Les animaux fantastiques : nouvelles formes de masculinité

30 mars 2018 dans séries et psychologie 0 Partagés
masculinité

La masculinité a pris diverses formes au fil du temps. Nous pouvons par exemple apprécier cela si nous comparons l’image masculine d’il y a deux siècles avec celle d’aujourd’hui. La seconde moitié du 20ème siècle fut une période frénétique d’action sociale. Ce moment historique donna vie au mouvement hippie et à la révolution sexuelle. La lutte contre la discrimination raciale et de genre se renforçant aux États-Unis et dans le monde.

L’image de l’homme s’est diversifiée à partir de ce moment. Il est néanmoins très rare de retrouver cette diversité dans les représentations audiovisuelles. Au cinéma, l’image du « mâle alpha » est encore très récurrente. Par ailleurs, cette image n’est pas anodine dans la mesure où elle devient un modèle à suivre pour les spectateurs, notamment pour les plus jeunes. Mais qu’est-ce que cela implique vraiment ?

Les limites de la masculinité traditionnelle

La masculinité traditionnelle indique que les hommes doivent remplir certaines caractéristiques. Un homme « doit » être fort, courageux, musclé, stoïque, avec des manières brusques. De plus, un homme traditionnel parvient à conquérir les femmes de son entourage. Ces femmes sont souvent montrées comme sensuelles, bien que faibles et vulnérables. Un grand nombre de productions audiovisuelles, séries, films, bandes dessinées et publicités font usage de cette image traditionnelle.

En général, un protagoniste masculin atteint ses objectifs en se basant sur la force brute et la domination de l’autre. Ce type de caractère violent a été naturalisé tout au long de l’histoire du cinéma. De James Bond, l’original, en passant pas tous les héros de comics Marvel, jusqu’aux films tels que Fast & Furious ou Piège de cristal. Les personnages masculins de ces films présentent les mêmes attributs : ils peuvent atteindre leurs objectifs par la force.

masculinité

Une autre caractéristique importante de la masculinité traditionnelle dans les films est l’apathie du personnage. Les protagonistes tendent à être blessés émotionnellement par un traumatisme du passé. Ce traumatisme les rend incapables de ressentir de l’amour ou de l’affection, bien qu’il rehausse leurs capacités de combat. En outre, ces hommes trouvent très difficile d’expliquer ou de parler de leurs sentiments.

Ce type d’homme est très éloigné d’un quelconque rôle féminin traditionnel. Les rôles féminins sont associés aux soins du foyer, du couple et des enfants. De plus, la féminité traditionnelle est caractérisée par la lâcheté, la faiblesse, la vulnérabilité et, surtout, le manque d’autonomie. Une femme, selon les normes traditionnelles, est délicate et s’occupe de travaux délicats. Ce type de travaux comprend le jardinage ou la pâtisserie.

Les animaux fantastiques et où les trouver

Le film Les animaux fantastiques et où les trouver est sorti en salle en 2016 et fut créé par JK Rowling, l’auteur de la saga Harry Potter. Le film se déroule dans l’univers de la magie créé par Rowling. Ainsi, le protagoniste de l’histoire, Newt Scamander, avait déjà été mentionné dans les livres de Harry Potter.

Les animaux fantastiques racontent l’histoire de Newt Scamander, un zoologiste anglais. Newt arrive à New York dans les années 1920. Newt est un Anglais à la recherche d’une espèce rare d’animal, qu’il envisage d’acheter pour offrir en cadeau. À son arrivée, certaines des créatures magiques se trouvant de sa mallette s’échappent. Newt est alors arrêté par la police magique.

Newt rencontre, à travers une série de coïncidences, le chef pâtissier Jacob Kowalski. Newt et Jacob entreprendront une recherche à travers New York pour récupérer les créatures perdues, tout en essayant d’éviter un incident magique international.

Les personnages masculins du film les animaux fantastiques

Newt Scamander est un personnage curieux et gentil. Il a consacré sa vie à l’étude des animaux magiques. Il s’agit, physiquement, d’un homme menu et presque féminin, avec de longs cils, des lèvres rouges et un sourire coquetJacob Kowalski, quant à lui, est un homme rond avec un rire affable. Peu enclin au lourd travaux d’usine, son rêve est de s’établir en tant que pâtissier.

Aucun de ces personnages ne remplit le profil dont nous avons parlé précédemment. Les deux sont des personnages centrés sur leurs objectifs, indépendamment des canons établis par la société.

les animaux fantastiques

Le 21ème siècle : une époque pour renouveler le cinéma et la société

Les personnages des films deviennent souvent des héros ou des exemples à suivre pour les spectateurs. Le cinéma, depuis sa création, a réussi à captiver le public en présentant un mode de vie. Ainsi, les spectateurs reproduisent souvent de manière inconsciente, dans leur vie quotidienne, certaines attitudes caractéristiques des personnages de cinéma.

Cette influence peut être clairement perçue dans le comportement des enfants. Nous sommes fortement influençable pendant l’enfance. Dès lors, les attitudes que l’enfant admire seront celles qu’il reproduira à l’adolescence et à l’âge adulte.

En présentant des personnages masculins variés, les enfants seront influencés par cette diversité et comprendront qu’il existe un large éventail de possibilités dans le cadre de la normalité et de ce qui est souhaitable. Ce type de personnages permet aux enfants de comprendre qu’ils ne doivent pas abandonner leurs émotions et leur sensibilité pour être des hommes. Ils montrent également que le fait d’être un homme ou une femme n’implique pas être violent et de dominer par la force ou les armes. Cet aspect sera positif pour le développement de leur personnalité et pour la construction d’une société plus équitable.

Ce n’est que grâce à une nouvelle construction de la masculinité que nous serons à même d’éradiquer une bonne partie de la violence. La paix doit être construite à partir de l’éducation des individus, ce qui signifie également et s’obtient en créant des personnages différents et larges d’esprit.

Les productions cinématographiques et culturelles sont, sans aucun doute, des espaces de formation et de récréation pour la société.
Partager

A découvrir aussi