Le temps passe plus vite à mesure que nous vieillissons

A quel point cinq minutes de plus au lit peuvent être différentes des dernières minutes d'une journée de travail. L'horloge nous dit que le même temps s'est écoulé, mais il est fort probable que notre esprit nous dise non. Dans cet article, nous parlons de la façon dont nous percevons le passage du temps lorsque nous tournons les pages du calendrier.
Le temps passe plus vite à mesure que nous vieillissons

Dernière mise à jour : 03 novembre, 2021

Qui n’a jamais pensé « cette année est passée à toute vitesse » ? Bien sûr, après un certain âge, nous avons tous cette conception que le temps passe très vite. Et, bien que ce ne soit pas tout à fait vrai, il y a une explication. Un groupe de chercheurs de l’Université Duke de Durham (États-Unis) a trouvé cette explication selon laquelle le temps passe plus vite avec l’âge.

L’hypothèse qui expliquerait ce phénomène est assez logique du point de vue psychologique : quand on est enfant on apprend de tout ce qu’on voit et de ce qui nous arrive. De plus, notre expérience est moindre et nous voulons que nos souhaits soient exaucés rapidement. Une année de vie chez un enfant représente un pourcentage de ce que notre cerveau stocke bien supérieur à une année à cinquante ans.

Pour Adrian Bejan, l’une des personnes qui s’est consacrée à étudier pourquoi le temps passe plus vite dans certaines circonstances, ce sentiment est une conséquence de la vitesse à laquelle le cerveau traite les images.

“Les gens sont étonnés de voir à quel point ils se souviennent des jours qui semblaient éternels dans leur jeunesse. Et ce n’est pas que leurs expériences étaient beaucoup plus profondes ou plus significatives ; c’est juste qu’elles étaient traités plus rapidement.”

-Durham-

L'horloge et le temps qui passe.

Vitesse de traitement

L’explication scientifique pour laquelle nous avons le sentiment subjectif que le temps passe plus vite est que notre capacité de traitement diminue. Quelle en est la conséquence ? Qu’une minute (perceptuellement parlant) pour un jeune semble durer moins longtemps que pour une personne plus âgée.

Selon le magazine European review, le résultat final tient à une idée : comme les adultes voient beaucoup moins de nouvelles images dans le même temps réel, il leur semble que le temps passe plus vite.

“L’esprit humain sent que le temps change lorsque les images perçues changent. Le présent est différent du passé parce que la vision mentale a changé, pas parce que l’horloge de quelqu’un tourne. Les jours semblaient durer plus longtemps dans votre jeunesse parce que le jeune esprit reçoit plus d’images au cours d’une journée que le même esprit dans la vieillesse.”

-Bejan-

Loi de Weber : le temps passe plus vite

Ernst Heinrich Weber a proposé une loi psychophysique pour expliquer cette classe de phénomènes perceptifs. Dans son livre Elemente der psychophysik, il établit une relation quantitative entre l’amplitude du stimulus physique et la façon dont il est perçu.

Imaginez que vous entrez dans une pièce sombre et, à l’arrière-plan, la flamme d’une bougie allumée brûle. Ce stimulus sera perçu immédiatement. Cependant, si la pièce était éclairée, il nous serait beaucoup plus difficile de réaliser l’existence de la bougie.

L'horloge et le temps qui passe.

Lorsque nous comparons deux stimuli similaires, la distinction est basée sur des différences minimes. Cette même explication peut être extrapolée dans le temps. Chaque année qui passe ajoute, en termes de pourcentage, beaucoup moins de nouvelles et d’informations qu’une année de notre vie lorsque nous sommes enfants. C’est pourquoi il nous semble que le temps passe plus vite. La vulgarisatrice Hannah Fry prend comme exemple les peines de prison :

“Une période de six mois derrière les barreaux est bien plus qu’une période de trois mois. Mais une peine de 20 ans et trois mois n’est pas perçue beaucoup plus qu’une autre de 20 ans.”

-Hanna Fry-

Dans tous les cas, rappelons-nous que le temps est une invention humaine pour ordonner la vie et pouvoir conclure des accords. C’est une langue partagée qui nous permet, par exemple, de nous rencontrer à une heure précise. D’autre part, dans sa subjectivité, il est étroitement associé aux émotions : un temps d’attente est long, un temps de jouissance est court. Ainsi, la vitesse que nous percevons de l’aiguille sera également associée aux événements dont nous prédisons qu’ils vont suivre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment être une personne moins négative en 7 étapes
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment être une personne moins négative en 7 étapes

Comment être une personne moins négative ? Aimeriez-vous cultiver des pensées positives ? Ne manquez pas nos 7 conseils pour y arriver !