Le livre Yi King, bien plus qu'un oracle

Consulter le Yi King suppose plusieurs conditions. La première, celle de comprendre qu'il ne s'agit pas d'un livre de divination, mais d'un moyen d'accéder à nos vérités les plus profondes. La deuxième, que la réponse est aussi valable que la question.
Le livre Yi King, bien plus qu'un oracle

Dernière mise à jour : 14 mars, 2021

Le Yi King est l’un des plus anciens livres de l’humanité, et de ceux conservés en Chine. On estime qu’il fut écrit environ 1200 ans avant notre ère et qu’il est d’origine taoïste. Le titre signifie “Livre des mutations”.

En Occident, le Yi King a été popularisé comme un oracle. Toutefois, plus qu’un texte divinatoire, il s’agit d’un guide moral et d’un traité philosophique et cosmogonique. Sa fonction n’est pas tant de prédire, mais plutôt d’appeler à la réflexion et de fournir des éléments pour prendre des décisions sur la base de l’intuition.

“L’avenir est aussi irrévocable/ Que le rigide hier. Il n’y a pas une seule chose/ Qui ne soit pas une lettre silencieuse/ De l’éternelle écriture indéchiffrable/ Dont le livre est le temps.”

– Jorge Luis Borges, Poème pour la version du Yi King de Richard Wilhelm-

Cependant, de nos jours, ce n’est pas le Yi King original que nous tenons entre nos mains. Il a effectivement subi plusieurs transformations au fil du temps. Des textes ont été supprimés et ajoutés, principalement pour le rendre plus compréhensible et l’enrichir. Approfondissons davantage.

Un livre ancien.

Qu’est-ce que le Yi King?

La conception du Yi King se base sur l’idée que la seule constante dans le monde et dans la vie est le changement. De même, il repose sur le principe selon lequel tout ce que fait une personne peut entraîner des changements dans l’univers. Ce que nous ne faisons pas est également compris dans ce concept.

Par ailleurs, le principe inverse est énoncé. Autrement dit, rien de ce que nous faisons ou ne faisons pas n’est important au point de modifier le cours essentiel de l’univers. Cela peut rendre les choses plus faciles ou difficiles, mais ne les change pas fondamentalement.

Le Yi King, ou livre des mutations, vise avant tout à susciter des réflexions sur ce que nous sommes, ce que nous ressentons et comment nous pouvons agir pour nous harmoniser avec l’univers. Cela se fait par le biais de messages cryptés dans une certaine mesure et que chaque personne doit interpréter. L’interprétation propre à chacun détermine la voie à suivre.

L’ambiguïté et l’incertitude

Le Yi King ne peut pas être considéré comme un livre de divination au sens strict, car il ne part pas de l’idée d’un destin déjà écrit. Bien au contraire. Il faut le consulter pour établir ce qu’il convient de faire dans certaines circonstances. En fin de compte, c’est le consultant qui doit prendre une décision, sur la base de l’oracle.

Les réponses offertes par le Yi King ne sont pas absolues. Vous ne pouvez pas demander, par exemple : “Vais-je gagner au concours du meilleur jardin grâce à mon beau travail ?”Face à une telle question, vous ne trouverez pas de réponse dans le livre. La nature de cet oracle est de répondre en termes d’incertitudes.

Certaines personnes expliquent cette ambiguïté avec des exemples comme celui-ci : lorsqu’une personne adopte un enfant, a-t-elle ou non réellement un enfant ? Les questions les plus profondes et les plus précieuses n’ont pas de réponses définitives. C’est ce que met en avant le livre des mutations.

Par conséquent, pour consulter le Yi King, non seulement il est nécessaire d’apprendre à interpréter ses réponses, mais également, et fondamentalement, il faut avoir les éléments pour formuler les questions adéquates. Sinon, il est impossible d’en tirer quelque chose.

Carl Gustav Yung.

Carl Jung et le Yi King

Carl Gustav Jung a souvent utilisé le Yi King. Il le considérait comme un moyen d’accéder à des contenus inconscients. Ce qui représentait un outil précieux dans le cadre de ses psychanalyses. De plus, Jung a écrit la préface de la traduction la plus classique du livre des mutations, une tâche effectuée par Richard Wilhelm.

Pour de nombreux théoriciens, le concept de “synchronicité” de Jung est étroitement lié à ses expériences avec le Yi King. Selon ce concept, rien de ce qui se passe dans la réalité n’est le fruit du hasard. Il existe des lignes invisibles qui relient certains faits avec les autres et aboutissent à chaque réalité, telle qu’elle se présente.

D’autre part, pour Carl Jung, l’un des moyens d’accéder à la compréhension de cette synchronicité était le Yi King. Le livre des mutations permet de découvrir le comment et non le quoi. Il nous permet également d’accéder au pour quoi et non au pourquoi. En le consultant correctement, ce qui semble éparpillé dans notre vie se connecte enfin et prend du sens.

Finalement, le Yi King peut se lire comme un livre ordinaire car il possède la structure d’un oracle. En même temps, il est possible de le lire mille fois et d’avoir l’impression de lire un livre différent à chaque fois. Bien utilisé, il fournit des éléments clés pour clarifier les idées.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment se défendre selon les philosophies orientales
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment se défendre selon les philosophies orientales

Dans les arts martiaux, on apprend à lutter magistralement, non pas pour savoir comment attaquer, mais pour savoir comment se défendre.



  • Cleary, T. (2005). I Ching/I Ching: El libro del cambio/The Book of Change. Edaf.