Les effets de la méditation collective sur la société

L'union de grands groupes de personnes qui méditent peut réduire la criminalité, le terrorisme et les morts violentes. Ceci, du moins, est attesté par diverses études.
Les effets de la méditation collective sur la société

Dernière mise à jour : 25 avril, 2022

De plus en plus de personnes sont invitées à pratiquer la méditation. Grâce à cette dernière, elles connaissent de grands changements au niveau de leur santé physique et émotionnelle. Cependant, même s’ils sont un peu moins connus, les effets de la méditation collective sur la société sont tout aussi importants.

En effet, malgré le scepticisme que cette question peut susciter, il a été démontré que l’union de nombreuses personnes qui méditent a un impact positif sur la dynamique sociale.

Nous allons ici explorer certaines des recherches qui ont été menées à ce sujet. On y découvrira le pouvoir de la méditation pour générer des changements au niveau mondial.

Gens méditant à l'extérieur

Les effets de la méditation collective

Réduction du taux de criminalité

Entre 1972 et 1978, on a étudié l’effet d’un programme collectif de méditation transcendantale dans diverses villes des États-Unis. Les résultats ont montré que cette pratique avait une influence significative sur la diminution du taux de criminalité.

De plus, la variation du nombre de personnes qui méditent de façon hebdomadaire s’est avérée liée aux taux de crimes violents. Des résultats similaires ont été trouvés dans d’autres études menées à Manille et aux Philippines.

Entre 1978 et 1991, la même hypothèse a été testée dans le Merseyside. C’était, à cette époque, la troisième région métropolitaine avec le taux de criminalité le plus élevé d’Angleterre.

L’étude a révélé que lorsque le groupe atteignait un nombre suffisant de méditants, on otait une baisse de 13,4 % de la délinquance. En 1992, lorsque l’étude s’est achevée, le Merseyside avait le taux de criminalité le plus bas du pays, 40 % en dessous de la moyenne nationale et de sa progression attendue.

Diminution des morts violentes

En 1985, au Canada, deux études ont testé les effets de la méditation transcendantale collective menée par un grand groupe de participants. À la suite de ces dernières, on a pu observer une réduction du nombre de suicides, d’homicides et de décès dus à des accidents de la circulation.

De plus, des effets positifs supplémentaires ont été trouvés. Par exemple, il y a eu une augmentation de la qualité de vie de la population en raison de la réduction de la consommation de cigarettes et de la diminution des grèves du travail.

Impact sur la guerre, le terrorisme et les conflits internationaux

Entre 1983 et 1985, divers pratiquants se sont réunis pour effectuer une méditation collective pendant trois périodes de 8 à 11 jours. L’hypothèse suggérait que cela aurait un certain effet sur le terrorisme et les conflits internationaux.

Et en effet, les résultats ont confirmé la théorie. Ils ont montré une baisse de 72 % du terrorisme et une baisse de 32 % des conflits internationaux pendant les périodes de méditation.

D’autre part, en 1983, une méditation transcendantale collective a été proposée à Jérusalem dans le but d’améliorer la qualité de vie et d’affecter positivement la guerre au Liban.

L’influence positive de cette pratique a été prouvée au niveau des décès dus à la guerre, au crime et aux accidents de voiture. De plus, il y a eu une amélioration du marché boursier et de l’humeur au niveau national.

les gens qui méditent

La méditation collective : un outil précieux

On peut interpréter ces découvertes surprenantes à la lumière de ce que nous appelons la « conscience collective ». Le niveau de conscience individuel de chaque personne est reconnaissable à la fois par son émission d’ondes cérébrales et par les niveaux de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine.

Les personnes qui ont un niveau de conscience plus élevé le reflètent à travers des pensées de plus grande tranquillité et des actes plus gentils et altruistes. En revanche, les personnes ayant un faible niveau de conscience éprouvent plus de colère et d’irritabilité et sont plus susceptibles d’adopter un comportement criminel.

Or, chaque individu est influencé par le niveau de conscience collectif : nous apportons donc tous une contribution, dans un sens ou dans un autre. À cet égard, un délinquant est plus ou moins susceptible de commettre un crime selon qu’il est plongé dans un environnement de stress ou de paix.

À un certain niveau, nous sommes tous connectés ; nous influençons et sommes influencés par les autres. Ainsi, en méditant, nous nous améliorons non seulement sur le plan personnel mais nous contribuons également à créer un environnement collectif plus bénéfique. À la lumière de ces résultats, l’idée que l’union fait la force semble être exacte !

This might interest you...
La méditation aide-t-elle à améliorer les relations avec les autres ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La méditation aide-t-elle à améliorer les relations avec les autres ?

Savez-vous que la méditation aide à améliorer les relations avec les autres ? Découvrez dans cet article les avantages qu'elle vous apporte.



  • Assimakis, P. D., & Dillbeck, M. C. (1995). Time series analysis of improved quality of life in Canada: Social change, collective consciousness, and the TM-Sidhi program. Psychological Reports76(3_suppl), 1171-1193.
  • Dillbeck, M. C., Banus, C. B., Polanzi, C., & Landrith III, G. S. (1988). Test of a field model of consciousness and social change: The Transcendental Meditation and TM-Sidhi program and decreased urban crime. The Journal of Mind and Behavior, 457-485.
  • Hatchard, G. D., Deans, A. J., Cavanaugh, K. L., & Orme-johnson, D. W. (1996). The Maharishi Effect: A model for social improvement. Time series analysis of a phase transition to reduced crime in Merseyside metropolitan area. Psychology, Crime and Law2(3), 165-174.
  • Orme-Johnson, D. W., Dillbeck, M. C., & Alexander, C. N. (2003). Preventing terrorism and international conflict: Effects of large assemblies of participants in the Transcendental Meditation and TM-Sidhi programs. Journal of Offender Rehabilitation36(1-4), 283-302.
  • Orme-Johnson, D. W., Alexander, C. N., Davies, J. L., Chandler, H. M., & Larimore, W. E. (1988). International peace project in the Middle East: The effects of the Maharishi Technology of the Unified Field. Journal of Conflict Resolution32(4), 776-812.