Laisser couler, l’art de ne pas aller à contre-courant

· 22 septembre 2018

Chaque expérience que nous vivons influe sur notre façon d’agir. De ressentir et de penser. Elles nous transforment toutes, à leur façon, que ce soit à pas de loups ou à pas de géants. Tout dépend de l’importance que nous leur accordons. Le problème se pose quand les circonstances que nous vivons nous frappent si fort qu’elles sont capables de faire trembler notre monde. Ou de le mettre sans dessus dessous. Tout à coup, nous ne savons plus comment agir et nous aimerions que les choses se passent d’une autre façon. Les attentes peuvent nous faire beaucoup de mal.

Nous sommes parfois obnubilés par une chose : que tout se passe à la perfection, c’est-à-dire comme nous l’avions pensé. Nous nous accrochons à un scénario de futur idéal dans lequel toutes les pièces du puzzle s’emboîtent à la perfection, en espérant que ces mêmes choses se produisent dans la réalité. Le fait est que quand cette dernière pointe le bout de son nez avec toutes ses imperfections, nous nous rendons compte que beaucoup de pièces ne s’emboîtent pas. Que d’autres manquent et que certaines étaient jusque là inimaginables. Nous nous sentons donc frustrés, perdus et mal à l’aise.

Mais qui nous a assuré que tout irait à la perfection ? Personne. Notre esprit en est responsable. Il ne s’agissait que d’une supposition, d’une histoire qu’il nous racontait pour nous laisser tranquilles et nous libérer de cette sensation d’insécurité. Il est vrai que la perfection n’est pas toujours le meilleur chemin. Nous entêter à ce que les choses se produisent comme nous le désirons peut être l’un des plus grands obstacles de notre vie. Alors, que faire ?

Laisser couler. Oui, vous avez bien lu. Nous laisser surprendre et accepter ce que la vie nous apporte peut être une merveilleuse option si nous la vivons en faisant preuve de responsabilité et d’engagement. Mais en quoi consiste exactement cette attitude? Nous allons vous l’expliquer. Vous êtes prêt ?

« Le sage cherche à ne rien faire, il laisse les choses suivre leur cours ».

-Carl Jung-

Laisser couler signifie recevoir ce que la vie nous apporte avec amour

Nager à contre-courant implique le risque de nous noyer si nous ne sommes pas des spécialistes. C’est comme si nous étions pris au piège dans une tempête infinie. D’un côté, nous faisons trop d’efforts. Nous perdons toute notre énergie et finissons épuisés. D’un autre, nous continuons à espérer que les circonstances changent et que nous puissions réussir. En revanche, si nous pratiquons l’art de laisser couler, tout sera beaucoup plus simple.

Laisser couler signifie laisser la bobine de fil se défaire. Cela veut dire accepter au lieu de lutter. Tirer profit du courant pour nous diriger vers l’endroit où nous voulons aller. Pour ce faire, nous devons nous laisser surprendre à chaque instant, au lieu de tout planifier.

Laisser couler est tout un art, un merveilleux défi qui nous rendra plus libres.

femme et fleur

Il s’agit de recevoir, avec amour et acceptation, ce que la vie nous apporte, en sachant tirer un apprentissage de chaque expérience et, surtout, en étant conscients qu’il est impossible de tout contrôler. De cette façon, quand nous nous laissons surprendre, nous pouvons commencer à profiter de chaque instant. Nous nous libérerons également de la frustration générée par le choc entre ce que nous avions imaginé et ce qui se passe en réalité.

Si nous essayons de contrôler ce qu’il va se produire, nous perdrons de l’énergie et du temps car la majorité des variables échappent à notre contrôle. Si nous cultivons l’attitude de la patience et attendons de voir ce qui peut se passer, il nous sera beaucoup plus simple de vivre sans angoisse et sans préoccupations. Nous cesserons de nous focaliser sur le futur pour nous concentrer sur le présent.

Comment laisser couler ?

Laisser couler est l’art de se laisser porter, de recevoir pleinement les surprises et de se libérer des peurs qui nous empêchent de grandir. Cela consiste à vivre le présent dans toute sa splendeur. Il existe de nombreuses façons de pratiquer cet art merveilleux. Voici quelques idées.

  • Pratiquer l’acceptation. Il s’agit de la première étape pour que notre philosophie de vie intègre cette notion de « laisser couler ». Accepter ce qui se passe autour de nous au lieu de lutter contre ces faits est la base de tout. Nous voulons désespérément que les circonstances se déroulent comme nous le voulons et que les personnes agissent comme nous l’avions imaginé mais ceci n’est qu’une illusion créée par notre esprit. Cela peut se produire, tout comme cela peut ne pas se produire. Il ne faut donc rien attendre mais accepter et, à partir de là, nous déciderons de quoi faire.
  • Se connecter au présent. Vivre dans le moment présent nous permet de couler car cela nous libère du poids du passé et des attentes du futur.
  • Tirer des apprentissages. Si vous tirez des leçons de chaque expérience, même si certaines ne sont pas agréables, vous réussirez plus facilement à laisser couler. Nous pouvons apprendre de tout et de tout le monde, ne l’oublions pas.
  • Être ouvert aux surprises. Chaque moment est unique. Au lieu de rejeter ce que nous ne connaissons pas, pourquoi ne pas prendre de risques? Bien sûr, pour cela, il faut être responsables et engagés.
  • Méditer. La méditation est un exercice puissant pour commencer à entrer en contact avec soi-même, pour approfondir ce que nous avons en nous et s’éveiller. Grâce à elle, nous développerons davantage notre sensibilité et, bien évidemment, nous nous connecterons au présent.

Une fois que nous aurons commencé à laisser couler, nous aurons de moins en moins de mal à ne pas aller à contre-courant. Il y a des choses contre lesquelles nous ne pouvons pas lutter et nous perdons beaucoup de temps, d’énergie et de rage à essayer de forcer les choses. En étant patients et en laissant le chemin nous indiquer une direction, nous pourrons vivre plus pleinement.

laisser couler

Laisser couler: les bénéfices

Ne pas aller à contre-courant est une bonne option pour vivre pleinement. Par ailleurs, cette pratique nous offre des bénéfices importants, comme ceux qui suivent:

  • Harmonie. Laisser couler nous ouvre les portes de la tranquillité et du calme. Cela nous permet aussi de savourer l’harmonie de tout ce qui nous entoure. D’être ouverts à ce qui se produit, en étant conscients que tout ne dépend pas de nous.
  • CréativitéEn ne partant pas nager à contre-courant, nous vivons les moments de façon authentique. De cette manière, nous pouvons avoir plus de liberté au moment de générer de nouvelles idées pour emprunter de nouveaux chemins ou prendre de meilleures décisions.
  • Relaxation. Nous laisser surprendre par ce qui se passe nous aide à nous libérer de la culpabilité et des attentes. C’est-à-dire de ces tensions qui nous obligent à rester dans un état d’alarme continu.
  • Détachement. Lorsque nous laissons couler, nous nous détachons des personnes, situations ou choses. Nous mettons de côté cette habitude qui consiste à s’accrocher et optons pour le bonheur. Nous nous libérons ainsi de ce qui nous fait du mal et commençons à apprécier la véritable valeur de ce qui nous entoure.
  • Bonheur. Laisser couler, d’une certaine façon, nous rapproche de ce sentiment que nous désirons tant connaître et qui se trouve en nous: le bonheur. En étant en paix, sans attaches et connectés au présent, nous pourrons plus facilement l’atteindre.

Laisser couler signifie lâcher un poids, permettre aux choses de se produire, en apprenant de toutes les situations et en appréciant chaque expérience, chaque instant. Tout arrive à un moment précis dans nos vies.

Laisser couler est tout un art. Vous êtes le peintre de cette grande oeuvre qu’est la vie. Vous décidez de la façon dont vous voulez la mener. Apprenez à recevoir chaque moment à bras ouverts et vous serez capables d’y parvenir.

« Il ne s’agit pas d’avoir toutes les certitudes mais d’apprendre à vivre avec les incertitudes. Vouloir tout contrôler nous rend malades. Laisser couler nous guérit. »

-Anonyme-