Les armures qui nous protègent, des armes à double tranchant

· 5 octobre 2018

Nous pouvons parfois avoir du mal à faire face à ce qui nous arrive, que ce soit parce que nous sommes envahis par la peur, parce que nous ne savons pas comment agir ou parce que nous évitons de souffrir à nouveau. Nous revêtons alors différents types d’armures dans le but de nous protéger sur le plan émotionnel.

Le problème est que, en faisant cela, nous déguisons notre essence, en nous cachant sous une apparence qui n’a rien à voir avec la personne que nous sommes. Nous pouvons même en arriver à nous accrocher à ces fausses images que nous offrons au monde et avoir du mal à nous en défaire.

Nous avons parfois tellement peur de montrer qui nous sommes que nous enfilons une grande armure pour nous protéger et éviter de souffrir.

Or, quand nous nous retrouvons sous ce type de blindage, nous cessons de vivre des expériences authentiques. C’est comme si nous érigions une grande barrière devant nous. Celle-ci, en plus de nous limiter, empêche les autres de réellement nous connaîtreAinsi, les armures que nous revêtons dans le but de nous protéger entravent toute possibilité de nous ouvrir au monde.

Plus les armures sont épaisses et plus nous nous éloignons des autres, de ceux qui nous entourent et de nous-mêmes.

le cadena représente notre armure

Les armures comme mécanismes de protection

Nous utilisons ces armures pour affronter la réalité et empêcher toute souffrance. De cette façon, nous évitons de ressentir du mal-être. Nous nous protégeons aussi de ce que nous considérons comme de graves menaces:

  • Les relations avec les autres. Nous avons peur qu’ils nous jugent, qu’ils n’aient pas une bonne image de nous ou que notre façon d’être ne soit pas adéquate. Nous cachons donc notre essence et offrons aux autres ce qu’ils attendent et souhaitent voir (selon nous).
  • Le futur. Nous prévoyons ce qui nous arrivera et pensons à mille et un scénarios possibles. Pourquoi? Pour ne pas perdre notre perception de contrôle. En faisant cela, nous pensons être blindés et protégés car nous avons déjà pensé à tout ce qui arrivera dans le futur. Le problème est que, malgré tout ce que nous pouvons croire, le contrôle n’est qu’une illusion.
  • Nous-mêmes. Nous avons peur de nos réactions, de nos pensées et même de nos émotions. C’est pour cela que nous enfilons de lourdes armures.

Les mécanismes de défense

Nous ne nous protégeons pas seulement des différentes menaces qui peuvent apparaître: nous le faisons en adoptant différents déguisements, différentes façons d’agir que nous connaissons sous le nom de mécanismes de défense. En voici quelques-uns:

  • En nous isolant. Cette armure nous pousse à nous isoler de nos pensées et sentiments. Elle nous oblige à déconnecter pour nous protéger, pour supporter ce qui nous arrive sans souffrir. Le problème est qu’elle empêche le moindre contact avec nous-mêmes.
  • En réprimant. Cette façon d’agir consiste à éliminer les aspects qui pourraient nous résulter douloureux en les rendant « inconscients ». Si nous les effaçons, ils ne pourront plus jamais nous faire de mal. Or, même si nous n’en sommes pas conscients, ils peuvent s’exprimer à d’autres niveaux.
  • La projection. Il s’agit de l’une des armures les plus utilisées et dont nous avons le moins conscience. Elle consiste à attribuer nos pensées et nos sentiments aux autres.
  • En niant. La négation est utilisée pour bloquer ce que nous pensons et ressentons car il nous est difficile d’assimiler une chose qui nous arrive.
  • Le déplacement. Ce déguisement agit en redirigeant nos pensées et sentiments vers d’autres personnes, situations ou choses.
  • En revenant en arrière. Parfois, quand nous avons du mal à affronter les problèmes, nous répétons des comportements d’un autre âge. C’est une façon immature d’assumer ce qui nous arrive.
armures qui nous protègent

Comment se défaire des armures ?

Le premier pas pour se libérer des armures consiste à nous connecter à nous-mêmes pour nous connaître. Une fois que vous saurez parfaitement qui vous êtes et vous accepterez, vous donnerez une image authentique de vous-mêmes aux autres. Il s’agit donc de réaliser un exercice de sincérité avec soi-même pour pouvoir ensuite le faire avec les autres.

Une fois que cette connexion profonde a été établie avec soi-même, l’étape suivante consiste à commencer à prendre conscience des moments au cours desquels on utilise les différents types d’armure. Dans quelles situations les utilisons-nous? Les revêtons-nous avec tout le monde? Quand sommes-nous authentiques et avec qui? Toutes ces questions faciliteront le processus.

Être réellement la personne que vous êtes

Par ailleurs, il est important de travailler et de gérer d’autres domaines de son « moi », en plus de prendre en compte différents aspects comme les suivants:

  • Aimez-vous. Lorsque vous vous aimez, la peur d’être la personne que vous êtes disparaît car vous commencez à vous valoriser.
  • Réfugiez-vous auprès des personnes qui vous aiment le plus. Il est impossible de faire disparaître intégralement une peur. Lorsqu’elle apparaît et lorsque vous ne pouvez pas la contrôler, parlez-en à vos proches. Ils vous seront d’une grande aide.
  • Éloignez-vous des personnes qui n’acceptent pas qui vous êtes. Insister pour que d’autres personnes vous acceptent n’en vaut pas la peine. Tout le monde ne peut pas être à l’aise avec nous. L’important est de savoir identifier les personnes avec qui nous avons une bonne connexion pour faire fleurir une relation avec elles.
  • Dites adieu aux préjugésSi vous mettez les préjugés de côté, vous aurez moins de mal à accepter les autres et à les connaître de façon sincère. Cela vous aidera à vous montrer tel-le que vous êtes.
  • Ne faites pas de supposition. Les suppositions ne sont pas des faits réels mais des hypothèses. Essayer de deviner ce qui se passera ou comment les autres agiront ne fera que vous étouffer.

Prendre conscience de ces aspects vous aidera à vous défaire de votre armure pour vous découvrir peu à peu, vous valoriser et commencer à vivre en étant la personne que vous êtes.

Votre force intérieure illuminera votre chemin: libérez-vous de la personne que vous n’êtes pas.