Le mythe d'Achille et nos points vulnérables

Peu de mythes sont aussi connus et instrumentalisés que celui d'Achille. Mais que nous dit réellement la mythologie grecque à son sujet ?
Le mythe d'Achille et nos points vulnérables

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2020

Le mythe d’Achille évoque le modèle du héros épique à travers un être presque parfait et quasiment invulnérable, mais également mortel. Ce personnage est la figure la plus marquante de la guerre de Troie, ainsi que l’un des principaux protagonistes de l’Iliade.

Ce guerrier était également connu comme “celui qui a les pieds légers”. Et ce, en raison de sa fantastique vitesse de course. Le mythe d’Achille souligne qu’il était aussi considéré comme le plus beau de tous les participants à la guerre de Troie.

Le mythe d’Achille revêt une telle importance qu‘il est même devenu un nom commun en anatomie. Le tendon d’Achille, qui se trouve à la base de la jambe, porte évidemment le nom du héros de la mythologie grecque qui fut vénéré dans différentes régions du monde antique.

“Je préfère être un serviteur dans une maison pauvre du monde des vivants qu’un roi parmi les rois chez les morts.”

-Achille, dans L’Odyssée

Achille et son armée.

L’origine du mythe d’Achille

Selon cette légende grecque, Achille a une origine très particulière. Sa mère se nomme Thétis, une nymphe de la mer, elle-même fille de Nérée, le “vieil homme des mers”. Élevée par Héra, la femme de Zeus, Thétis est dotée d’une beauté inégalée. Zeus lui-même la désire, ainsi que Neptune, le dieu et maître des océans.

Le mythe raconte que le titan Prométhée annonce à Zeus une prophétie imprudente. Il lui révèle que Thétis enfanterait d’un fils doté de grandes capacités. Avec le temps, ce fils deviendrait si puissant qu’il serait capable de prendre le contrôle du royaume de son propre père.

Face à une telle prédiction, Zeus et Poséidon abandonnent leur convoitise pour Thétis. La belle nymphe finit par épouser un mortel nommé Pélée. Ce dernier devient alors prince de Phthie.

À ce stade, il existe deux versions du mythe d’Achille. La plus connue dit que Thétis, sachant que son fils serait un grand héros, a voulu le rendre immortel. Pour ce faire, elle l’aurait plongé dans les eaux du lac Styx qui menaient aux enfers. Mais elle le tenait par le talon, raison pour laquelle cette partie de son corps est restée vulnérable.

Une autre version affirme que Thétis aurait enduit le corps de son fils d’ambroisie, une substance divine, avant de le jeter au feu pour brûler les parties mortelles de son corps. Son mari, terrifié face à cette scène, retire de force l’enfant, et seul le talon de ce dernier est carbonisé. Thétis aurait ensuite quitté la maison et abandonné sa famille à son sort.

Un héros exceptionnel

Dès son enfance, Achille fait preuve d’une grande rapidité et d’une grande force. Il est aussi très dur de caractère et très avide de gloire et de violence. Son grand maître est Phoenix, un centaure sage et courageux.

Pendant son enfance, Achille rencontre Patrocle, avec qui il est resté ami pour le reste de sa vie. Il devient ensuite un disciple du centaure Chiron qui a ainsi complété sa formation.

Pour éloigner Achille de la guerre, son père l’envoie à la cour du roi Lycomède, déguisé en femme. Il y reste un certain temps et y conçoit son fils unique, Pyrrhus également appelé Néoptolème. Ulysse le découvre alors et l’invite à l’accompagner pour sauver Hélène à Troie.

Le mythe d’Achille dit que son entrée en guerre a révélé ses grandes capacités et a provoqué la peur chez ses ennemis. Les exploits de ce demi-dieu sont devenus une légende, notamment sa lutte contre Cycnos, fils de Poséidon, et Ténès, fils d’Apollon.

Brad Pitt en tant qu'Achille.

La mort du héros

La guerre de Troie est longue et sanglante. Achille est le guerrier le plus redouté et le plus beau. Il ne connait pas la peur.

Beaucoup de ses adversaires fuient avant même d’avoir à l’affronter parce qu’il est considéré comme invincible. C’est dans ces circonstances que son ami d’enfance, Patrocle, tombe sur le champ de bataille face à l’ennemi.

Dès lors, le mythe d’Achille nous raconte que notre héros a combattu avec plus d’acharnement encore et sans la moindre compassion. Il voulait ainsi venger la mort de son ami qui était tombé aux mains d’Hector.

Héphaïstos, dieu du feu et de la forge, lui fabrique alors une armure spéciale pour le protéger. En effet, un oracle avait annoncé la mort d’Achille après sa victoire contre Hector au combat.

La prophétie se réalise et Pâris, guidé par Apollon qui connait le seul point faible d’Achille, blesse ce dernier au talon à l’aide d’une flèche empoisonnée. Le héros meurt aussitôt. Il sera pleuré pendant 17 jours par sa mère Thétis et ses sœurs les Néréides. Achille avait déclaré vouloir mourir vite et jeune.

It might interest you...
Le mythe d’Apollon, le dieu des prophéties
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Le mythe d’Apollon, le dieu des prophéties

Le mythe d'Apollon raconte l'histoire du dieu le plus vénéré de l'Antiquité grecque, après Zeus. Sachez-en plus ici sur ce mythe.



  • Zukerfeld, R., & Zukerfeld, R. Z. Psicoanálisis en el siglo XXI: el mito de Aquiles. Sobre ideales culturales y vulnerabilidad. Docta, 3, p-28.