Le rôle de la psychologie dans le football infantile

· 27 novembre 2018
Le football aussi est régi par une psychologie bien particulière.

La psychologie dans le football infantile est une discipline fondamentale. Elle nous sert à analyser en profondeur le rôle de tous les facteurs qui créent l’environnement de l’enfant pratiquant ce sport. Le comportement des parents, les méthodes des entraîneurs et l’attitude des enfants sont les piliers qui conduisent au succès ou à l’échec d’une équipe de football.

Le football est probablement le sport le plus suivi dans la majeure partie du monde. Des millions de personnes l’adorent. Que ce soit pour le pratiquer. Le vivre en direct dans des stades. Ou à travers les médias. Tout le monde a un avis sur le jeu: le public, les supporters, les journalistes, les joueurs et les entraîneurs.

Que nous parlions de football infantile, professionnel ou de très haut niveau, il s’agit donc d’un sport qui a un très fort impact social et économique.

Le rôle de la psychologie dans le football infantile

Au cours de ces dernières années, le football infantile a acquis une grande importance. Il s’est aussi transformé en l’un des domaines de développement de la psychologie appliquée du sport et a eu de grandes répercussions. En raison de ses caractéristiques, il a une grande importance lorsqu’il s’agit d’éduquer les plus petits de façon adéquate et saine.

De plus en plus d’équipes d’enfants et de jeunes comptent sur la figure du psychologue pour la stratégie sportive. Ce professionnel est indispensable au moment d’établir des techniques de communication efficaces entre les joueurs. Il se charge aussi de développer un code de conduite adéquat. Celui-ci peut être d’une grande aide pour les petits footballeurs lorsqu’ils doivent faire face à la victoire ou à la défaite sur le terrain.

enfants qui jouent au football

Pourquoi la psychologie dans le football infantile est-elle si importante ?

Les psychologues et les entraîneurs sont en faveur d’un sport formateur, sans scores; un jeu dont l’objectif serait de s’amuser, de créer des habitudes de vie saines et de transmettre des valeurs. Cependant, certains passionnés de football ne sont pas d’accord avec cette vision. Selon eux, l’essence de ce jeu serait perdue si l’on suivait ces principes. On ne motiverait pas les enfants à faire plus d’efforts et ils ne connaîtraient pas la compétition saine qui se produit sur les terrains de foot.

La professeur d’anthropologie de l’Université de Valence, Petra M. Alonso-Geta affirme que le problème est, aujourd’hui, que le footballeur de très haut niveau est le référent le plus désiré au niveau social. Pour les enfants, jouer au football est bien plus qu’un match. C’est comme entrer sur scène pour jouer un rôle très important. S’ils aiment le foot et s’ils sont doués, ils savent qu’ils vont être admirés et félicités par leurs parents, entraîneurs et camarades. Or, cette situation mène aussi à une pression excessive.

Le psychologue sportif travaille surtout le thème de l’acquisition de valeurs chez les joueurs. En même temps, il les prépare techniquement et tactiquement. Ce professionnel est en effet conscient que les enfants qui auront appris la valeur de l’effort au cours des entraînement seront prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes lorsque le match l’exigera. Cependant, ils relativiseront toujours ce résultat.

« J’apprends même des enfants sur la plage. C’est peut-être parce que mon football est un peu infantile, je m’amuse comme un enfant. »

-Ronaldinho-

Les cinq clés du succès selon la psychologie du football infantile

Les psychologues sportifs sont conscients qu’en développant certaines valeurs chez les enfants et sur le terrain, ils les préparent à quelque chose de bien plus important que de marquer un but. En réalité, ils les éduquent pour la vie. Nous allons maintenant voir quels sont les principaux domaines sur lesquels se centre la psychologie dans le football infantile.

1. Effort personnel

L’un des prémisses que les psychologues sportifs inculquent à leurs joueurs est que les objectifs ne peuvent pas être atteints sans effort. Il est essentiel que les enfants soient conscients de l’importance de la persistance et du travail. Ils pourront ainsi s’améliorer en tant que personnes et contribuer à la victoire de l’équipe.

Le manque de force de volonté individuelle débouche sur la défaite du groupe. Il est nécessaire de générer cette énergie intérieure. C’est la base pour affronter les difficultés, les défis et les efforts qu’exigent tous les sports d’équipe.

2. Travail d’équipe

Les psychologues sportifs doivent éveiller l’humilité chez les enfants. Car personne n’est irremplaçable. Dans une équipe, tout le monde travaille pour atteindre un objectif commun. Inculquer cette idée chez les enfants est un travail quotidien qui doit faire partie de la routine d’entraînement.

Le football est un sport qui requiert un grand travail d’équipe. Il est essentiel pour gagner. N’importe quelle équipe sait que la victoire ne sera atteinte qu’à travers les efforts de tous et de chacun.

« Aucun joueur n’est aussi bon que tous ensemble. »

-Alfredo Di Stéfano-

3. Faire grimper l’estime de soi

Le psychologue sportif élabore, au début de la saison, un programme personnalisé et d’équipe pour faire augmenter l’estime de soi des joueurs. La clé pour y parvenir est qu’ils agissent intelligemment en fonction des objectifs à atteindre.

 Augmenter l’estime de soi des joueurs peut être très utile sur un terrain; cela leur servira aussi à mieux avancer dans tous les domaines de leur vie.

ballon de football

4. Développer l’empathie

Travailler une valeur comme l’empathie est l’un des défis les plus compliqués pour le psychologue sportif. Il est très difficile d’enseigner aux enfants ce que signifie se mettre à la place de l’autre.

L’empathie permet d’être compréhensif, solidaire, généreux et, surtout, amical. Utiliser le football pour la développer peut donc être extrêmement bénéfique pour les plus petits.

5. Éduquer en respect

Certaines normes ne sont pas négociables, comme le rejet de la violence physique et verbale ou le respect des compagnons. À partir de ces prémisses, un processus de négociation démocratique commencera pour établir le reste des normes. Cependant, le respect doit toujours en constituer la base.

Les figures de référence, comme les parents, les entraîneurs et les éducateurs, doivent toujours agir en étant respectueux. Pourquoi? Parce qu’ils constituent un exemple à suivre pour les petits joueurs.

Pour conclure, la psychologie dans le football infantile peut servir à transformer cette activité en une chose bien plus grande. Avec cet outil, on peut utiliser ce sport pour inculquer des valeurs positives, éduquer les enfants pour qu’ils deviennent de meilleures personnes et développer une société plus respectueuse.

« Je me préoccupe plus d’être une bonne personne que d’être le meilleur joueur du monde. »

-Lionel Messi-