La magie des premières fois

1 novembre 2017 dans Emotions 7 Partagés
premières fois

De quoi sont dotées les premières fois qui nous plaisent autant à tou-te-s ? Qu’est ce qui caractérise ce premier instant que nous implorons tou-te-s ? Qu’est ce qui est magique dans ce chatouillement dans l’estomac lorsque nous ne savons pas ce qu’il va se passer, en nous confrontant à quelque chose de nouveau ? C’est la magie qui est cachée dans les premières fois.

Le premier travail, le premier rendez-vous, la première visite d’une ville nouvelle, la première fois que nous voyons un film, toutes ces situations impliquent une nouvelle expérience qui suppose chez nous une certaine incertitude et fait que, la peur, le doute, mais aussi l’envie, la surprise et des milliers d’autres émotions puissent surgir en nous, s’accumuler et faire trembler nos jambes en même temps qu’elles nous font avancer.

Lorsque nous nous confrontons à quelque chose pour la première fois, nous générons un plan mental, nous avons envie que cette situation commence, nous imaginons la manière dont elle se déroulera, ce qui se passera, ce qu’elle nous apportera et cela générera en nous un moteur qui nous poussera et nous motivera à apprendre aux autres notre meilleure version permettant de réagir face à la nouveauté.

Les premières fois cachent des milliers de portes secrètes, des milliers de fenêtres que nous ne connaissons pas, mais nous les ouvrons. Si nous surmontons la première peur qui nous protège, si nous surmontons les barrières et découvrons de nouveaux horizons, les premières fois seront chargées de magie, car même sans savoir ce qui se passe derrière, nous nous présentons à elles avec nos meilleurs outils.

Et si nous faisions ensuite face avec l’illusion des premières fois ?

Là-bas est la magie, une fois que nous savons ce qui se passera dans le travail ou lorsque nous connaissons la personne avec laquelle nous allons passer du temps ou même lorsque nous savons comment se déroulera la réunion que nous avons aujourd’hui, nous perdons une part de l’illusion de la première fois. Comme l’affirmait Rafael Santandreu, si nous nous confrontons aux situations avec l’esprit ouvert des premières fois, nous pourrons découvrir chaque fois quelque chose de nouveau, avec la même illusion, l’envie et la force de lorsque nous le faisions pour la première fois.

illusion

Comme l’affirmait cet auteur, nous pouvons voir un exemple de la magie des premières fois chez les élèves qui vivent l’expérience Erasmus. Lorsque l’année commence, iels se trouvent face à une quantité importante de nouvelles personnes, une nouvelle ville à découvrir, des aventures, toutes ces nouveautés sont de bonnes expectatives pour l’année à venir qui promet d’être géniale. D’autre part, à mesure que les mois passent, une partie de l’inconnu se transforme en connu… et le voyage de retour apparaît comme une réalité chaque fois plus proche dans l’horizon.

En laissant de côté l’expérience que nous pouvons avoir dans des lieux dans lesquels nous sommes de passage, il est certain que la ville dans laquelle nous vivons chaque jour est remplie de recoins qui sont inconnus à nos yeux, il existe donc des milliers d’activités qui nous rapprocheraient de personnes nouvelles ou encore des plans alternatifs. En fait, si vous parvenez à vous familiariser avec la magie du début et à faire face à la vie avec l’illusion de voir une nouvelle ville à découvrir, vous obtiendrez le pouvoir des premières fois chaque jour.

L’illusion des premières fois n’est pas dans les situations, mais dans l’envie que nous avons et dans l’attitude avec laquelle nous nous confrontons aux situations. Nous construisons nous-même la magie, donc pourquoi ne nous levons pas chaque jour en construisant notre première fois ?

Quel point positif pouvons-nous tirer des fois ultérieures ?

Chaque jour cache la magie de ne pas savoir ce qu’il se passera, mais si nous avançons en ayant les yeux rivés sur ce que nous savons déjà, si nous ne donnons ou n’attendons pas le meilleur chaque jour, nous ne pourrons pas voir ce qu’il y a de merveilleux dans une nouvelle journée. Nous pouvons savoir comment commencera la journée, mais pas comment elle se terminera.

positif

Les premières fois cachent aussi de l’angoisse, des peurs et des doutes. Peut-être les que les fois suivantes, nous apprenons et nous faisons face à de nouvelles émotions et à de nouveaux outils qui diminueront cette incertitude qui nous freine et cela nous permettra donc de continuer à nous améliorer.

Dessinons donc une journée avec des premières fois, voyons le positif dans les secondes fois, croyons en la magie afin de vivre avec l’illusion d’un « comme si c’était la première fois », et faisons avec la passion d’un « comme si c’était la dernière ». Ne permettons pas au chatouillement et au sourire de l’incertitude qu’impose chaque première fois de se perdre, même si c’est la troisième fois, la quatrième, ou encore la dixième.

A découvrir aussi