Les 4 principes de l’attraction de H.T. Reis

17 septembre 2019
Nous avons souvent du mal à identifier ce qui fait que l'autre personne nous attire. Nous pouvons y compris réaliser une attribution erronée. Pour le comprendre, H.T. Reis a défini ses 4 principes de l'attraction, qui expliqueraient ce mystérieux magnétisme entre deux êtres humains.

Selon le psychologue H.T. Reis, professeur de psychologie de l’université de Rochester, les études et la littérature existantes permettent d’établir 4 principes de l’attraction entre les personnes. Lesdits principes sont ceux de la similarité, de la proximité, de la réciprocité et du stress.

La définition de ces 4 principes de l’attraction repose sur un examen global des relations de couple. H.T. Reis défend néanmoins son fonctionnement dans n’importe quel type de relation interpersonnelle, qui n’implique pas de liens familiaux.

Chacun des 4 principes de l’attraction évoque un facteur qui s’avère déterminant pour catégoriser l’autre comme quelqu’un de désagréable ou d’attractif. Ils montrent tous que cette définition a plus d’influence sur l’esprit de la personne qui « étiquette » que sur les caractéristiques de l’autre. Découvrez les principes ci-dessous.

Les principes de l'attraction

1. Principe de similarité

Ce principe évoque le fait que les gens ont tendance à se sentir attirés par ceux qui leur ressemblent. Cela contredit en quelque sorte l’idée que « les pôles opposés s’attirent ». En réalité, il semble que nous préférons les personnes avec lesquelles nous partageons des intérêts, des préoccupations ou des motivations.

Ce principe repose sur le travail de Donn-Byrne, qui a formulé la loi de l’attraction en 1971. Ladite loi indique que plus il y a d’éléments similaires, plus forte est l’attraction entre deux personnes.

La similarité est l’un des principes d’attraction pour 3 raisons :

  • Ceux qui nous ressemblent sont mieux placés pour valider ce que nous croyons penser et être, ce qui est gratifiant
  • Les similarités réaffirment nos intérêts et nos goûts. Nous voyons que d’autres personnes les partagent. Nous en déduisons ainsi qu’ils sont valides
  • La similarité permet de partager les mêmes environnements sans conflits ni sacrifices. Si une personne aime le théâtre et que l’autre préfère les longues promenades, soit les deux finissent par réaliser chaque activité séparés l’une de l’autre, soit elles se sacrifient et participent à des activités qui ne leur plaisent pas. Si les goûts sont similaires, ce sacrifice n’a pas lieu d’être ou les activités ensemble sont plus fréquentes et de meilleure qualité

2. Proximité, un autre principe de l’attraction

Le principe de proximité établit qu’il est plus probable d’établir une amitié ou une relation amoureuse avec les personnes proches de nous -que ce soit physique ou non. Partager le même environnement -réel ou virtuel- facilite non seulement les opportunités d’interaction mais a également tendance à augmenter la sympathie mutuelle entre les personnes.

Dans une expérience, on a présenté des photos de personnes inconnues à un groupe de volontaires. On a répété l’expérience à 3 reprises. La deuxième fois, les photos présentaient à nouveau des inconnus. La dernière fois, on a inclus quelques photos présentes dans la première phase de l’expérience. Les volontaires ont étiqueté les inconnus qu’ils avaient vus 2 fois comme plus sympathiques que les autres.

Malgré cela, si le contact est extrêmement continu, ou trop prolongé, l’attraction peut se transformer en aversion. Il en va de même lorsque l’on note de l’antipathie et que la proximité se maintient tout de même.

3. Principe de réciprocité

Un autre des principes d’attraction évoqués par Reis est celui de la réciprocité. Cela indique que nous avons tendance à nous sentir plus attirés par les personnes chez lesquelles nous percevons une plus grande approbation ou une satisfaction plus importante. Autrement dit, nous avons plus de sympathie pour ceux chez qui nous sentons une sympathie à notre égard.

Cela est dû au fait que se sentir acceptés et approuvés par les autres nous procure une sensation de plus grandes assurance, confiance et gratification. Être accepté par les autres déclenche plusieurs sentiments positifs chez nous. Par conséquent, nous nous sentons attirés par la source desdits sentiments.

Selon ce qu’établit H.T. Reis, le principe de réciprocité exerce une plus grande influence que le principe de réciprocité. Nous nous sentons aussi attirés par celui qui ne nous ressemble pas beaucoup s’il démontre qu’il nous accepte et qu’il nous traite avec amabilité.

Un couple en train de boire un café

4. Principe de stress et d’anxiété

C’est le principe le plus paradoxal des principes de l’attraction. Il indique que les gens ont tendance à nous plaire et à nous attirer davantage lorsque nous nous trouvons dans des circonstances qui génèrent de l’anxiété et du stress. Autrement dit, si nous naviguons et qu’apparaît un requin, le capitaine du bateau nous semble soudainement attractif. Ou si quelqu’un partage avec nous un saut en parachute, probablement l’apprécierons-nous.

Cela explique pourquoi dans des conditions dans lesquelles nous nous sentons intimidés ou menacés, nous recherchons davantage le contact social. Cette compagnie de l’autre nous offre la sécurité et la confiance. Nous créons ainsi un lien en souhaitant que celui-ci soit positif.

Tous ces principes établis par H.T. Reis évoquent l’attraction, mais pas liée à l’affection ni à l’amour. Autrement dit, ce sont des facteurs qui ont une influence sur cette espèce d’harmonie de base avec autrui. Néanmoins, elles ne déterminent pas la qualité ni la profondeur d’une relation.

 

  • Simbrón, H. P. (2012). La atracción en la elección de pareja. Revista científica de Ciencias de la Salud, 5(1), 55-60.