Ce magnifique court-métrage nous apprend qu’aimer, c’est savoir être présents

13 janvier 2018 dans Développement personnel 542 Partagés
être présents

Ce merveilleux court-métrage de la BBC nous apprend que ceux qui aiment et valorisent les leurs savent être présents dans le corps, l’esprit, le cœur, et surtout l’intention. Car s’il y a bien quelque chose que tous les enfants nécessitent par exemple c’est l’attention de ce père ou de cette mère qui sait pressentir les besoins, qui communique avec le regard, qui embrasse avec ses sourires et qui sait réagir à temps et à un moment précis.

Cette année, la chaîne britannique la plus célèbre nous a souhaité un joyeux Noël au travers d’un court-métrage rempli de tendresse et d’engagement. Ce petit travail audiovisuel, d’une durée dépassant légèrement les deux minutes, nous raconte l’histoire d’une fillette de 10 ans et de son père, une famille monoparentale immergée dans le tourbillon de Noël comme chacun d’entre nous pourrait l’être.

« The Supporting act » est un court-métrage qui nous rappelle l’importance du fait de dédier du temps et de l’attention aux nôtres, la valeur de savoir être présents au cœur de la spirale de nos vies compliquées.
Partager

Si ce court-métrage de la BBC s’est converti en un phénomène viral, c’est pour plusieurs raisons. La première est pour son charme visuel, sa technique majestueuse et ses merveilleux recours digitaux qui ont le pouvoir de nous intégrer dans l’histoire. La seconde raison est évidente : le message qu’il nous transmet nous invite à une réflexion profonde et à une auto-évaluation obligatoire…

Si l’amour c’est savoir être présents, agissons-nous correctement avec les nôtres ?

court métrage de Noël

Des Vœux de Noël avec un message

L’équipe créative de la BBC a triomphé cette année avec son court-métrage dans lequel l’accompagnement musical a été étudiée très minutieusement. De plus, les célèbres fabricants de marionnettes MacKinnon & Saunders ont collaboré en participant à ce travail. Ces créateurs ont travaillé avec Tim Burton dans des films très appréciés du public tels que « Frankenweenie » ou « Les noces funèbres ». Les producteurs de la chaîne recherchaient en plus quelque chose qui soit situé entre l’artisanal et le sophistiqué, de manière à renforcer le reflet de la partie émotionnelle.

Le court-métrage nommé « The Supporting act » nous transmet un message simple : l’amour est savoir être présent. Nous l’oublions parfois en étant immergés dans nos responsabilités et nos tâches quotidiennes infinies, nous ne faisons plus attention au plus important.

Dans cette histoire, nous connaîtrons une fillette de 10 ans, vivace et très charmante. La petite est absolument ravie par le devoir de Noël qu’elle doit préparer pour son école. Il ne s’agit ni plus ni moins d’un spectacle musical où elle devra mener une chorégraphie complexe, celle qu’elle ne cesse de répéter, celle qu’elle exécute à chaque instant et quasiment partout.

Ainsi, à chaque scène où notre regard reste hypnotisé par les pas habiles de l’enfant, nous sommes à la fois témoins de sa réalité. Nous voyons le père de notre personnage toujours débordé, toujours occupé, avec le regard fixé sur le téléphone, sur les tâches domestiques, sur les courses, sur la décoration de Noël…

Les pressions quotidiennes et les responsabilités qui nous définissent et que nous avons tous font que bien souvent nous soyons éloignés de ce qui se déroule sous nos yeux, de ce qui réellement requière notre attention…

court métrage de la bbc

Aimer c’est être présents et savoir réagir à un moment précis

Nous aimons tous nos parents, nos frères et sœurs, notre partenaire, nos enfants et nos amis. En revanche, il ne suffit pas de le ressentir. Nous devons être capables de nous rendre présents, de faire de l’affection un canal de croissance, un outil important et intuitif avec lequel générer de l’aide permettant de valider, d’assister, de faire rire, de consoler, de réconforter et de produire du bonheur. Beaucoup de bonheur.

Le père de notre court-métrage est présent, mais la majorité du temps sa présence est une absence claire pour la fillette qui désire son soutien, un mot d’admiration, de joie voire même pourquoi pas un petit conseil. La petite a besoin que son père fasse également partie de son enthousiasme, qu’il soit l’écho de son illusion et le miroir de ce moment de sa vie qui, que nous le souhaitions ou nous, ne se répétera jamais.

C’est exactement ce point que la BBC souhaitait mettre en évidence dans ce court-métrage touchant. Elle voulait nous réveiller et nous sortir de la torpeur quotidienne des responsabilités et des tâches (plus intenses dans la période de Noël) afin que nous puissions nous rendre compte de ce qui est réellement important pendant cette période, mais également à d’autres moments : les personnes que nous aimons, les nôtres. Ils sont notre cadeau de chaque jour, ceux à qui nous devons dédier une attention réelle, un soutien visible.

La réponse qu’offre finalement ce père à sa fille est inoubliable. Que nous le puissions le croire ou nous, il réagit à temps et de la manière la plus admirable qui soit. La vision de ce court-métrage de Noël est quasiment obligatoire et son plaisir inévitable…

A découvrir aussi