L’art de ne pas penser

· 25 mai 2015

La famille, les amis, la politique ou encore le travail (voire, au contraire, le chômage) occupent continuellement notre esprit.

Des choses toutes simples comme exposer un projet à des collègues de travail ou dire ce qu’on ressent à la personne qui nous plait peuvent solliciter toutes nos ressources cérébrales. On pense à mille et une façons de s’en sortir, mais finalement, aucune option ne semble être une solution adéquate.

Le meilleur moyen de surmonter les situations de ce type, c’est de rester naturel, tranquille et calme. Ainsi, nos interlocuteurs seront tout aussi tranquilles et calmes. Mais, comment faire pour y arriver ? Il suffit de ne pas penser, tout simplement. Enfin, « simplement »… C’est tout de même plus facile à dire qu’à faire.

Essayer de ne pas penser

Essayez de ne penser à rien pendant une minute. Optez pour un endroit calme, où vous ne serez pas dérangé. Allongez-vous ou asseyez-vous, mais dans tous les cas, garder le dos bien droit, et installez-vous confortablement.

Vous n’avez donc plus qu’à mettre votre esprit en veille.

Ca y est ? La minute est passée ? Alors, qu’est-ce que cela a donné ? Vous vous êtes souvenu que vous n’aviez pas encore promené le chien… Aïe aïe aïe ! Parmi ceux d’entre vous qui auraient tenté l’expérience, beaucoup d’entre vous ont eu des pensées de ce type, n’est-ce pas ?

Ne vous inquiétez pas, c’est normal : le domaine de l’esprit, c’est quelque chose de très complexe. Pour autant, notre cerveau, au même titre que les autres organes de notre corps, doit fonctionner 24h/24.

De fait, si on dort, c’est entre autres pour permettre à notre cerveau de rester en marche. Certains disent que si on ne dormait pas, on mourrait. En effet, un esprit qui ne fonctionne pas, c’est comme un coeur qui arrête de battre, mais ça, c’est une autre histoire…

Revenons-en au sujet qui nous intéresse dans cet article. Il existe des astuces qui peuvent nous aider à maintenir notre esprit dans un état de relaxation total. Etant donné que l’esprit doit toujours être en train de penser à quelque chose, on cherche à ce que « ce quelque chose » soit le plus relaxant possible. Voilà quelques astuces :

Astuce n°1 : Pensez à quelque chose qui vous divertit. Ce peut être une plage paradisiaque, un beau parc, ou encore un dauphin sillonnant les eaux cristallines des Caraïbes (ou de l’Atlantique). Vous remémorer un de vos meilleurs souvenirs peut aussi vous aider.

Astuce n°2 : Concentrez-vous sur votre respiration, écoutez comment votre corps inspire et expire l’air ; c’est la seule chose qui doit compter pour vous. Pendant cette séance de relaxation, probablement qu’à un moment ou à un autre, votre esprit s’égarera et voguera vers d’autres pensées. Quand cela arrive, l’important, c’est de vous recentrer sur votre respiration.

Un tel exercice pourra vous sembler ennuyeux si vous ne l’avez jamais fait, mais nous vous invitons à essayer, car vous constaterez des résultats.

Vous vous demandez sûrement pendant combien de temps il est conseillé de pratiquer cet exercice ? Une minute par jour, c’est suffisant, même si c’est difficile à croire pour vous.

Peut-être que le premier jour, vous ne verrez pas de différence, et que vous ne vous sentirez pas non plus envahi par une sensation de paix absolue…mais, jour après jour, vous améliorerez votre technique, et avec elle, les résultats.

Si vous avez quinze minutes de libre par jour, vous pouvez aussi les utiliser pour vous relaxer. Tout dépend de vous.