à persister. Si nous ne croyions pas que tout irait bien au final, nous démissionnerons sûrement de notre entreprise chaque fois que nous serions confrontés à un problème ou à une barrière quelconque. Si la confiance est présente, en revanche, il est possible de réunir les forces nécessaires pour affronter les difficultés qui paraissent insurmontables.

C’est à ce raisonnement que fait référence le mot « Nankurunasia ». Le fait d’accepter la sagesse du temps. Le fait de comprendre que si nous persistons, le temps se chargera d’ajuster les charges. Il faut uniquement laisser filer les évènements et mettre un peu de confiance en les moyens que nous menons pour que la situation change.

Tout est un mantra

Cela vaut la peine de se rappeler qu’un mot quelconque peut se transformer en un mantra. Il ne doit pas provenir d’une pratique religieuse ou philosophique en particulier pour avoir du pouvoir. Nous sommes ceux qui donnent du pouvoir aux mots, spécialement lorsque nous répétons un mot avec une forte connexion émotionnelle. Pour cela, tout comme le mot « Nankurunasia » fait appel à de nombreuses réalités positives, il existe d’autres expressions qui parviennent à atteindre l’effet contraire.

un mantra

Tout ce qui est répété avec fréquence se convertit en un mantra personnel. Si vous répétez souvent « Quel ennui ! », il est probable que vous ressentiez chaque fois moins d’intérêt pour tout. C’est la même chose lorsque vous dites incessamment « je ne veux pas », « je n’aime pas », « je ne peux pas » et toutes ces phrases qui expriment votre inconfort, mais qui conditionnent également énormément votre comportement.

Sans vous en rendre compte, vos pensées et vos émotions commencent à vibrer au rythme des mots que vous utilisez fréquemment pour découvrir votre état de motivation. Il est donc très important d’apprendre à utiliser votre langage de manière responsable et surtout de manière responsable pour vous-mêmes. Les mots finissent par déterminer nos pensées, et cela en conditionnant toute notre vie.

Il n’est pas anodin que le mot « Nankurunasia » soit resté vigueur durant des milliers d’années. Bien que son utilisation ait été oubliée en partie, le langage n’a jamais disparu. Aujourd’hui il s’emploie dans tous les coins du monde comme un chant privé d’espoir et d’optimisme.