Le mythe de Dionysos, le dieu joyeux et fatal

30 janvier 2020
Le mythe de Dionysos est différent des autres, car il ne montre pas le côté extrêmement tragique des autres personnages de la mythologie. Au contraire, c'est un dieu qui fait référence au plaisir, à la vitalité et aux états d'extase, qu'ils soient causés par le vin ou la passion.

Le mythe de Dionysos, qui est le même que celui de Bacchus dans la mythologie romaine, nous parle d’un demi-dieu vital et joyeux qui est toujours prêt à faire la fête. Il était considéré comme le dieu de la fertilité et du vin, et aussi l’inspirateur de la folie rituelle et de l’extase. Il existe deux versions de base de son origine et toutes deux sont très belles.

La première version de l’origine du mythe de Dionysos affirme qu’il était le fils de Zeus, le dieu des dieux, et de Perséphone, la reine du monde des morts.

Héra, la femme jalouse de Zeus, voulait tuer cet enfant. Pour y parvenir, elle a utilisé les titans, qui ont attiré le petit garçon en lui montrant quelques jouets. Il les a poursuivis, puis les Titans l’ont tué, démembré, cuisiné et avalé.

Zeus, qui aimait beaucoup cet enfant, a jeté son éclair sur les Titans. Il a remarqué que le cœur de Dionysos n’avait pas été dévoré et il l’a donc ranimé à partir de cet organe.

Des cendres des Titans, l’homme est né. Comme ils avaient dévoré en partie Dionysos, les humains portent en eux le Dionysiaque et le Titanesque.

La chute des Titans de Rubens

Une autre version du mythe de Dionysos

La deuxième version du mythe de Dionysos, peut-être la plus populaire, souligne qu’il y avait une très belle princesse nommée Sémélé.

Zeus est tombé amoureux d’elle dès qu’il l’a vue et a pris forme humaine pour la fréquenter. Il l’a donc conquise et l’a ensuite séduite. Puis elle est tombée enceinte et Zeus lui a avoué qui il était vraiment.

Là encore, la jalousie de la femme de Zeus, Héra, apparaît. Lorsqu’elle a appris l’infidélité de son mari, elle a également pris la forme humaine et est apparue devant Sémélé sous la forme d’une nourrice. Grâce à des ruses, elle a réussi à faire avouer à la princesse qui était le vrai père de l’enfant. Héra a ensuite laissé entendre que Zeus n’était peut-être pas celui qu’il prétendait être. Ce faisant, elle a semé une tare.

Pour dissiper ses doutes, Sémélé demanda à Zeus de se présenter devant elle comme un dieu, et non comme un mortel. Le dieu de l’Olympe lui avait promis qu’il réaliserait toujours tous ses souhaits et il ne pouvait donc pas refuser la demande.La princesse est morte carbonisée et Dionysos, qui était dans son ventre, a été sauvé. Zeus l’a mis sur sa jambe et après un certain temps, Dionysos est né.

Un dieu joyeux

Le mythe de Dionysos souligne que Zeus a confié son fils aux soins d’Ino, qui était la sœur de la princesse morte, et de son mari.Zeus décide alors de transformer Dionysos en enfant et le confie à Hermès, qui le donne à son tour aux nymphes pour qu’elles l’éduquent.

Dionysos a grandi grâce aux soins des nymphes et de Silène, un vieil homme gentil qui passait beaucoup de temps ivre, mais qui avait le don de prophétie. Avec lui, les nymphes, les satyres et les ménades, Dionysos est devenu un homme.

C’était un beau jeune homme, très heureux et dynamique. C’est lui qui a découvert la culture de la vigne et du vin. Puis il a parcouru de nombreux endroits pour enseigner les secrets de l’art du vin.

Au cours de ses voyages, Dionysos a vécu de grandes aventures. Le plus connu a eu lieu lorsqu’il était sur la côte et que des pirates l’ont kidnappé, car ils pensaient qu’il était un prince. Ils voulaient demander une rançon pour lui. Cependant, ils n’avaient aucune idée de ce qui allait leur arriver.

Un jardin fleuri

Dionysos et le culte du plaisir

Lorsque les pirates ont essayé d’attacher Dionysos, aucune corde n’a fonctionné. Le dieu est devenu un lion et a ensuite imité le son de nombreuses flûtes. Cela a rendu ses ravisseurs fous, ils ont paniqué et se sont jetés à la mer. Puis Dionysos les a transformés en dauphins. Ces animaux sont en fait des pirates repentis et ils aident donc les naufragés.

Dionysos a épousé Ariane, après que celle-ci ait été abandonnée par Thésée sur une île. Le dieu a eu pitié d’elle et l’a épousée. Il apparaît également dans d’innombrables récits de la mythologie et chez les Grecs, il était un dieu très apprécié. Lorsqu’il a terminé son travail d’enseignement du processus de fabrication du vin aux hommes, il a demandé à aller à l’Olympe.

Le souhait a été exaucé, mais avant d’aller à la rencontre des autres dieux, le mythe de Dionysos raconte qu’il est descendu aux enfers pour récupérer sa mère, Sémélé, qui a fini par devenir une constellation dans le ciel. Dionysos est associé aux fêtes, à l’amusement, aux états d’extase, au théâtre et aux plaisirs.

 

Detienne, M. (2009). Dioniso a cielo abierto. Un itinerario antropológico en los rostros y las moradas del dios del vino. Lingua, 16, 00.