Le tronc cérébral : le tube qui renferme un papillon

· 18 mai 2019
Qu'est-ce que le tronc cérébral ?

Le tronc cérébral est la structure en forme de tube qui se trouve tout en bas du cerveau, à proximité de la moelle épinière. Il semble même la prolonger. Il s’agit de la partie du cerveau qui régule un bon nombre de nos fonctions vitales autonomes ou partiellement autonomes, comme le rythme cardiaque et la respiration. Cette structure est fondamentale pour la survie et n’importe quelle lésion à cet endroit pourrait être mortelle.

Le tronc cérébral est un centre vital de notre corps. Il se divise en plusieurs aires et chacune a une fonction spécifique. L’image de la coupe horizontale du tronc cérébral ressemble à celle d’un papillon. Un film exceptionnel, Le scaphandre et le papillon, raconte d’ailleurs l’expérience d’un homme qui souffre d’une lésion du tronc cérébral et sort du coma avec un locked-in syndrome car beaucoup de ses fonctions ont été endommagées. Nous allons donc nous intéresser à l’importance de cette structure cérébrale.

Le tronc cérébral

Le tronc cérébral peut donner l’impression de n’être qu’un « pont » entre la moelle épinière et le reste du système nerveux. Or, il est beaucoup plus que cela. Beaucoup des fibres neuronales qui traversent la moelle épinière sont alignées avec le tronc cérébral.

Il se compose principalement de substance grise et de substance blanchePresque toutes les paires crâniennes, ou nerfs crâniens, sortent du tronc cérébral. Les impulsions nerveuses envoyées par la moelle épinière doivent passer par ses différentes régions.

Au sein de cette structure, nous retrouvons des zones avec des îlots de substance grise. Le plus connu est le noyau rouge du mésencéphale. D’autres zones localisées dans la partie externe contiennent de la substance blanche.

En plus des zones de substance grise et de substance blanche qui sont bien délimitées, nous trouvons une autre zone où ces deux substances se mêlent : il s’agit de la formation réticulée. Elle possède des noyaux de contrôle et des zones de connexion très importantes. Par ailleurs, elle se divise en trois sections : le mésencéphale, le pont et le bulbe rachidien. Étudions-les de plus près.

tronc cérébral

Les parties du tronc cérébral

Les trois structures qui forment le tronc cérébral sont :

  • Le mésencéphale. Il s’agit de la section du tronc cérébral située dans la partie supérieure, près du thalamus. Il se divise en autres structures. Les plus importantes sont le tectum (partie dorsale) et le tegmentum (à la base). Une autre structure importante du mésencéphale est l’aqueduc de Sylvius -où circule le liquide céphalo-rachidien, une autre substance vitale pour le fonctionnement du cerveau-. Parmi les principales fonctions du mésencéphale, nous pouvons citer le contrôle de certains mouvements, la réaction réflexe face à des stimulus visuels et auditifs, la régulation de la température corporelle et des cycles de veille et de sommeil.
  • Le pont. On l’appelle aussi le pont de Varole. Il s’agit de la partie la plus volumineuse du tronc cérébral. Le pont se situe entre le mésencéphale et le bulbe rachidien. Sa principale fonction est de connecter le mésencéphale au bulbe : une lésion dans cette zone affecterait donc les fonctions de chaque élément. Le cervelet se trouve dans la partie postérieure du pont de Varole. En plus d’être un centre névralgique importants pour les fonctions du mésencéphale et du bulbe rachidien, le pont du tronc cérébral est une structure qui, en soi, joue un rôle dans des fonctions aussi vitales que le contrôle de la respiration et la régulation de la conscience.
  • Le bulbe rachidien ou moelle allongée. Il s’agit de la partie inférieure du tronc cérébral : elle communique directement avec la moelle épinière. Le bulbe rachidien se compose de structures aussi importantes que les pyramides, qui permettent l’échange de fibres nerveuses entre l’encéphale et la moelle épinière. Il contrôle des processus automatiques vitaux comme le rythme cardiaque ou la sécrétion de substances gastriques.

Autres fonctions du tronc cérébral

tronc cérébral

 

En plus de s’occuper de fonctions vitales comme la conscience, la respiration, le rythme cardiaque et le contrôle de sécrétions gastriques, le tronc cérébral intervient dans d’autres fonctions importantes. Il s’agit de fonctions basique pour nous maintenir en vie, comme la régulation de la température corporelle, la déglutition, les vomissements, la toux ou la sensibilité à la douleur.

Il s’agit, par ailleurs, de la voie de communication la plus importante entre le corps et le cerveau. Des voies afférentes le traverse (corps-cerveau), ainsi que des voies efférentes (cerveau-corps, ce qui fait que cette structure est fondamentale pour la survie).

Le tronc cérébral pourrait être comparé à une oeuvre d’ingénierie très sophistiquée. Si sophistiquée que n’importe quel dysfonctionnement pourrait avoir des conséquences dévastatrices pour le reste du corps. Souvenons-nous que cette zone dirige une bonne partie de nos fonctions vitales et que ce tube contient un papillon plein de vie…!