Mange, rit, aime

· 16 janvier 2016

Nous les êtres humains, sommes faits de petits plaisirs dont nous-mêmes sommes les créateurs. Nous sommes entourés d’activité, que l’on reçoit ou que l’on génère.

Nous donnons à ces petites manoeuvres le nom de « verbes ». Le verbe, c’est l’action, la vie, ce qui meut le monde (même si pour certains, ce qui meut le monde, c’est l’amour).

Le titre d’un livre peut ne contenir que trois verbes que l’on n’aura malgré tout pas de mal à en deviner le contenu.

Le fameux roman Mange, prie, aime le montre, mais la question que nous vous posons aujourd’hui est la suivante : pour vous, quels sont les trois verbe qui décriraient une vie épanouie ?

Certains répondraient « voyager, travailler, oser », alors que pour d’autres, ce pourrait être « mûrir, pardonner, savoir », voire même « fabriquer, planifier, ordonner », et d’autres encore nous diraient que trois verbes, c’est trop peu, et que l’on ne peut pas réduire toute une vie à seulement trois mots.

Cependant, il y a bien un trio verbal qui pourrait rassembler états, action et protagonistes et résumer une vie épanouie : mange, rit, aime. Et c’est justement le thème de cet article…

 


« J’adore les plaisirs simples, ils sont l’ultime refuge des hommes compliqués »

-Oscar Wilde-


Mange

Au-delà du fait que pour survivre, l’être humain n’a d’autres choix que de manger, on peut dire que derrière ce verbe se cache tout un monde des possibles, dépassant saveurs et textures. Qu’est-ce que ce verbe peut donc bien nous apporter ?

  • Expérimentez : l’être humain est curieux par nature. Il aime tester, se rapprocher, choisir et découvrir.
    La curiosité ne se perd pas, elle se transforme et opte pour des chemins différents selon la façon dont un mûrit.
    Le monde culinaire nous offre de multiples opportunités d’essayer, d’écarter et d’expérimenter en sortant de ce que l’on connaît déjà et en osant.
  • Partagez : à table ou dans la cuisine, on peut trouver des moments pour « être » avec les autres.
    Partager des moments, des expériences, le plaisir d’une conversation ou la tranquillité du silence. Tout cela, autour de ce verbe.
Amigas-tomando-café1

  • Déconnectez : basez-vous sur la philosophie du Mindfulness pour essayer de vous connecter au moment présent : pour ce faire, la nourriture est une grande alliée.
    La variété de saveurs, de textures et de températures peut nous aider à nous concentrer pleinement sur le moment où on mange.
  • Mangez le monde et les mots : tous les matins, répétez la phrase « je vais manger le monde », et activez vos forces.
    Mais faites aussi des erreurs, mangez vos mots, osez, et si besoin, demandez pardon. C’est en faisant des erreurs que l’on apprend.

Rit

Il a été prouvé scientifiquement que le rire a de nombreux bienfaits. Voici, entre autres, ce que les résultats de certaines recherches médicales nous disent :

  • Le rire a des effets analgésiques car il libère des endorphines
  • Il facilite la digestion
  • Il améliore la respiration
  • Il diminue l’insomnie
  • Grâce à son effet tonifiant, il régénère la peau

Le rire nous permet de nous distraire et d’oublier nos problèmes ne serait-ce que l’espace d’un instant en interférant avec les pensées négatives ; on ne peut pas avoir simultanément des pensées négatives et des pensées positives.

Rire nous donne confiance en nous face aux autres. Il  favorise le sentiment de proximité avec la personne que l’on a en face de nous, et facilite la coopération avec les autres. Il semble clair que le rire sincère et les conflits ne peuvent pas aller de pair ; le rire permettrait d’éviter la prédisposition à ce type de situations, et diminuerait l’agressivité générale.

Amigos-sobre-pelotas

Nombreux sont ceux qui ont besoin des autres pour rire. Mais, le rire ne dépend pas que d’éléments extérieurs ; l’auto-dérision nourrit notre capacité résiliente, et garantit la bonne santé mentale. Combien de fois vous est-il arrivé de raconter un événement désastreux de votre vie, pour finalement en rire avec votre interlocuteur ?

Aime

Combien de fois avons-nous cantonné ce verbe aux relations amoureuses, familiales et amicales ? En réalité, si on cherche la définition du verbe « aimer », voilà ce que l’on peut trouver :

  • Désirer ou avoir envie de
  • Aimer, faire preuve de tendresse, de volonté envers quelqu’un ou quelque chose
  • Avoir de la volonté ou de la détermination pour faire quelque chose
  • Résoudre, déterminer
  • Essayer, tenter
  • Etre le prochain à être ou vérifier quelque chose

« Aimer », au sens le plus large, recueille des verbes liés à l’impulsion de « vivre », d’exprimer le présent, de programmer le futur, d’apprécier le moment. Et cela n’est pas seulement lié aux personnes, mais aussi aux livres, au travail, aux voyages, bref, à tout ce qui à nos yeux dégage un pouvoir d’attraction, de satisfaction et de plénitude personnelle.

 


« L’homme ne peut se sentir à l’aise sans sa propre approbation »

-Mark Twain-


 

Muñeco-con-tres-corazones

Aimer, cela nous impulse et nous motive à être créatif, pour les autres mais aussi pour nous-même. Cela nous permet d’aller dans une direction précise et nous pousse à agir. Manifester de l’amour et permettre qu’on nous en manifeste, voilà qui multiplie nos sens et qui nous transporte dans des états et des moments de bonheur qu’on ne peut comparer à rien d’autre.

Par conséquent, si quelqu’un me demande quels sont les trois verbes que je voudrais voir m’accompagner dans ma vie, je choisirais manger, rire et aimer. Je trouve en eux une infinité d’éléments qui insufflent de la vie, et que l’on peut étendre à tous les domaines de notre quotidien. Et vous, lesquels choisiriez-vous ?