Les 7 chemins pour imiter un moine zen

23 juin, 2020
Ce qui est intéressant dans l'imitation d'un moine zen, c'est que cela représente une voie vers une plus grande évolution spirituelle. Cela se traduit par une vie plus calme et plus simple, qui à son tour nous rend plus productifs et créatifs.

Pourquoi imiter un moine zen ? Les réponses à cette question peuvent être nombreuses. Mais choisissons la plus pratique. Un moine zen est un exemple de capacité d’attention et de concentration, ainsi que de productivité et de stabilité.

Bien sûr, quand on parle d’imiter un moine zen,il ne s’agit pas de la faire au sens strict. Ils mènent une vie tellement disciplinée et particulière qu’il est impossible de la reproduire dans un contexte comme le nôtre. Ce que nous essayons de faire, c’est de mettre en évidence les modèles de comportement qu’ils appliquent et qui sont également valables dans notre environnement.

“Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.”

-Bouddha-

Ils font de la simplicité et de la concentration un mode de vie. Ils parviennent à maintenir leur équilibre interne. Leur façon de voir les choses et d’affronter la réalité est vraiment admirable. Si vous êtes attiré par l’idée d’imiter un moine zen, tenez compte de ces modèles de comportement.

1. S’abandonner à ce que nous faisons

C’est une chose que nous savons tous par le bon sens, mais que nous oublions quand nous vivons dans un monde aussi agité. La meilleure façon de faire quelque chose est de s’y consacrer jusqu’à ce que ce soit fini. Cela facilite la concentration et permet d’obtenir de meilleurs résultats.

Faire plusieurs choses à la fois n’est qu’un symptôme de manque de concentration. Ce comportement reflète l’agitation et la dispersion. Avec cela, la seule chose que nous obtenons est de passer un temps précieux sur rien et d’obtenir des résultats qui ne sont pas toujours les meilleurs.

Une femme fermant les yeux

2. Imiter un moine zen : faire les choses lentement et délibérément

Bien que cela semble contradictoire, la plupart du temps nous atteignons un objectif plus rapidement, lorsque nous nous en rapprochons lentement. En effet, se dépêcher conduit souvent à l’erreur. A son tour, l’erreur empêche le progrès.

Lorsque nous faisons chaque chose lentement, nous facilitons le processus de concentration. S’il y a concentration, nous tirons également le meilleur parti de chaque expérience et avons beaucoup plus de chances de faire de réels progrès.

3. Laisser un espace entre deux activités

Il n’est pas bon de prévoir trop de tâches à accomplir en peu de temps. Lorsque nous nous surchargeons d’activités, nous ne ressentons que de l’anxiété et du stress. Nous sommes peut-être capables de toutes les terminer, mais nous gâchons notre humeur.

Il est préférable de laisser un peu de temps entre les activités. De cette façon, nous pouvons tout garder sous contrôle, surtout si, pour une raison quelconque, les tâches que nous avions prévues s’allongent un peu. Et si ce n’est pas le cas, nous avons un espace pour recommencer sans nous inquiéter.

4. Imiter un moine zen : adopter des rituels, une façon d’imiter un moine zen

L’un des points de référence les plus intéressants pour imiter un moine zen est celui qui concerne les rituels. Un rituel donne un sens particulier à ce que nous faisons. Sa principale fonction est de nous rappeler l’importance de quelque chose.

Nous n’avons pas besoin de faire les rituels zen, mais simplement de concevoir notre propre façon de célébrer certains moments. Il est très pratique de faire des rituels au début et à la fin de la journée. Également avant d’exercer une activité particulièrement complexe.

5. Donner de la valeur à ce que nous faisons

Chaque jour est unique et il est nécessaire de lui donner la valeur qu’il a. Parfois, nous oublions cela et finissons par organiser nos routines de telle sorte que nous séparons complètement les jours de travail, de repos, de plaisir, etc.

Les moines zen le font différemment. Ils réservent une partie de la journée à chacune de ces pratiques. Un temps pour travailler et un temps pour se reposer. De même, un temps pour le plaisir et un temps pour la méditation. Tout cela dans la même journée.

Imiter un moine zen en méditant

6. Imiter un moine zen : réserver du temps pour ne rien faire

Ne rien faire est d’une importance décisive. Le fait de réserver des moments pour cela nous rend plus productifs, plus créatifs et évite la fatigue. L’oisiveté nous aide également à équilibrer nos émotions et à cultiver un sentiment d’accomplissement.

Il s’agit simplement de prendre un moment pour s’asseoir et respirer, juste comme ça. Les moines le font dans la position du lotus et en appliquant des techniques de méditation zen. Cependant, le simple fait de rester assis, de respirer, suffit pour obtenir ce que l’on souhaite : l’immobilité et la détente.

7. Exécuter des tâches domestiques

Il y a toujours quelqu’un qui doit faire le ménage. C’est une activité noble, qui permet aux autres de jouir d’un plus grand bien-être. Les moines zen accordent une grande importance aux activités domestiques et nous encouragent à les réaliser afin de grandir spirituellement.

Les tâches ménagères sont également un excellent point de départ pour la méditation et la concentration. C’est aussi un bon moyen d’exercer la capacité de faire les choses lentement et méthodiquement. Dans votre vie quotidienne, il devrait toujours y avoir un moment pour effectuer ces tâches.

Imiter un moine zen, même si ce n’est que dans les aspects décrits, est une excellente façon d’évoluer. Dans ce cas, l’évolution signifie apprendre à vivre plus simplement et à tirer le meilleur parti de chaque instant.

 

  • Suzuki, D. T. (2004). Introducción al budismo zen. Editorial Kier.