Les clés pour contrôler les achats compulsifs

Qu'est-ce qui se cache derrière le désir d'acheter de façon compulsive ? Que peut-on faire face à cette impulsion ? Dans cet article, nous parlerons de la consommation en tant que mauvaise stratégie pour faire face à l'anxiété. En outre, nous en citerons d'autres qui nous aideront à ne pas tomber dans cette tentation.
Les clés pour contrôler les achats compulsifs

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2021

Pour certaines personnes, le contrôle des achats compulsifs demande beaucoup d"efforts. Ceux qui ont tendance à faire du shopping ont souvent du mal à contrôler l"impulsion d"acheter des articles dont ils n"ont pas besoin ; ils le font parce que l"acte de faire du shopping réduit leur niveau d"anxiété généré par d"autres soucis.

Ainsi, le shopping compulsif devient une forme de soulagement avec des conséquences désastreuses. Après le soulagement produit par les achats, l"individu souffre d"un malaise intense, largement soutenu par un sentiment de culpabilité.

C"est ainsi qu"après l"euphorie initiale, l"anxiété réapparaît. En raison de ses conséquences, tant au niveau personnel que familial, nous voulons dans cet article partager quelques clés pour contrôler les achats compulsifs.

Une femme qui a fait des achats compulsifs.

Les caractéristiques des achats compulsifs

L"achat compulsif est souvent associé à des troubles du contrôle des impulsions. L"achat compulsif est communément appelé oniomanie et est lié aux troubles de l"humeur, aux troubles alimentaires et au trouble de la personnalité. Les principales caractéristiques de l"achat compulsif seraient les suivantes :

  • Des articles superflus et inutiles.
  • Apparition d"une anxiété et d"une inquiétude excessives concernant la possession de l"objet.
  • Insomnie concernant le désir de posséder l"objet.
  • Désir incontrôlable d"acheter.
  • Satisfaction immédiate après l"achat et cessation des symptômes désagréables.
  • Sentiments de culpabilité et d"insatisfaction

La possession de ces objets génère une satisfaction immédiate. Cependant, la personne peut se sentir gênée ou coupable de ne pas savoir comment contrôler une impulsion qui l"a amenée à acquérir un objet dont elle n"avait pas besoin et qui compromet son économie ou son image de soi (dissonance avec l"image de soi).

Ce sentiment conduit les acheteurs compulsifs à cacher leur comportement, en essayant de cacher leurs actions et leurs conséquences financières à la famille. En même temps, ce sentiment de honte peut devenir le déclencheur d"un autre achat, puisque la personne a associé la satisfaction immédiate de l"achat au soulagement des sentiments désagréables.

Les émotions liées à l"achat et les conséquences à long terme

Le malaise est l"état qui prédomine chez les personnes atteintes d"oniomanie dans les moments précédant l"achat. Un malaise qui promet de trouver un soulagement avec la consommation. Cela se traduit par le shopping comme “la potion magique" contre l"inconfort.

Cette “potion magique" a des conséquences : d"une part, l"achat produit un sentiment de culpabilité à long terme. Un nouveau malaise qui va activer l"impulsion pour un nouveau processus d"achat.

C"est un cercle vicieux que l"on retrouve dans toute dépendance et qui devient encore plus pervers avec l"augmentation de la tolérance. Il faut consommer de plus en plus pour obtenir le même sentiment de soulagement.

D"autre part, des difficultés financières peuvent se manifester, au point de demander des prêts ou de vendre des objets personnels pour obtenir suffisamment d"argent pour satisfaire l"achat.

Les clés pour contrôler les achats compulsifs

Il est surtout nécessaire de commencer une thérapie psychologique pour contrôler les achats compulsifs et être attentif aux périodes où le risque d"achat peut augmenter. C"est le cas lorsque la personne passe plus de temps à la maison avec un accès à Internet et des portails d"achat virtuels.

Le contrôle des achats compulsifs en ligne est souvent plus difficile en raison de la plus grande disponibilité des articles proposés. En outre, il y a un manque de conscience de la diminution de l"argent.

De même, la famille doit connaître les principaux symptômes de ce trouble afin d"être impliquée dans le processus. Sinon, la famille elle-même risque de générer des émotions et des sentiments désagréables en invalidant et en blâmant la personne pour ses problèmes financiers.

Cela peut devenir un autre élément qui provoque un achat afin d"éliminer l"inconfort. Voici quelques lignes directrices pour contrôler les achats compulsifs :

Éviter les cartes de crédit et de débit

Payer en espèces nous rend plus conscients de ce que nous dépensons. “Ça fait plus mal" de payer avec des factures qu"avec la carte. Une solution intermédiaire peut être d"utiliser des porte-monnaies électroniques. Grâce à elles, nous ne pourrons dépenser que ce que nous avons prévu et nous profiterons des avantages de ne pas transporter d"argent physique.

Estimer un nombre maximum d"achats par mois ou par semaine

C"est-à-dire, estimer un montant maximum que nous pouvons dépenser pour l"achat d"articles optionnels. Il faut éviter de renforcer les réalisations que nous faisons à cet égard en augmentant ce chiffre. Il est très positif que nous nous récompensions lorsque nous parvenons à respecter ce que nous avons prévu.

Cependant, il n"est pas conseillé de le faire avec quelque chose qui renforce la consommation. En ce sens, nous pouvons partager notre problème avec quelqu"un et profiter de la reconnaissance qu"il nous accorde lorsque nous lui parlons de nos progrès.

Se rendre dans les centres commerciaux en transport public

Cela nous fera réfléchir davantage au déplacement. Si nous voulons acheter, nous devrons investir plus de temps et le processus sera plus inconfortable. Dans de nombreux cas, le fait de devoir faire face à des files d"attente et des foules sera déjà une circonstance ayant un fort pouvoir de dissuasion.

Effectuer un contrôle des dépenses pour éviter les achats compulsifs

Le contrôle des dépenses à la fin de la semaine (ou à la fin du mois) permet de collecter l"argent dépensé pour les articles qui ne sont pas nécessaires. De cette façon, nous pouvons également voir le type d"articles que nous achetons après avoir ressenti un certain inconfort.

Une femme qui fait des comptes.

Sortir avec juste assez d"argent pour acheter ce dont on a besoin

Il s"agit de ne sortir qu"avec l"argent qui nous permet de faire les achats de base prévus. De cette façon, nous ne pourrons pas acquérir autre chose. Une réflexion préalable sur ce qui est fondamental et ce qui ne va pas toujours aider. Pensez que dans cet état de malaise qui motive l"achat, tout peut en venir à vous sembler indispensable.

Le contrôle des achats compulsifs, comme nous l"avons déjà mentionné, n"est généralement pas une tâche facile. Cependant, si le problème n"est pas traité, il peut contrôler la vie de l"individu, ce qui affecte la qualité de vie de l"individu et de la famille. La thérapie psychologique est une aide qui fonctionne quand on veut sortir de ce cercle vicieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les troubles du contrôle des impulsions
Nos PenséesRead it in Nos Pensées
Les troubles du contrôle des impulsions

Quels sont les principaux troubles du contrôle des impulsions ? Nous vous les présentons ici. Découvrez quelles sont leurs principales caractéristiques.