L’exploit de Nando Parrado

4 août 2018 dans Curiosités 0 Partagés
Nando Parrado

L’histoire de Nando Parrado est l’une de celles qui ne se produisent qu’une fois par siècle. Son véritable nom est Fernando Seler Parrado. Il n’avait que 23 ans lorsqu’il a vécu une expérience qui a totalement changé sa vie. Nando fut le protagoniste de l’exploit que l’on connaît sous le nom de « miracle des Andes ». Cet événement s’est produit en Amérique du Sud dans les années soixante-dix.

Un avion privé, qui transportait une équipe de rugby uruguayenne, s’est crashé contre l’un des nombreux pics des Andessur le territoire chilien. L’équipe allait participer à une compétition internationale. Si l’on inclut l’équipage, 45 personnes se trouvaient à bord. Au bout d’une semaine, seules 27 d’entre elles étaient vivantes. Au final, 16 survécurent, en grande partie grâce à Nando.

L’accident eut lieu à une altitude supérieure à 4000 mètres. L’appareil s’écrasa dans une zone rocheuse, complètement recouverte de neige. Il n’y avait aucune trace de vie, à part les restes de l’avion et un groupe de personnes qui fit tout son possible pour survivre.

L’accident fatal

Cet accident aérien se produisit le 13 octobre 1972. Le vol se déroulait parfaitement bien jusqu’à ce que le vent change subitement de direction. Or, cette variable n’avait pas été prise en compte par le pilote. Celui-ci poursuivit sa route, sans se rendre compte de la déviation de l’avion. En raison du mauvais temps, la visibilité était très faible. L’avion finit donc par s’écraser subitement contre une montagne.

andes

Le pilote n’avait pas bien enregistré les coordonnées de localisation de l’avion. Lorsque les secours furent alertés, ils ne purent donc pas trouver l’appareil. Les recherches s’interrompirent une semaine plus tard.

Pendant ce temps, les survivants s’organisèrent pour s’occuper des blessés, rationner les faibles provisions qu’ils avaient et essayer de lancer des signaux de secours. Le leader de l’équipe n’était autre que le capitaine de l’équipe, Marcelo Pérez.

Nando, l’un des survivants

Nando Parrado voyageait avec sa mère et sa sœur. La mère mourut sur le coup. La soeur survécut mais était blessée. Nando, lui, se débattait entre la vie et la mort. Il fut inconscient pendant trois jours et ses compagnons prirent soin de lui jusqu’à son réveil. Il s’occupa ensuite de sa sœur mais celle-ci finit par succomber à ses blessures.

nando parrado dans les andes

Ce jeune Uruguayen, étudiant en ingénierie mécanique, n’avait pas une place très importante dans le groupe. Cependant, son envie de survivre était plus forte que celle des autres, malgré les pertes qu’il venait d’affronter. Le groupe se laissait mener par l’inertie alors que Nando ne pensait qu’aux façons de sortir de ce cauchemar.

Les jeunes commencèrent à mourir un par un. Nando décida donc d’essayer de traverser la cordillère, seul, et de trouver un lieu habité pour demander de l’aideIl réussit à convaincre l’un de ses compagnons, Roberto Canessa, de l’accompagner. Les deux hommes entamèrent une traversée plus que dangereuse. Ils n’avaient qu’une ration de nourriture et aucun équipement pour escalader les montagnes ou se protéger du froid. Mais ils atteignirent leur but.

Une grande polémique

Nando et son compagnon conduisirent les autorités sur les lieux du sinistre dès qu’ils purent entrer en contact avec la civilisation. Leurs 14 compagnons survécurent grâce à cet acte de volonté et de décision. La nouvelle fit le tour du monde en quelques heures. Cependant, lorsqu’on leur demanda comment ils avaient fait pour survivre sans nourriture pendant plus de deux mois, une histoire très polémique surgit.

Les jeunes avaient décidé de manger de la chair humaine. Ils durent se nourrir des cadavres qui gisaient dans la neige car ils n’avaient rien d’autre à manger. Cela suscita et continue à susciter de fortes critiques. L’affaire tourna au scandale.

Nando utilisa les mots suivants: « j’ai perdu ma mère, ma soeur et mes amis. Je me suis fracturé la tête, j’ai été enseveli sous une avalanche. J’ai traversé les Andes pour trouver de l’aide et je suis retourné sur les lieux de l’accident avec les hélicoptères de secours, au milieu d’une tempête de neige. Lorsque tout s’est terminé, ma vie était détruite. J’ai du la reconstruire. Ma cordillère a commencé après cela ».

équipe Uruguay

Nando finit par retrouver son père. Celui-ci, en le voyant, ne fut capable de prononcer que les mots suivants: « Merci d’être revenu ». Il parvint à refaire sa vie avec une seule idée en tête: lutter pour faire ce qu’il aimait. Il devint donc pilote de courses. Et finit par connaître la femme de sa vie, avec qui il se maria et fut extrêmement heureux.

A découvrir aussi