Le manque de vitamine B12, et l’impact que cela peut avoir sur notre cerveau

17 février 2018 dans Cerveau 566 Partagés

La vitamine B12, aussi connue sous le nom de cobalamine, est essentielle pour la santé de notre cerveau. Cependant, une part de la population souffre d’un manque de ce nutriment ; par conséquent, lentement mais progressivement, se présentent des problèmes de concentration, de changement d’humeur, etc. Ainsi, cette vitamine est essentielle pour le bon fonctionnement de bien des processus vitaux.

Pour prendre soin de notre santé, plus particulièrement au travers du régime alimentaire, il y a des indicateurs, tels que les niveaux de fer, de potassium, de phosphore ou de vitamine C, auxquels bien des personnes prêtent attention. Or, la plupart d’entre nous avons à peine entendu parler de ce nutriment soluble essentiel pour le bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux, pour la formation du sang et de la synthèse de certains types de protéines.

La vitamine B12 est un blindage pour notre cerveau : elle prend soin de nos fonctions cognitives et de notre santé psychologique.
Partager

Le grand problème de la vitamine B12, c’est qu’à mesure que nous vieillissons, ses niveaux baissent, car notre système digestif s’affaiblit et ne la synthétise plus de la bonne manière. Ainsi, ne pas prendre adéquatement soin de notre alimentation, en consommant trop peu voire jamais certains aliments tels que les viandes, et ce sans ingérer d’une autre manière les nutriments qu’ils nous apportent, provoque que peu à peu, la cobalamine altère bien des processus basiques, aussi bien physiques que psychologiques.

Curieusement, un des tests diagnostics que demandent beaucoup de psychiatres avant de traiter leurs patients est celui de la vitamine B12. Ils savent bien que quand le sang de ces derniers est pauvre en vitamine B12, peuvent apparaître différentes altérations mentales.

femme consommant de la vitamine B12

La vitamine B12 est nécessaire pour notre santé cérébrale

Il est intéressant de savoir avant tout que la vitamine B12 est la plus complexe de toutes les vitamines. Elle est basique pour notre développement, et essentielle également pour arriver à des âges avancés en bon état physique et surtout, mental. Or, il n’y a encore pas si longtemps, le manque de cette vitamine était associé exclusivement à un type d’anémie, celle dans le cadre de laquelle les globules rouges sont plus grands que la normale et où les patients souffrent de graves crampes dans les mains et les jambes.

Cependant, une déficience de ce composant mesure (mais ne détermine pas) l’apparition de troubles d’anxiété et de la dépression. On pourrait dire par conséquent que la vitamine B12 agit comme un protecteur cérébral, et en manquer peut favoriser l’apparition des problèmes suivants :

  • Une déficience de vitamine B12 chez les femmes enceintes met en péril le bon développement du foetus.
  • La vitamine B12 promeut la formation de sérotonine, l’hormone du bonheur. Un manque de cette vitamine peut nous mener à nous sentir apathiques, nerveux et de mauvaise humeur.
  • Cette vitamine optimise la fonction des neurones. Par conséquent, si nos niveaux de vitamine B12 sont trop bas, pendant un temps, nous courrons un plus grand risque de souffrir de démences telles qu’Alzheimer (n’oublions pas qu’il y a une corrélation mais pas une causalité directe).
  • Nous savons que les personnes schizophrènes et autistes présentent généralement de faibles niveaux de vitamine B12.
  • Un manque de ce nutriment entraîne un manque d’énergie, un manque de concentration, des pertes de mémoire, etc.
  • vitamine B12

Que pouvons-nous faire pour prendre soin de nos niveaux de vitamine B12 ?

Avant de considérer ou d’affirmer que l’on souffre d’un manque de vitamine B12, il est préférable de consulter un médecin ou un bon nutritionniste. Ce seront eux qui nous diront, en fonction de notre symptomatologie et d’analyses diagnostiques, si nous avons besoin ou non d’avoir recours à des suppléments vitaminiques.

Ainsi, quoi qu’il en soit, la meilleure des choses à faire consiste à prendre soin de son alimentation. Cependant, on sait qu’à partir de 50 ans, les niveaux de vitamine B12 baissent. Par conséquent, il est bon de le savoir afin de pouvoir en parler avec un spécialiste et de suivre une stratégie médicale et alimentaire adéquate.

Voyons maintenant quels conseils nous pouvons appliquer dans notre quotidien pour ne pas souffrir d’un manque de vitamine B12.

saumon

Idées pour augmenter les niveaux de vitamine B12

Voyons quelques idées pouvant nous permettre d’augmenter nos niveaux de vitamine B12 :

  • Ne pas consommer plus de 2 ou 3 tasses de café par jour
  • Consommer davantage d’aliments riches en vitamine B12 tels que :
    • Les huîtres
    • Les palourdes
    • Le poulpe
    • Le saumon
    • Le hareng
    • Les céréales complètes
    • Le thon
    • Le cabillaud
    • Les langoustes
    • Le fromage
    • Les oeufs
  • Les anti-acides et protecteurs stomacaux détruisent généralement la vitamine B12.
  • L’apparition de parasites intestinaux complique l’absorption de cette vitamine. Il ne coûte rien de consulter un médecin et de prendre un traitement.
  • Nous pouvons aussi faire le test de la bactérie Helicobacer Pyroli. Sa présence résulte dangereuse pour notre santé dans bien des cas.

Pour conclure, nous pouvons dire qu’il n’est pas très compliqué ni coûteux de prendre soin de nos niveaux de vitamine B12. Il suffit de suivre un régime varié et équilibré, mais aussi de s’occuper de notre santé digestive et intestinale pour que notre organisme ne dégrade pas cette vitamine, et puisse par lui-même mener à bien ses précieuses fonctions vitales.

A découvrir aussi