La qualité de vie, qu'est-ce que c'est ?

Quelques paramètres généraux définissent la qualité de vie. Dans cet article, nous les résumons. Cependant, l'idéal est que chaque personne se forge sa propre idée de ce qui génère le bien-être chez elle, et qu'elle y travaille.
La qualité de vie, qu'est-ce que c'est ?

Dernière mise à jour : 27 janvier, 2021

Bien que l’on parle beaucoup de la qualité de vie, nous n’avons pas toujours une idée claire de ce que cela signifie. Il existe de nombreuses définitions d’experts à ce sujet et on pourrait dire que, d’une manière ou d’une autre, chaque personne pourrait construire son propre concept de ce qu’est une vie de qualité.

Il faut également tenir compte du fait que la sociologie, l’anthropologie, les sciences de la santé, la politique et presque chacune des sciences humaines ont leur propre idée de ce qu’est la qualité de vie. De manière générale, les différentes définitions partagent de nombreux aspects en commun, mais elles présentent également des différences.

Il n’y a pas d’accord fermé sur l’importance des facteurs objectifs et subjectifs qui définissent la qualité de vie. Certains points de vue accordent une plus grande pertinence à des facteurs, tels que le niveau de revenu ou la disponibilité des services publics. D’autres approches mettent davantage l’accent sur le degré de satisfaction ou d’appréciation de la vie.

“La qualité de vie est plus importante que la vie elle-même.”

-Alexis Carrel-

Une femme qui respire l'air pur.

Qu’est-ce que la qualité de vie ?

De manière très générale, on pourrait dire que la qualité de vie est l’ensemble des circonstances qui garantissent le bien-être d’une personne dans un contexte donné. Celles-ci coïncident dans une large mesure avec le type de vie que chaque personne souhaite avoir.

La qualité de vie est en quelque sorte synonyme de ce que les gens appellent le “bonheur”. Cependant, ce dernier concept est très abstrait et relatif. Il n’y a pas de repères entièrement définis sur ce que signifie être heureux.

L’étude menée par l’Université de Harvard pendant 76 ans et dirigée par le psychiatre George Vaillant s’est chargée d’identifier les facteurs qui rendent les gens heureux. Dans l’ordre, ce sont les suivants :

  • La présence de l’amour dans la vie.
  • Avoir des relations significatives.
  • Ne pas abuser de psychotropes.
  • Avoir un travail qui suscite l’enthousiasme et fournit ce qu’il faut pour vivre.
  • L’optimisme.

Il s’agit des conclusions d’une étude très approfondie : cette étude a duré de nombreuses années et a compté sur la participation de nombreuses personnes. Cependant, elle a été menée dans les pays à revenu élevé, ce qui pourrait impliquer un biais. Malgré cela, les éléments semblent avoir un bon degré d’universalité.

Bien-être et qualité de vie

Le mot bien-être fait également référence à un concept pour lequel il n’y a pas de définition unanime. Il y a qualité de vie quand il y a bien-être, mais ce dernier implique plusieurs dimensions et il doit y avoir un équilibre entre elles. Les différents types de bien-être sont les suivants :

Le bien-être émotionnel

Ceux qui comprennent leurs émotions et savent les réguler ressent un bien-être émotionnel ; ils développent un processus de croissance personnelle dans lequel prédominent la force intérieure et la capacité de prendre des décisions raisonnables et autonomes. Il leur est ainsi possible d’établir des relations d’interdépendance saines.

Le bien-être matériel

Il est entendu qu’il y a bien-être matériel lorsque le niveau de revenu permet de satisfaire des besoins importants. C’est un aspect controversé, car les besoins varient considérablement d’une personne à l’autre.

Cependant, le bien-être existe si une personne a accès aux biens de base, notamment le logement, la nourriture, la santé, les services publics et les loisirs. Dès lors, cette notion de bien-être implique également les objectifs et les valeurs personnels.

Le bien-être social

Il y a bien-être social lorsque des liens de coopération et de solidarité s’établissent avec les groupes avec lesquels nous interagissons. Il se traduit par des relations saines, paisibles, mutuellement utiles et solidaires qui créent un sentiment de sécurité et d’équilibre. Chaque personne a besoin d’un réseau de soutien pour avoir une bonne qualité de vie.

Le bien-être physique

Cela signifie avoir la possibilité d’accéder à tout ce qui garantit la santé. Cela comprend les services de santé eux-mêmes, une bonne alimentation, une activité physique et des habitudes saines. De même, cela implique de connaître et de prendre conscience des éléments et des pratiques qui permettent au corps de fonctionner correctement.

Une femme qui mange une assiette de salade.

Développement personnel et qualité de vie

Chaque personne a besoin d’opportunités pour se développer et déployer son potentiel dans divers domaines. Parmi ces opportunités, il y a l’accès à l’éducation et à la formation, ainsi que le travail décent dans lequel les compétences et les connaissances peuvent être appliquées, et dans lequel il y a la possibilité d’évoluer de diverses manières.

Comme on peut le voir, la qualité de vie est composée de facteurs de diverse nature. Le monde doit s’orienter vers un état dans lequel toutes ces formes de bien-être sont accessibles à tout être humain, simplement parce qu’elles le sont.

Cela pourrait vous intéresser ...
La chance a plus à voir avec l’intelligence que le hasard
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La chance a plus à voir avec l’intelligence que le hasard

Selon différentes études, la chance pourrait avoir un lien avec l'intelligence. C'est le sujet que nous abordons ici dans cet article.



  • Ardila, R. (2003). Calidad de vida: una definición integradora. Revista Latinoamericana de psicología, 35(2), 161-164.