Lorsque l’on tombe amoureux-se peuvent se présenter 9 effets secondaires très agréables

11, septembre 2017 dans Psychologie 255 Partagés

Quand Paulo Coelho a dit « il n’existe pas d’amour en paix. L’amour vient toujours accompagné d’agonie, d’extase, de joie intense et de tristesse profonde », il a oublié quelque chose ; sans doute existe-il une série d’agréables effets secondaires que l’on peut connaître lorsque l’on tombe amoureux-se, comme nous allons le voir dans cet article.

Car les émotions intenses et la passion que l’on vit lorsque l’on tombe amoureux-se provoquent aussi des changements en nous, et ce aussi bien au niveau comportemental qu’au niveau physique.

Les effets secondaires que l’on peut connaître lorsque l’on tombe amoureux-se

L’amour est une émotion complexe. De fait, il est capable d’altérer notre manière de voir la réalité. C’est pourquoi de nombreuses études scientifiques ont consisté à analyser les changements qui se produisent dans le cerveau, et en général dans le corps humain, quand il est amoureux. De fait, certains de ces changements sont vraiment particuliers, étranges et même agréables.

L’amour altère notre capacité de concentration

Le premier de ces effets secondaires arrive de la main de Henk van Steenbergen, de l’Université de Leyde, aux Pays-Bas.

femme amoureuse

Selon ce chercheur, les personnes profondément amoureuses ont de grandes difficultés à mener à bien les tâches qui requièrent concentration et attention. Cet effet s’observe surtout au début des relations, quand une grande part des recours cognitifs sont mobilisés pour penser à la personne aimée.

L’amour nous rend pleinement euphoriques

Selon Lucy Brown, neurologue à l’Ecole de Médecine Albert Einstein à New York, et comme le montrent aussi les informations obtenues par IRM, quand on est amoureux-se, on est aussi particulièrement exalté-e.

Ainsi, dans notre cerveau se produit un effet similaire à celui qui se produit après consommation de substances psychotropes, puisque nos réseaux neuronaux l’interprètent ainsi. L’état dans lequel on se trouve alors est tel que l’on peut même perdre la notion de la réalité et du temps.

L’amour nous rend moins sensibles à la douleur

Le psychologue Arthur Aron, de l’Université de Stony Brook à New York, affirme que de nombreuses zones du cerveau s’activent face à l’amour intense. Certaines de ces régions sont celles qui s’activent également lorsque l’on consomme des médicaments destinés à réduire la sensation de douleur. Parfois, il peut suffire de tenir la main de la personne aimée pour sentir la douleur s’apaiser. Intéressant, n’est-ce pas ?

L’amour nous fait marcher plus lentement

Voyons maintenant l’un des meilleurs de ces effets secondaires : serait-t-on tellement heureux-ses que l’on ne voudrait pas que le temps passe ? Quoi qu’il en soit, selon certaines études, l’explication est plus prosaïque ; le ralentissement du rythme serait simplement dû au fait que l’on adapte notre rythme de marche à celui de notre compagnon/compagne quand on marche à ses côtés.


« L’absence et le temps ne sont rien quand on aime. »

– Alfred de Musset –


couple amoureux

Les battements du coeur des deux membres du couple se calent sur le même rythme

Cet effet secondaire est très romantique. Selon diverses études scientifiques, les battements du coeur ont tendance à se synchroniser quand les amant-e-s sont ensemble.

Trouvez-vous cela complètement niais, ou vraiment très beau ? Votre vision de cet effet pourrait déprendre du degré auquel vous êtes amoureux-se, n’est-ce pas ?

L’amour rend la voix plus aiguë

Beaucoup de personnes, lorsqu’elles tombent amoureux-ses, se sentent rajeunir. Serait-ce pour cela que leur voix devient plus aiguë ? En réalité, non. La réponse, selon les études menées à ce sujet, serait que les amant-e-s ont tendance à imiter les voix de leurs compagnons/compagnes en signe d’affection, de respect et d’identité partagée.

L’amour nous rend aveugle

Mais non, le fait de dire que l’amour rend aveugle ne signifie pas que l’on perd le sens de la vue lorsque l’on tombe amoureux-se. Cependant, une personne qui pense beaucoup à l’être aimé détourne inconsciemment le regard d’autres personnes qui pourraient potentiellement lui plaire. 

femme amoureuse

L’amour dilate nos pupilles

La science stipule aussi que lorsqu’on est amoureux-se, nos pupilles sont plus dilatées. Ce phénomène est associé à l’état émotionnel que l’on vit, d’une intensité énorme. Ainsi, dans les premiers stades d’une relation, nos yeux seront bel et bien le miroir de notre âme, comme le dit le proverbe.

L’amour nous rend plus courageux-se…mais aussi plus imprudent-e

L’amour nous permet d’avoir une confiance aveugle en l’autre. De fait, selon les études, les hommes montrent une pré-disposition toute particulière à courir des risques pour conquérir et éblouir leur compagnon/leur compagne ou leur amant-e potentiel-le.


« L’amour n’a jamais de raisons, et le manque d’amour non plus. Il ne s’agit que de miracles. »

– Eugène O’ Neill –


Vous connaissez maintenant les effets secondaires que l’on peut connaître lorsque l’on tombe amoureux-se, qui en réalité sont aussi curieux qu’agréables. Alors, si vous aimez, profitez, et si ce n’est pas le cas, vous connaissez déjà un peu mieux quels changements cet état peut générer en vous.

A découvrir aussi